Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:52

virez sarkoJe vous invite à aller lire le communiqué de presse de Terre d'Asile, à la suite du débat télévisé entre les deux candidats à l'élection présidentielle en cliquant ici.

N. Sarkozy s'est livré à une insupportable tromperie en brandissant la lettre adressée par F. Hollande à Terre d'Asile. Il est pris la main dans le sac et cela ne peut que présager un quinquennat catastrophique si jamais il était réélu.

Dimanche, on vote F. Hollande.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 19:44

1maiLa droite avec N. Sarkozy a l'indécence de parler du travail alors que pour faire plaisir au patronat elle l'a dénaturé et en a fait un instrument de division du peuple pour mieux régner.

Avec ses alliés, les Le Pen and Co, elle cherche à opposer les chômeurs aux salariés si ce n'est que l'obligation que Sarkozy voudrait imposer aux chômeurs d'accepter le premier emploi proposé aurait des conséquences  pour l'ensemble des salariés en favorisant la baisse des salaires. D'ailleurs le chômage est un point d'appui précieux pour le patronat dans les négociations salariales, un argument de poids pour lui permettre de payer des salaires de misère.

Mais ils ont aussi oeuvrer à opposer salariés du public et du privé non seulement sur les conditions de salaires, de retraite, en mettant toujours en évidence ce qui est mieux et en passant sous silence les moins, mais aussi en portant la suspicion sur le travail réalisé, dans le service public - des planqués, en oubliant les obligations liées au service public, mais aussi dans le privé : le collègue lui travaille, mais vous, vous n'êtes pas rentable ! Cette gestion, par le mépris culpabilise les salariés, a l'avantage immense de contrecarrer toute velléité de revendications salariales.

Seule conséquence, oh combien favorable au patronat ? Même pas. Cela a d'autres conséquences, sur le développement économique même de notre pays. Diviser, c'est opposer des salariés travaillant dans des secteurs différents, mais c'est aussi casser les solidarités des salariés sur un même lieu de travail, créer la zizanie, individualiser les heures de pauses ... Et cela a des conséquences majeures sur la qualité du travail effectué. On remplace les contacts informels qui permettent de régler tant de questions, de faire face à l'imprévu, par des ordres, des consignes, des procédures, toute chose qui rabaisse les travailleurs à un rôle d'exécutants, même pour des travaux qualifiés, et surtout fige le travail, empêche les améliorations, transforme une petite difficulté en un obstacle majeur, avec des conséquences économiques et humaines considérables.

Et N. Sarkozy ose récupérer la fête du travail ... Allez donc lire l'interview de Georges Séguy, ancien secrétaire général de le CGT sur la fête du travail dans L'Humanité du 25 avril en cliquant ici.

Même la Ligue des Droits de l'Homme s'inquiète de l'instrumentalisation du 1er mai : vous pouvez lire le communiqué en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 20:20

terJ'ai déjà parlé il y a quelques jours de ce dossier dans ce blog (à relire en cliquant ici) : il y a urgence, car cette ligne, la plus fréquentée de la région, véritable axe de la vallée, indispensable à tous ceux qui n'ont pas de moyens de locomotion autonomes ( de l'ordre d'un tiers des foyers n'a pas d'automobile), les jeunes, les salariés, est dans un tel état qu'une interruption du trafic pourrait survenir dans les mois à venir.
Mais ce ne peut être une course à l'échalote dans la campagne électorale, objet de promesses non tenues, d'interventions à répétition auprès de ministres qui ne seront plus ministres dans quelques jours ...
Il y a urgence à ce que la population se mobilise, les usagers de cette ligne tout particulièrement, et les communistes organiseront dans les semaines à venir cette mobilisation pour faire entendre à RFF leur indignation de l'absence d'entretien depuis des dizaines d'années, l'opacité qui a entouré l'état de cette ligne - on n'ose croire que l'état réel de la voie n'ait pas été connu quand les premiers travaux d'été ont commencé il y a deux ans - et exiger de RFF un engagement rapide sur le financement des travaux indispensables : 110 M€ dans une première étape selon l'étude qui vient enfin d'être communiquée.
Pour mémoire, RFF, Réseau Ferré de France, est l'entreprise propriétaire et gestionnaire des voies ferrées et reçoit des "péages" de la SNCF chaque fois qu'un train circule sur cette voie, précisément pour entretenir ces voies (et en l’occurrence, les trains de voyageurs qui circulent entre Charleville et Givet sont financés par le conseil régional dans le cadre de la convention qui le lie à la SNCF sur les TER -et le conseil régional participe donc au financement des péages - et le matériel ferroviaire lui même a d'ailleurs été renouvelé par le conseil régional)
Et si les candidats aux élections législatives ont des propositions à faire dans le cadre de cette campagne électorale, c'est bien sur les lois nécessaires pour rénover, développer nos transports en commun dans le cadre de l'évolution indispensable vers une réduction des dépenses énergétiques carbonées pour respecter le climat.
J'aurais l'occasion d'y revenir dans le courant de la campagne, en particulier le 30 mai qui sera consacrée par le Front de Gauche dans les Ardennes à ces questions, avec la présence dans le département de Pierre Mathieu, vice président PCF du conseil régional délégué aux infrastructures, aux transports et à la mobilité durable , mais juste un mot tout de suite : revenir sur la privatisation des sociétés d'autoroutes rapporterait les 2 milliards d'euros par an de bénéfices que font ces sociétés, de quoi faire quelques investissements pour les transports en commun ! Il y a là un choix emblématique à faire.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 08:03

virez sarkoVrai travail, ou vrais emplois ?

Austérité pour le peuple ou austérité pour les profiteurs.

L'annonce de N. Sarkozy d'un rassemblement du 1er mai sur le "vrai" travail est une véritable provocation dans la lignée de l'idéologie d'extrême droite : travail, famille, patrie.

Comme en 2007 avec son "travailler plus pour gagner plus" il veut s'approprier ce qui est au coeur des relations sociales, au coeur de l'Humanité même en permettant à l'Homme de ne pas être seulement tributaire de la chasse et de la cueillette ...

Le travail au coeur des relations sociales : c'est bien sur le travail que se créent les richesses qui permettent aux capitalistes, aux Total & Co, aux amis du Fouquet's, de s'enrichir, mais le travail n'est pas l'apanage de la droite : il est d'autant plus vital que 7 milliards d'individus sur la terre ne peuvent plus vivre de la chasse et de la cueillette ! Ce qui est l'apanage de la droite, c'est de défendre l'exploitation capitaliste et nous ne voulons pas un "vrai"travail, mais un travail libéré de l'expoitation capitaliste !

Le quinquennat de N. Sarkozy n'a fait qu'aggraver les conditions de l'exploitation, développer le travail précaire, le chômage et si le mot "vrai" doit qualifier quelque chose, c'est l'emploi !

Battre Sarkozy est l'étape indispensable et le 6 mai on vote tous Hollande mais ce n'est que la première étape sur le chemin de la nécessaire révolution citoyenne dans laquelle il faudra repenser le travail.

 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 00:06

529162 301235036612847 100001790591845 706068 285885891 nLe Front de Gauche a gagné son pari : un score à deux chiffres et cette campagne électorale va changer durablement le paysage politique français.

Ce soir, ce qui domine dans les esprits, c'est l'inquiétude liée au score du Front National, grand témoin de cette crise sociétale engendrée par un capitalisme à bout de souffle qui divise pour régner : dans de nombreux bureaux de vote des Ardennes, Marine Le Pen est devant N. Sarkozy. Les sirènes du repli sur soi, de la peur de l'autre auront été trop fortes quand tout va mal.

Les résultats d'une commune comme Nouzonville, où le score du FN a explosé depuis les élections cantonales, mais le vote pour N. Sarkozy en chute libre par rapport à celui du conseiller général de droite alors élu, confirme les transferts de voix de la droite vers l'extrême droite.

Les militants du Front de Gauche vont continuer à démonter les mensonges de l'extrême droite, s'employer dans les jours à venir à tout faire pour chasser le président des banquiers, du Fouquet's.

Et la force montrée à la Bastille, le 18 mars, ils vont continuer à l'utiliser pour exiger le pouvoir pour le peuple, la sixième république, la fin de la domination des banques, de la spoliation de notre pays, 



 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 18:51

L'ARS de Champagne Ardenne vient de publier le Plan Régional de Santé. Difficile évidemment de tout comparer avec les versions successives proposées à la concertation pour savoir quelles sont les modifications proposées dont il a été tenu compte : rien que le Schéma régional d'organisation sanitaire fait 594 pages !

Je ne ferai que deux remarques traduisant bien à quel point la concertation n'a été que de façade

- la première tient au refus de tenir compte des remarques faites : je cite le SROS : " L’organisation de la réalisation des actes techniques de médecine avec anesthésie régionale ou locorégionale se fait préférentiellement sur un plateau technique commun avec celui de la chirurgie." J'avais fait remarquer que ces actes - il s'agit surtout de coloscopies et de fibroscopies digestives - sont faits sous anesthésie générale (ou sédation), en aucune façon sous anesthésie régionale, fut elle loco-régionale. C'est sans importance, mais témoigne juste d'un état d'esprit !

- la seconde est beaucoup plus importante : on voit apparaître dans la version définitive du SROS rien moins que la suppression des services de médecine à l'hôpital de St Dizier. D'autres fermetures de services avaient été discutées, combattues : les projets au moins sont connus, même s'ils ne sont pas bons et malheureusement maintenus. C'est fort sournoisement que l'on voit apparaître cette attaque majeure contre l'hôpital de St Dizier ! (p 300 du SROS que vous pouvez lire en cliquant ici)

Enfin, la publication de ce PRS avec le SROS confirme les rumeurs sur la fermeture de la polyclinique du Parc à Charleville Mézières : je viens d'écrire au directeur de l'ARS en lui parlant non seulement de l'avenir de cet établissement mais aussi de l'organisation des soins dans la pointe des Ardennes. Ce courrier, vous pourrez le lire en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 14:21

rethel1Le téléphone qui sonne en tout début de matinée : des camarades ont été pris à partie par des colleurs du Front National en fin de soirée : projectiles sur la voiture, bombe lacrymogène, voiture enfoncée.rethel2

Leurs témoignages seront entendu à 10h 30 à la gendarmerie de Rethel qui a pris l'affaire très au sérieux : le sous préfet a été prévenu dans la nuit.

Le soutien s'organise : mail, téléphone, et nous sommes tout un groupe pour les soutenir devant la gendarmerie. Des Rémois sont venus apporter leur solidarité.

Le Front National n'a pas supporté être mis en difficulté dans cette campagne électorale par le Front de Gauche, voir ses idées racistes, son soutien aux grands patrons démasqués. Le recours à la violence ne fait que confirmer le caractère haineux de ces militants, adeptes d'une politique d'opposition des citoyens entre eux, 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 23:39

AFFICHE JLM 80X60Linchamps, Sorendal, à la frontière belge, mais ailleurs aussi, la droite, l'extrême droite ont abandonné la partie : petit tour aujourd'hui avec les camarades en ce dernier jour de la campagne pour vérifier les panneaux électoraux et la surprise de voir que sur nombre d'entre eux, la droite n'a pas fait l'effort de coller.

Le Front de gauche a eu raison de poison de l'extrême droite : on ne retrouve plus leurs collages infects !

Cela en plus de toutes les discussions, avec ceux qui ne votaient plus depuis longtemps et qui vont voter, avec des jeunes, enthousiasmés par le programme du Front de Gauche, avec des anciens socialistes, inquiets de la politique de renoncement de F. Hollande : la raison est dans le programme du Front de Gauche : ne pas composer avec le capitaliseme dévastateur, mais passer à une nouvelle étape de la société.

La route est libre pour un vote débarassé du cauchemar de 2002, pour un vote qui mette fin au pouvoir sarkosyste, mais qui ouvre aussi la voie à la sixième république, à la république où les citoyens ont le pouvoir, où les salariés ont des droits dans leurs entreprises, où le travail a comme seul but de répondre aux besoins humains, où l'humain domine sur la finance, où la planification écologique permet de sauver notre planète, tout en répondant aux besoins des hommes et des femmes.

La route sera peut être encore longue, mais la campagne du Front de Gauche, le rassemblement d'hommes et de femmes de progrès, profondément humanistes, va se poursuivre, à travers les élections législatives, mais aussi dans les luttes : nous sommes des hommes et des femmes libres et l'espoir envahit notre société, le peuple français, mais plus largement les peuples européens, et le monde entier.

Dimanche on vote Jean Luc Mélenchon

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 08:51

photo crFruit de plusieurs mois de concertation (on s'y est mis avant l'été) et dans la continuité de tout ce qui a pu être fait en Champagne Ardenne sur l'orientation depuis 2004, faciliter le travail en coopération des différents services d'orientation en région, dans le strict respect des compétences des uns et des autres, la charte régionale du service public de l'orientation en Champagne Ardenne était à l'ordre du jour hier.
Europe Ecologie Les verts a voulu se faire remarquer (sont ils en manque de reconnaissance du fait de l'évolution politique et de la préférence qui semble se faire de notre peuple à la planification écologique proposée par le Front de Gauche et son candidat à l'élection présidentielle Jean Luc Mélenchon, plutôt qu'au programme d'EELV, souvent réducteur et tout compte fait à l'image de ce vote d'hier, plus impulsif que réfléchi) et ont refusé de participer au vote : leur motif, c'est que l'Etat ne donne pas de sous !
Comme je l'ai expliqué, la loi de novembre 2009 sur la formation professionnelle et l'orientation n'a pas comme seul défaut de créer un service public de l'orientation sans un sou ! C'est aussi un pseudo service public à la mode ultralibérale puisqu'il est conçu comme l'attribution d'un label à des organismes dont le caractère public n'est pas garanti  avec le risque évident de mettre en concurrence des structures qui ont besoin de travailler ensemble, Pôle Emploi et mission locale par exemple, voir de tuer les services qui n'auraient pas ce label, car on imagine bien un ministre de l'Education Nationale révant d'économies, supprimant des postes dans des CIO n'ayant pas le label, ou des diminutions de ressources pour des missions locales.
Le but de cette charte, c'est bien de permettre à tous les services d'orientation en région, celui de l'Education Nationale, Pôle Emploi, les missions locales, les points d'information jeunesse, mais aussi le FONGECIF, les CAP emploi, dans leur domaine plus spécialisé, de poursuivre le travail engagé ensemble pour que ce soient leurs groupements qui demandent le label dans les territoires, véritable antidote à la mise en concurrence ! En espérant que cela soit les fondements d'un service public d'orientation, non pas service public régional d'orientation, mais service public d'orientation en Champagne Ardenne en lien avec un service public national respectant les particularités de chaque service existant, en particulier celui de l'Education Nationale.
Car, malgré les perversions de la loi de 2009, il convient de répondre aux aspirations des salariés et des chômeurs, exprimées dans l'Accord national interprofessionnel qui avait précédé la loi mais aussi dans la saisine du Conseil Economique et Social Régional de Champagne Ardenne de 2004 !

Cette charte n'est qu'une étape sur le chemin d'un vrai service public d'orientation pour tous, mais c'est une étape qui mérite d'être soulignée de par l'importance du travail fait par tous les réseaux pour y apporter leur pierre et je les en remercie.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 14:45

Les images de la semaine, c'est d'abord ce montage vidéo (peut être un jour, je saurai faire mieux, pour l'instant, j'ai eu bien du mal à faure quelque chose de court sans couper des phrases) fait au meeting du Front de Gauche à Reims mercredi avec tout d'abord un des témoins qui se sont exprimés en début de meeting : évidemment, j'ai choisi un Ardennais, Samuel Evrard, avant un extrait des interventions de  Pascale Le Néouannic du Parti de Gauche et de Pierre Laurent, secrétaire National du PCF.

candidatsMais ce sont aussi des images de la réunion de Charleville Mézières de vendredi, avec d'abord les candidats du Front de Gauche aux élections législatives prochaines dans les Ardennes avec les intervenants du soir et vous pouvez reconnaître à mes côtés André Majewski, qui sera mon suppléant, Sylvain Dalla Rosa, candidat dans la circonscriptin de Mézières Rethel et Claudette Moraine candidate à Sedan-Vouziers et devant la banderole, Gilles Garnier, dirigeant national du PCF et Jean Claude Mamet de Convergences et Alternative.tribune

C'est pour tous les articles de ce blog qui n'ont pas de photos : aujourd'hui, vous aurez droit à toutes les photos que m'a envoyées Jean Charles : la tribune, avec, à la droite de Claudette Moraine, Franck Mohimont qui représentait le Parti de Gauche.salle 2

Et deux photos de la salle : sur la première vous pouvez reconnaître Pierre Pandini, conseiller général et René Visse.salle

 

 

 

La Champagne, les Ardennes, mais je ne saurais terminer cet article sans vous donner le lien du discours de Jean Luc Mélenchon à Marseille : vous pouvez le trouver en cliquant ici.

ON LACHE RIEN !





 

 

 

 



Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article