Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 18:35

femmesAprès avoir écrit ce titre, je m'interroge sur sa réalité, car précisément le débat n'est pas suffisamment posé au cours de cette campagne de la place des femmes dans la société, de la lutte nécessaire contre les inégalités.

C'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi de vous relayer l'interrogation de Femmes Solidaires, un mouvement féministe d'éducation populaire, même si la demande qui m'est parvenue n'est pas ardennaise mais nationale. Et je ne vous donnerai pas le contenu de ma réponse - c'était un quizz avec des cases à cocher - mais plutôt les commentaires que cela m'a inspiré.

Et je commencerai par le chapitre "travail/autonomie" : évidemment, il faut renforcer la loi sur l'égalité salariale en sanctionnant immédiatement toutes les entreprises qui ne la respectent pas et rendre sytématiquement publique ces sanctions et il faut des mesures législatives pour favoriser la disparition du temps partiel imposé dont les femmes sont les premières victimes.

J'ajouterai trois remarques sur ce chapitre :

- l'OCDE vient de publier un rapport indiquant qu'il faut s'attaquer aux inégalités hommes femmes pour stimuler la croissance (à lire en cliquant ici). Si même l'OCDE trouve cela bénéfique ... et ce serait sans doute une croissance plus respectueuse de l'Humain

- l'augmentation du SMIC, telle que la réclame le Front de Gauche (pas un simple petit coup de pouce, mais un SMIC brut tout de suite à 1700€) bénéficierait grandement aux femmes, car elles sont plus souvent que les hommes payées au SMIC.

- la disparition du temps partiel imposée est une de mes préoccupations majeures ; c'est pour cela qu'au conseil régional j'ai proposé que l'on travaille sur un contrat d'objectifs et de moyens sur la formation dans les services de proximité, pour voir comment on peut réduire les temps partiels imposés dans les services aux personnes en particulier.

Passons au chapitre "Santé/droits reproductifs" : la première question du quizz ne me paraît pas bien posée. Evidemment, je m'engage à ne pas voter de mesures législatives concourrant à la fermeture de centres d'interruption volontaire de grossesse ni de maternités de type I, mais j'irai bien plus loin en disant qu'il faut refonder des services publics de soins alliant proximité et sécurité et donc pas seulement ne pas fermer, mais sans doute aussi réouvrir. Le rembousement de tous les moyens de contraception est une exigence.

Sur la question de la prostitution et de la marchandisation des corps, il faut évidemment pénaliser les proxénètes. La question de la gestation pour autrui fait débat dans notre société. Mais je ne ferai pas de démagogie : il faut l'interdire, car elle entraîne un trop grand risque de marchandisation du corps des femmes.

Au chapitre des violences faites aux femmes, il y a urgence à ce qu'il y ait une nouvelle loi sur le délit de harcèlement sexuel : le groupe communiste au sénat a d'ailleurs déposé une proposition de loi en ce sens que vous pouvez trouver en cliquant ici. Mais il faut aussi dégager des moyens pour aider les femmes victimes de violences.

Sur la question de l'enfance et de l'Education, je n'étonnerais certainement pas les lecteurs habituels de ce blog en disant que je suis pour l'obligation de scolariser les enfants à 3 ans et pour la possibilité de les scolariser à 2 ans pour toutes les familles qui le souhaitent. Une question du quizz porte sur la discrimination de l'image des femmes dans le sport. C'est sans doute plus largement qu'il faut travailler à éliminer tous les clichés sexistes, qui contribuent à faire intérioriser aux femmes l'infériorité dans laquelle la société capitaliste et patriarcale aimerait les laisser.

Enfin, au chapitre "Société/vie publique", un statut de l'élu-e politique et associatif est nécessaire et particulièrement indispensable pour les femmes. C'était d'ailleurs ce que j'avais répondu à la FCPE à propos du statut de délégué parent : c'est un statut global de militant associatif qui est nécessaire. Et bien évidemment, il faut abroger la réforme des collectivités locales qui remet en cause la parité en politique, et d'ailleurs une nouvelle république dans laquelle la proportionnelle devienne la règle dans les élections est nécessaire.

Je termine en vous indiquant le site de Femmes solidaires : vous le trouverez en cliquant ici

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:47

auditL'interrogation du collectif ardennais pour un audit citoyen (CAC08) me permet de revenir sur cette question centrale de l'Europe. Déclinaison ardennaise du Collectif pour un audit citoyen de la dette publique dont vous pouvez trouver le site en cliquant ici, le CAC08 a en effet interrogé les candidats à l'élection législative du département : 

Vous vous êtes porté(e) candidat(e) aux élections législatives. Si vous êtes élu(e), une des premières décisions que vous prendrez sera de ratifier, ou non, le "Pacte budgétaire" signé par les chefs d'Etat  et de gouvernement de l'Union européenne début mars.

Ce traité vise à  imposer une austérité perpétuelle aux peuples dans le mépris des urgences sociales et écologiques. Il sera inefficace car il ne permettra pas d'atteindre ses objectifs affichés de réduction de la dette publique puisque l'austérité qu'il impose ne le permettra pas. De surcroît, il va à  l'encontre des principes les plus fondamentaux de la République. En effet, il court-circuite les institutions élues démocratiquement et notamment le Parlement au profit d'une procédure budgétaire opaque corsetée par les institutions européennes. L'Europe a, au contraire, besoin d'une refondation démocratique.

En tant que Collectif Ardennais pour un Audit Citoyen de la Dette, nous souhaitons connaitre le sens de votre vote lors de la ratification, et si votre groupe parlementaire serait prêt à  proposer l'organisation d'un vaste débat démocratique européen, qui débuterait en France par un référendum sur la ratification du Pacte budgétaire.

Très attentifs à  votre réponse que nous ne manquerons pas de rendre publique, nous vous prions, Madame, Monsieur, d’agréer l'expression de nos salutations citoyennes. 

Voici donc la réponse que je leur ai apportée : 

Vous avez bien voulu m'interroger comme candidate à l'élection législative et vous posez des questions essentielles à l'avenir de notre pays et de l'Europe.
Vous avez tout à fait raison de dire que le "Pacte budgétaire" et l'ensemble des nouveaux traités sur lesquels s'étaient engagés N. Sarkozy et A. Merkel visent à imposer l'austérité aux peuples et ce n'est d'ailleurs pas une annexe sur la croissance, en contradiction avec les mécanismes européens de stabilité et donc avec le corps du traité qui pourrait changer la donne : c'est bien une renégociation totale qui est nécessaire.
Evidemment, si je suis élue, je voterais contre la ratification de ces traités.
Un référendum du peuple français est nécessaire et, quelque soit l'issue des élections législatives j'agirai, avec mon parti politique, avec toutes les composantes du Front de Gauche, mais aussi avec les organisations comme la votre pour exiger que le peuple français soit consulté.
Et j'agirai aussi pour une nouvelle construction européenne, avec, en particulier, un rôle nouveau de la banque centrale européenne, dans l'intérêt des peuples et non des actionnaires des grandes banques privées qui s'enrichissent de la dette des états qu'ils ont provoqué. C'est en effet une mobilisation européenne qui est nécessaire pour que les citoyens prennent le contrôle de cette machine infernale de la finance. C'est d'ailleurs ce à quoi contribue le parti de la gauche européenne, présidé par Pierre Laurent, secrétaire du PCF et le groupe de la Gauche Unitaire Européenne au parlement européen.

Je me permets aussi de vous donner la réponse de Sylvain Dalla Rosa, d'autant plus que j'ai essayé de ne pas redire ce qu'il avait dit, mais plutôt d'être complémentaire :

Vous interrogez les candidats sur leur position concernant le « Pacte budgétaire » ratifié par Nicolas SARKOZY à l’occasion d’un récent sommet européen. Cette décision, prise par la droite, est profondément anti démocratique et va aggraver considérablement la situation des peuples européens dont le notre. C’est pourquoi, je m’oppose résolument à la ratification de l’ensemble de ces traités. Les Français n’ont d’ailleurs pas été consultés sur cette politique et je milite pour l’organisation d’un référendum concernant la position de la France.
Le Pacte budgétaire européen comprend plusieurs aspects, tel le Mécanisme européen de stabilité ou la règle d’or, autant de dispositifs qui imposent une véritable cure d’austérité pour tous les pays. L’objectif affiché est de réduire les déficits budgétaires. Cependant, cette gestion se fait au détriment du développement des services publics, casse l’essor économique et la planification écologique et soumet les habitants à une austérité sociale destructrice.
D’autres alternatives existent. Comme de nombreuses organisations, dont votre collectif, je soutiens l’instauration d’une nouvelle politique qui relance le développement de notre pays. Il est urgent de redéfinir le rôle des banques et notamment de la BCE qui doivent en priorité servir l’emploi et le progrès social. Cela passe par la création d’un pôle public bancaire qui permettrait de maitriser la politique de crédit dans notre pays.
Le Front de gauche porte des propositions s’appuyant sur ces principes que je développe pendant la campagne des législatives.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 19:17

RimogneL'association de défense du patrimoine, de la qualité de la vie et du développement à Rimogne questionne les candidats à l'élection législative sur la question de l'assainissement.. Vous pouvez prendre connaissance du courrier sur leur site en cliquant ici.

Voici ce que je viens de leur répondre (ce qui n'est pas en italique ne fait pas partie du courrier mais est destiné à éclairer les lecteurs de ce blog)

Monsieur le Président,

La question que vous posez avait déjà retenu mon attention et j'avais, il y a quelques jours, cité sur mon blog la question de l'assainissement à Rimogne, comme celle de l'eau à Hautes Rivières, comme des questions qui surgissent rapidement dans les rencontres avec les habitants comme j'ai pu avoir au cours de cette campagne et qui témoignent du besoin de services publics (vous pouvez le retrouver en cliquant ici
Comme l'indique l'enquête publique, (vous pouvez la lire en cliquant ici) la configuration de Rimogne est effectivement en faveur d'un assainissement collectif tout du moins en très grande partie et dès lors que c'est possible (et à Rimogne, c'est même la seule solution dans le centre du village), le collectif est évidemment à favoriser et votre maire, en ne prenant pas en charge cet aménagement obligatoire, n'assure pas ses responsabilités.
A sa décharge je dirais qu'une réforme des collectivités est nécessaire pour que les communes aient les ressources indispensables, avec des peréquations, mais je n'ai pas d'idée précise sur le budget de la commune de Rimogne !
Mais en tout état de cause, cela n’empêche pas votre maire de vous informer et de débattre avec vous. Vous savez, au Front de Gauche, on est pour une sixième république pour approfondir la démocratie et en particulier développer la démocratie participative.
Mais sauf erreur de ma part, Mme le Maire de Rimogne figurait sur la liste UMP lors des dernières élections législatives.

Je vais en profiter pour faire connaître votre blog et je suis à votre disposition si je peux vous être utile.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:20

bebeC'est la dernière trouvaille, que j'ai apprise hier, du directeur de l'hôpital pour faire des économies !

C'est particulièrement ignoble et montre la considération qu'il a pour son personnel. Justement, la semaine dernière, dans les différentes rencontres que j'ai pu avoir au cours de cette campagne électorale, j'ai rencontré des femmes du quartier de Manchester qui évoquaient leurs difficultés de garde d'enfants : on avait rêvé. Et si la crèche de l'hôpital s'ouvrait à l'extérieur ...

Aujourd'hui, je trouve cette interrogation vis à vis des candidats à l'élection législative du collectif Pas de bébé à la consigne. Vous pouvez la retrouver en cliquant ici. Dans un certain nombre de questionnements que j'ai reçu comme candidate, je ne suis pas d'accord avec toutes les propositions et je n'hésite d'ailleurs pas à la dire - il n'y a rien qui me dégoute plus que la démagogie et les candidats qui changent leurs propositions selon les personnes à qui ils s'adressent - mais il faut dire que j'approuve toutes les mesures préconisées par ce collectif et elles sont toutes urgentes.

J'ajouterai quelques éléments : 

- il y a un lien évident avec la réforme des collectivités et la nécessité pour elles d'avoir des ressources propres, leur permettant de mettre en place un véritable service public de la petite enfance (qui ne doit évidemment pas se substituer à l'école maternelle qui doit avoir les moyens d'accueillir les enfants à deux ans dont les parents le souhaitent). C'est sans doute à l'échelon des départements qui ont la compétence de l'enfance que devrait être mis en place ce service public, décentralisé, démocratique, associant structures publiques et de l'économie sociale et solidaire (André en parlait justement hier à Revin au cours de notre réunion publique de la richesse de ces associations)

- la formation est indispensable et c'est un des dossiers de l'année dans mes préoccupations au conseil régional : la mise en place d'un contrat d'objectifs et de moyens pour la formation dans les services de proximité dont font évidemment partie les services de gardes d'enfants. C'est une condition de la qualité et c'est d'ailleurs aussi pour cela que les élus communistes, avec d'autres, n'ont pas voté un dossier Envol lors de la dernière commission permanente, concerant l'ouverture d'une microcrèche à but lucratif.

- enfin, comme la formation, l'exclusion des modes de garde de la directive "services" est évidemment indispensable. C'est une véritable transformation des traités européens qui est nécessaire pour mettre l'humain devant la finance !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 15:29

afficheLes trois dernières réunions publiques de la campagne du Front de gauche dans la seconde circonscription des Ardennes sont prévues pour tenter de recouvrir cette vaste circonscription, après d'autres, plus ciblées, dans leur territoire, ou dans leur thème.

Lundi, ce sera à Monthermé : 18h30 à la salle des fêtes

Mercredi à Charleville Mézières : 18h30 salle Arc en Ciel, rue d'Etion

Jeudi à Fumay : 19 h  à la mairie.

Ces réunions seront l'occasion d'apporter toutes les précisions que vous souhaitez sur le programme du Front de Gauche, mais aussi de discuter de la situation politique nouvelle avec le départ de N. Sarkozy, et du champs des possibles ouverts, pour autant que nous nous saisissions de cette situation nouvelle pour faire entendre notre voix, la voix de ceux qui veulent que l'Humain passe avant la finance, dans les urnes les 10 et 17 juin, dans la rue et partout ensuite !

Mardi sera une soirée toute particulière. Après une journée sur le thème de la santé, une autre sur celle des transports, mardi, nous aborderons le thème du travail, ce travail, considéré à tort comme une charge, alors qu'il est une richesse, ce travail trop souvent malmené pour cause de recherche de rentabilité forcée, que ce soit dans le public ou le privé, avec son cortège de souffrances.

Mardi nous aurons en effet le plaisir d'accueillir dans les Ardennes Marcel Trillat, réalisateur de "Silence dans la vallée".

Il vient de réaliser un nouveau documentaire : "REVER LE TRAVAIL". La projection aura lieu au centre culturel de Nouzonville à 20 h et sera suivie d'un débat. Venez nombreux !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 22:47

meuseFrance 3 Champagne Ardenne a enregistré cette après midi un débat qui doit être diffusé demain à 11h30 entre les principaux candidats de la seconde circonscription des Ardennes. 

Les cieux étaient avec nous, puisque malgré un temps orageux, l'enregistrement a pu avoir lieu, comme prévu au bord de la Meuse ! Ne vous posez pas de questions, la photo illustrant cet article, faite quelques centaines de meètres plus loin date de cet hiver et non d'aujourd'hui !

Trève de plaisenterie et essayons de dire ce que j'ai retenu de ce débat dont on sort frustrée, ayant l'impression de ne dire que la moitié des idées (quand ce n'est pas le quart ou le vingtième) et donc de favoriser la non compréhension.

Tout d'abord le caractère non républicain du candidat du FN qui ne sait ni dialoguer, ni écouter, mais juste réciter son discours.

Ensuite, mais on savait déjà, la démagogie de Boris Ravignon, prêt à défendre le lycée de Givet ou l'hôpital de Fumay en oubliant que ce sont les politiques de son parti qui ont amené la situation actuelle. Mais sa perle a sans doute été de dire que c'était à l'etat de financer la rénovation de la ligne Givet Charleville : maintenant que le président de la République n'est plus son président, l'Etat peut payer. L'histoire ne dit pas avec quelles ressources ! Je reviendrai dans un autre article sur cette question beaucoup plus précisément, car il y a des possibilités, mais ce ne sont pas les propositions de l'UMP qui devient incantatoire : maintenant l'Etat peut payer ...

Je terminerai juste par un mot sur C. Léonard : quand on a parlé santé, il a dit qu'il fallait abolir la loi HPST (la loi Bachelot). Je suis bien d'accord avec lui, si ce n'est que ce n'est pas dans le programme du PS, que la nouvelle ministre de la santé propose juste des changements à la marge, et que si C. Léonard est élu, discipline de groupe obligeant, il ne proposera pas l'abolition de la loi HPST !

Bref, si vous lisez cela avant demain, regardez donc, et sinon, j'essaierai de vous mettre le lien si on le trouve sur le site de France 3

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 23:37

Que d'émotions vécues durant la campagne pour Jean Luc Mélenchon ! Et toujours la même expression de ces femmes, de ces hommes qui, quelque soit l'engagement de chacun, ont un point commun : l'action la plus collective possible pour l'emploi, les salaires, les conditions de travail, contre les expulsions pour loyers impayés, le droit à la santé, la défense des services publics... Toutes et tous m'ont rappelé combien ils regrettaient le temps où, en toutes circonstances, mêmes les plus insolites, ils avaient le soutien actif, résolu et déterminé du député que je fus.

Je veux dire à chacune et chacun que cette époque peut revenir, car, élue députée, Michèle est de cette trempe. Elle est animée de la même volonté.

N'hésitez pas. Faites part de votre expérience aux générations les plus jeunes. Ce qui fut possible hier est à notre, à votre portée aujourd'hui.

René VISSE

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 21:04

afficheCamarades socialistes, adhérent ou non au PS, arrêtez un peu cette guéguerre mortifère dans la circonscription ! De toute façon que l'un ou l'autre soit élu, il votera par discipline de groupe tout ce que demandera le premier ministre ! Même s'il s'agit de renoncement aux idées !

Arrêtez de disqualifier la politique !

Faisons réussir la gauche ! Cela suppose de faire la campagne contre la droite qui ne cherche qu'une chose, à prendre sa revanche et de faire la campagne contre le Front National, de démontrer à tous ceux qui sont tentés par ce vote, souvent de désespoir, mais teinté d'un immonde racisme, que le Front National n'a qu'un but : constituer une alternative au service du grand patronat et du monde de la finance contre le peuple qu'il trompe.

Je suis ahurie d'avoir lu que la suppléante d'un des candidats socialistes prétend que le rôle d'un député, c'est de porter les dossiers aux ministres ! Le rôle d'un député, c'est de faire la loi et d'éviter d'avoir à faire ce que les députés et sénateurs de droite ont fait depuis dix ans dans le département : aller voir les ministres pour effacer les conséquences dans le département des lois scélérates qu'ils avaient votées, aller voir par exemple, comme l'a fait le président sénateur du conseil général, pour avoir une aide exceptionnelle pour le département, alors que les difficultés financières du conseil général n'étaient que la conséquences des réformes fiscales qu'il avait, avec les autres parlementaires UMP, votées ou comme JL Warsmann qui négocie la non fermeture de la filière générale du lycée de Bazeilles après avoir voté le budget de l'Education Nationale ...

Tout autre chose est de faire profiter les Ardennais de la connaissance des dossiers acquises, dans un échange permettant aux Ardennais, avec leurs corps intermédiaires comme on dit, de monter des dossiers susceptibles de faire progresser le département et au futur député de voter des lois qui répondent véritablement aux besoins de la population.

Pour des raisons d'ordre familiale, j'ai discuté avec beaucoup de gens issus du Pas de Calais ce week end ! Amis socialistes ardennais, n'essayez pas d'imiter vos camarades de ce département dans ce qu'ils ont fait de moins bien ! Ne laissez pas la démocratie être disqualifiée !

Intéressez vous par exemple à la situation des hôpitaux du département, des structures d'accueil de personnes âgées : ces dernières sont en train d'être bradées à ORPEA, qui n'augmentera pas les prix de journée pour les personnes actuellement résidentes dans ces établissements. Cette affirmation veut tout dire pour l'avenir : des prix de journées tels que les personnes âgées n'auront pas le libre choix de rester ou non chez elles ! Quant au pseudo sauvetage des hôpitaux, la présence de personnel de statut privé va contribuer à la pagaille déjà bien installée par les plans de retour à l'équilibre. Demandez donc comme les élus communistes l'ont déjà fait au nouveau ministre de la santé de stopper ce projet, le temps de la concertation nécessaire ! Et que les députés qui vont être élus abolissent la loi Bachelot !

Comme à Hénin Beaumont, faire réussir la gauche, c'est voter pour le Front de Gauche !

Ardennais, pour faire réussir la gauche, car c'est indispensable si nous ne voulons pas aller dans le mur, votez donc pour les candidats du Front de Gauche !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 23:04

invitation3105

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 19:38

affichePassionnantes les discussions au cours de cette campagne, avec leurs particularités selon les communes, comme la question de l'eau à Hautes Rivières, de l'assainissement à Rimogne, mais témoignant bien dans l'un et l'autre cas de l'aspiration à de vrais services publics.

Fromelennes, Givet, la préoccupation dans le secteur, c'est le projet d'incinérateur : j'en ai déjà parlé dans ce blog (à relire en cliquant ici), mais aussi celle de l'accès aux soins évoqué dans mon précédent article : plusieurs fois, j'ai entendu qu'il était plus facile de faire soigner son chien que de se soigner !

Et toujours revient la question des salaires, des retraites : il est vraiment nécessaire que F. Hollande réponde rapidement à l'urgence sociale. C'est la condition pour relancer l'économie en relançant la consommation et ce n'est donc pas une demande démaogique, mais en plus, les gens n'en peuvent plus ! Combien de femmes j'ai rencontré qui ne font que survivre avec leur retraite ! Et pour que F. Hollande réponde à ces urgences sociales, le meilleur moyen, c'est le vote pour els candidats du Front de Gauche !

Malheureusement, la campagne dans la circonscription, c'est aussi trop souvent des témoignages sur le gâchis des deux candidats socialistes, gâchis évident en terme d'affiches, gâchis aussi en terme de débats et je viens de lire avec intérêt l'article d'Erik Pilardeau sur son blog : je vous invite d'ailleurs à aller lire le commentaire que j'y ai posté en cliquant ici.

Mais c'est aussi les soutiens qui s'accumulent, comme ceux des anciens salariés licenciés par Forgex à Monthermé qui m'avaient inivté à la réunion où ils espèraient fêter le résultat du jugement des prudhommes. Hélas, ils venaient d'apprendre qu'il y avait appel, sans doute le dernier jour où s'était possible (il va falloir recompter avec les jours fériés pour savoir si le délai n'était pas dépassé). Vous pouvez aller lire de leurs nouvelles sur leur blog en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article