Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 23:12

hopital-copie-1.jpgDifficile de trouver une expression décrivant mieux la situation à l'hôpital de Charleville Mézières !

Non seulement il n'y a aucune nouvelle des scenarii qui devaient être faits à la demande de l'Agence Régionale de Santé de rapprochement avec l'hôpital de Sedan et la polyclinique du Parc, mais la même ambiance glauque règne sur une éventuelle non certification de l'hôpital.

Faut pas en parler, mais quand on vous dit cela, c'est juste pour vous confirmer ce que vous avez déjà appris en allant faire vos courses !

La certification, c'est quoi ? C'est une procédure d'évaluation externe (ce sont les termes officiels) menée par la Haute Autorité de Santé (HAS) sensée attester de la qualité d'un établissement et l'aider à progresser.

Premier problème : c'est surtout une évaluation de la qualité du papier consommé et du temps perdu par le personnel, un temps qui lui manque pour s'occuper des malades.

Deuxième problème : alors que le rapport de certification avait été annoncé pour l'été 2010, voici seulement que l'on en apprend des bribes. Le directeur serait sensé répondre aux critiques formulées et si les réponses apportées ne sont pas satisfaisantes, l'hôpital ne serait pas certifié ! Un directeur souhaitant véritablement défendre son hôpital communiquerait les reproches apportés pour qu'on l'aide à y répondre. Dans le cas présent, apparemment seul son entourage proche, fait de ceux qui ont courbé l'échine, travaille à la réponse. D'ailleurs, il n'y a pas eu de réunion de la Commission Médicale d'Etablissement depuis octobre dernier !

Troisième problème : l'objection majeure porterait sur le bloc opératoire, non pas pour ce qui s'y fait, mais pour ce qui ne s'y fait pas ! La HAS reproche en effet que toutes les explorations digestives (coloscopie par exemple) ne se fassent pas au bloc opératoire. Dans le même temps, la HAS publie un rapport proposant un niveau d'environnement pour pratiquer certains actes intermédiaires entre le cabinet du médecin et un bloc opératoire : quand on lit ce rapport, l'hôpital de Charleville Mézières est tout simplement innovant sur les propositions faites. Et en plus, on va améliorer encore cela !

Bref, tout porte à croire que les autorités de santé jouent de cette certification pour mieux mettre en place leur stratégie dévastatrice de réorganisation accompagnée de maltraitance des personnels avec son corollaire évident, une baisse de la qualité des soins.

Comme ils sont fous, les suppositions les plus folles peuvent faites : la lettre du directeur de l'ARS posait le principe de l'exclusivité de chaque site. Pourquoi la procédure de certification ne pourrait pas vouloir pousser à ce que les explorations digestives se fassent ailleurs qu'à l'hôpital de Charleville Mézières ?

Ce qui est sur, c'est que les premières réactions font que la stratégie du directeur de l'Agence Régionale de Santé, aux ordre du gouvernement sarkozyste a du mal à se mettre en place.

Cette semaine, le conseil municipal de Sedan a voté une motion de défense de son hôpital à l'initiative de Régine Henry, conseillère municipale communiste : vous pouvez la retrouver en cliquant ici.

La mobilisation doit s'accentuer.

Tous samedi 2 avril à la manifestation

au départ de l'hôpital Corvisart à 10 h 30

Pour en savoir plus, vous pouvez allez voir le site du collectif de défense de l'hôpital en cliquant ici ou le site de la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité en cliquant ici. C'est maintenant une centaine d'organisations qui appellent à participer à cette journée d'action nationale pour la santé. Même les deux plus gros syndicats de médecins hospitaliers, la CMH et l'INPH ont décidé d'apporter leur soutien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article

commentaires