Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 12:42

cg10 004 mC'était prévu, c'est fait : le camping des Vieilles Forges est vendu pour moins de la moitié de la valeur estimée par les Domaines ! Inutile de dire que la privatisation de ce camping, cela va rapporter des sous à ceux qui l'achètent (ils ne font pas cela pour le plaisir) sur le dos des campeurs, le plus souvent des familles modestes des Ardennes ou des régions voisines.

Le conseil général a besoin de sous ! Alors il brade, il fait des coupes sombres, comme la suppression de la gratuité du transports scolaires. Au fait, la résistance affichée à ce projet a amené le pésident Huré à différer le choix des modes de mise en oeuvre : il va falloir continuer, car la suppression de la gratuité est quand même bel et bien votée.

Le président du Conseil Général en soldat discipliné du généralissime Sarkozy gère la pénurie. Une petite visite sur le site internet du Conseil Général est édifiante : pas une plainte, mais un satisfecit sur le vote d'un budget sans augmentation de l'emprunt, l'annonce de la suppression de la gratuité du transport scolaire (à lire en cliquant ici), des choix douteux en matière de sport avec le soutien affiché aux clubs d'élite mais le report des aides prévues à la construction de piscines (à lire en cliquant ici) : vous vous rendez compte du gâchis que cela pourrait représenter pour nos notables ardennais qu'un gamin de Bogny puisse aller à la piscine !

Et ailleurs, cela se passe comment ? Je viens d'aller faire un tour sur le site du conseil général du Val de Marne : les difficultés budgétaires y sont aussi présentes, mais le ton est tout autre et l'on trouve ce titre : "Le Conseil général du Val-de-Marne demande à l'Etat de rembourser sa dette", à lire en cliquant ici. (vous pouvez lire toute l'étude à laquelle se réfère cet article sur le site de l'association des départements de France en cliquant ici.) et le conseil général du Val de Marne a même mis en ligne un appel à signer contre la réforme des collectivités et demandant à l'Etat le remboursement des 400 Millions d'Euros qu'il doit à ce département, un appel qui a du être largement relayé puisqu'il y a plus de 35 000 signatures. Ah, j'ai oublié de vous dire, le président du Conseil Général du Val de Marne, Christian Favier, est communiste !

On trouve aussi sur ce site les liens avec plus d'une trentaine de conseils généraux qui ont lancé des initiatives pour récupérer l'argent que leur doit l'Etat. Je ne vous étonnerai pas en vous disant que je ne trouve pas dans cette liste les Ardennes, ni d'ailleurs les Hauts de Seine, le département préféré du généralissime Sarkozy !

Pourtant dans les Ardennes, rien que pour l'APA, l'allocation personnalisée d'autonomie, la non compensation des dépenses par l'Etat a représenté en 2009 plus de 21 Millions d'euros, quatre fois ce que B. Huré compte économiser en supprimant la gratuité des transports scolaires.

Et je ne vous parle pas du RSA, un domaine où l'importance du chômage dans notre département a fait exploser les dépenses et justifierait bien la solidarité nationale. C'est vrai que la solidarité nationale, la droite ne sait pas ce que c'est ! Je suppose que vous avez entendu comme moi ce scandale : le président du conseil général de Charente Maritime, par ailleurs membre du gouvernement, préfère augmenter les impôts dans son département pour faire face aux dégâts causés par la tempête que de faire appel à la solidarité nationale !

Les Ardennais attendent du président de leur conseil général qu'il engage des démarches pressantes pour faire reconnaître par le gouvernement les sommes dues aux Ardennes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires