Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 21:38

porcher.jpgAprès le jugement du patron de Lenoir et Mernier dont la culpabilité a été reconnue, sans reconnaissance du tort pour les salariés licenciés, c'est un jugement quasiment identique qui cloture le procès du PDG d'Artis, cette boutique de Monthermé liquidée en 2002 à la suite d'agissements malhonnêtes de leur patron. Il est condamné, mais un total mépris est affiché vis à vis des souffrances des salariés, pour la plupart en situation très précaire depuis 9 ans. Car il a fallu 9 ans pour qu'enfin ce procès ait lieu et je tiens à souligner la ténacité de Bernard Delhaye, le représentant de ces salariés, qui n'a jamais abandonné la lutte, tout au long de ces 9 ans !
Oxame à Revin, ce n'était pas au départ une histoire de patron voyou ardennais, mais bien les froids calculs d'un grand groupe international : Idéal Standart, qui a voulu amortir la fermeture programmée de son site de Revin, Porcher, en se débarassant de sa fonderie, déjà  en 2007. Depuis, les salariés en sont à leur deuxième repreneur et à nouveau sans emploi dans quelques jours si les banques ne jouent pas leur rôle  : préter pour l'économie réelle, pas celle de la spéculation ! Comment se projeter dans l'avenir quand on vit depuis plus de quatre ans, avec la crainte de perdre son emploi demain ?

Place au peuple, le slogan du Front de Gauche, est plus que jamais d'actualité : on ne peut continuer à les laisser jouer au Monopoly dans la vie réelle !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires