Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

20 avril 2006 4 20 /04 /avril /2006 23:06

Le conseil régional élabore actuellement le schéma régional des formations. Après la phase de consultation des champardennais, la phase de rédaction est en bonne voie. C'est un document riche de nombreuses propositions qui est actuellement soumis aux dernières concertations avant d'être présenté à l'assemblée plénière du 19 juin.

Mais ce schéma ne sera porteur d'avenir que s'il pointe clairement les différentes responsabilités.

En effet la volonté a été de faire le schéma de la formation tout au long de la vie, à juste titre pour des raisons théoriques - la formation ne s'arrête pas à la sortie de l'école - mais aussi pour des raisons pratiques : la coordination de toutes les voies de formation est de nature à contribuer à leur développement, tout particulièrement dans notre région à faible densité démographique.

L'exigence de la clarté dans la répartition des responsabilités des différents partenaires n'en est que plus forte.

Ce pourrait être, dans une société humaine, à l’emploi sécurisé où l’on passerait d’un statut d’élève/étudiant à celui de travailleur :
- à l’Etat, la formation initiale,
- aux entreprises, la formation continue,
La région n’aurait qu’à coordonner les actions sur son territoire :

Loin s’en faut, la région a, à sa charge, tous les demandeurs d’emploi non indemnisés, jeunes et moins jeunes.

Mais c’est en fait, on s’en doute, beaucoup plus complexe.

Pas tant pour les demandeurs d’emplois : il faut faire le mieux possible, en essayant, quand ils se présentent, de valoriser les crédits d’Etat.

Pas non plus pour la formation des salariés : il y a des choix politiques à faire, pour impulser une politique de formation en faveur des salariés et non des intérêts patronaux, mais l’essentiel étant financé par les entreprises, il n’y a pas d’enjeux de pouvoir ni de désengagement : la participation financière des entreprises à la formation continue est fixée par la loi et les accords des partenaires sociaux.

C’est pour la formation initiale que les vraies questions de responsabilité se posent. La formation initiale doit être la meilleure possible ; c’est une des conditions, d’ailleurs, pour une bonne formation continue. L’Etat ne peut abandonner des jeunes en chemin, au motif que l’apprentissage ou des stages de formation financés par le conseil régional remédieront aux insuffisances de l’Education Nationale.

Courage, il faut poser cette question de responsabilité de l’Etat !

En particulier, la place de l’apprentissage, toute particulière, car formation initiale, mais non sous la responsabilité de l’Etat, car contrat de travail, doit être posée clairement.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article
16 janvier 2006 1 16 /01 /janvier /2006 01:07
L’année dernière, j’ai travaillé, avec le service de la formation professionnelle du conseil régional et l’AGEFOS-PME à la mise en place d’un dispositif permettant de promouvoir la Validation des Acquis de l’Expérience dans les entreprises. C’est en effet indispensable de faire connaître ce dispositif aux salariés, d’une part, car cela peut leur permettre de faire reconnaître leurs compétences d’un point de vue salarial, mais aussi parce que dans ces périodes de restructurations d’entreprises, c’est plus simple de retrouver un emploi avec un diplôme !

Incidemment, on a appris que l’Etat finançait un tel dispositif dans les Ardennes et dans l’Aube, contrat territorial dans le premier cas et contrat de site dans l’autre l’ayant incité à s’impliquer.

Bonne nouvelle, vous me direz !

Si ce n’est que, toujours incidemment, j’ai appris que ce dispositif s’était arrêté avec l’automne ! C’est pourtant un travail de longue haleine, nécessitant une continuité vis-à-vis des entreprises.

Bref, à l’heure actuelle, la promotion de la Validation des Acquis de l’Expérience dans les entreprises ne se fait que dans la Marne et la Haute Marne, avec un financement dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région.

Dans les Ardennes et l’Aube, l’Etat a voulu se passer de la Région pour faire un peu de cinéma et ne prévient même pas des suites.

C’est cela un contrat territorial ?

La fin, c’est bien évidemment que la région va devoir mettre la main au porte monnaie, mais la continuité du travail entrepris, c’est foutu !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article