Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 23:56

Une loi de sécurisation de l'emploi, comme le popose le parti communiste, est vraiment nécessaire.

La dernière étude réalisée par l'UNEDIC fait état d'une augmentation de plus de 25% de l'intérim entre mars 2006 et mars 2007.
La proportion de salariés intérimaires est de 4,8% dans notre région pour un chiffre national de 4%

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 23:04

Dans l'Aube, un débat a été organisé entre les candidats de la 2nde circonscription sur les retraites, publié par Libération Champagne.
Saliha Ayadi, candidate soutenue par le P.S. dit oui à l'allongement du temps de travail, en se contentant de le moduler en fonction de la pénibilité du travail. On croirait du Sarkozy !
On respire mieux à la lecture des propositions de J.P. Cornevin, le candidat du P.C.F. de la circonscription, expliquant que l'on peut financer les retraites en améliorant le système par répartition et en faisant contribuer les revenus financiers.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 23:36

Après Thomé Génot, FBMA à  St Dizier !

Hier, 4 Travailleurs de FBMA (3 licenciés et le nouveau secrétaire du Comité d’Entreprise), ont été convoqués au Commissariat de Police, puis placés en garde à vue, pour une audience du tribunal relative au redressement judiciaire de leur entreprise le Mercredi 17 Janvier, soit 4 mois après ! 
Ils vont être traînés - comme des bandits de grands chemins - devant les tribunaux prochainement. Il appartiendra désormais à la justice de décider de leur sort. 
Pour en savoir plus, je vous invite à lire le communiqué de la section de St Dizier du P.C.F. en
cliquant ici. 
J'avais rencontré à deux reprises une délégation de ces salariés licenciés courant février, avait apprécié leur courage et leur solidarité et je m'associe pleinement à la protestation des élus haut-marnais.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 19:21

logo-region.jpg

La commission permanente était désertée cette après midi. C'est pourtant là où sont votées toutes les décisions du conseil régional, hors celles qui relèvent de la plénière et qui ne sont que les grandes orientations (budget, décisions budgétaires ...). Personne de l'UDF, pas Bérangère Poletti, pas Phillipe Vuilque. P. Vuilque n'était pas le seul vice président absent : on pouvait aussi déplorer l'absence de G. Berthiot, de S. Cotillot. Les communistes étaient, eux, au complet.

Je ne vous ferai pas la liste des 56 rapports adoptés par cette commission permanente (au fait sur les sites d'autres régions, on trouve des compte-rendus des commissions permanentes, l'information fait partie de la démocratie...). Je soulignerai uniquement l'acceptation de la signature d'un accord cadre entre la région et la communauté d'agglomération de Charleville Mézières. Cet accord cadre formalise l'engagement de la Région et de Coeur d'Ardenne à coordonner leurs actions pour assurer la mise en oeuvre d'un certain nombre d'opérations, dans le cadre de conventions d'application spécifiques dans les domaines de l'aménagement, la solidarité urbaine, l'environnement, l'économie, la culture et la formation professionnelle et par l'application des dispositifs habituels d'intervention de la région dans d'autres domaines.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 12:39

Pas de dossiers bien particuliers à la commission permanente du conseil régional lundi.

Comme d'habitude, l'UMP n'a pas voté l'aide à l'achat d'ordinateurs pour aider les étudiants à revenu modeste, inscrits dans un cursus à bac plus 2 !

C'était le jour du vote de la subvention aux organisations syndicales (cela arrive une fois par an). Le FN a voté contre ; l'UMP et l'UDF se sont abstenus.

Il faudrait quand même que je rédige l'article que j'ai en tête sur le bilan des trois ans écoulés (Eh oui, on est à mi-mandat) depuis que la majorité a changé au conseil régional. Car on a fait des choses et beaucoup, même si je suis une éternelle insatisfaite et si je pense que l'on aurait pu en faire plus, plus si les socialistes n'avaient pas aussi peur de déplaire à la droite et au MEDEF, plus à condition d'avoir les moyens de monter les dossiers plus vite (il y a autant de choses à prendre en compte que dans des régions plus peuplées, mais les services de la région sont à la taille de la population de la région).
On a fait des choses, visibles, comme la carte Lycéo (même si je pense que cela aurait été mieux si c'étaient les lycées qui prêtaient les livres aux lycées), comme la mise en place de la commission de contrôle des fonds publics aux entreprises et invisibles comme le travail de fourmi pour augmenter la qualité des stages de formation professionnelle financés par le conseil régional.

Mais on traîne beaucoup aussi : lundi soir, par exemple il y avait une réunion de travail sur les dispositifs à mettre en place pour aider aux mutations industrielles de la région. Conclusion du président : on ne sera pas prêt pour la séance plénière de juin. Mais c'est vrai que tout est sujet à débat dans ce qui est actuellement en projet. On envisage de mettre en place un comité partenarial avec les partenaires sociaux, mais on ne lui donnerait qu'un rôle de veille économique et sociale, alors qu'il faut que les citoyens se réapproprient l'économie et qu'il faut donc que les partenaires sociaux puissent donner leur avis sur l'ensemble des dispositifs que le conseil régional met en place dans le domaine de l'économie et de la formation. Un fond régional pour l'emploi serait mis en place, distinct de ce comité partenarial. Il ferait des avances remboursables aux entreprises ayant des projets significatifs. Les partenaires sociaux ne seraient pas partie prenante des décisions de ce fond. A mon avis, il faut fusionner ce fond avec le comité partenarial. Deuxième question sur ce fond : avances remboursables ou cautionnement de prêts et bonification d'intérêts. La seconde alternative me paraîtrait bien meilleure, car c'est bien le rôle des banques et non du conseil régional de prêter de l'argent aux banques. Il paraît qu'elles ne veulent pas, mais c'est une raison de plus d'associer les partenaires sociaux à ce fond, un moyen pour populariser l'exigence de banques qui ne choisissent pas les entreprises qu'elles aident en fonction de la rentabilité attendue, mais bien de la satisfaction des besoins.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 11:25

A la suite de la mise en cause de la politique gouvernementale au conseil municipal de Reims, lors du débat d'orientation budgétaire, le Maire avait annoncé‚ qu'il allait s'adresser aux candidats aux élections présidentielles pour "connaître leur position à ce sujet ".
Il a donc écrit aux cinq candidat(e)s représenté(e)s au sein de l'assemblée communale, c'est à dire Mmes Voynet, Royal et Buffet et M Bayrou et Sarkozy.
Lors du conseil municipal suivant du 29 mars, consacré au vote du budget 2007, Jean Louis Schneiter a annoncé que seule, Marie George Buffet avait répondu à son courrier.
Vous pouvez lire cet échange de courrier sur le site des élus communistes de Reims en cliquant ici.
Marie Georges Buffet, dans sa réponse, souligne qu'effectivement l'Etat s'est considérablement désengagé au cours de la dernière législature de ses fonctions de solidarité, de maintien de l'égalité‚ de traitement des personnes et des territoires, de la cohérence nationale. Elle rappelle que le groupe communiste s'est opposé à l'assemblée nationale à ce désengagement et a déposé une proposition de loi pour une réforme de la fiscalité locale dont vous pouvez trouver le texte en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
27 mars 2007 2 27 /03 /mars /2007 01:48

Faut il en sourire, en rire ou en pleurer ? Je vous laisse le soin d'en juger et d'en tirer les interprétations que vous voulez.
Trois conseillers régionaux socialistes ont parrainé un candidat à l'élection présidentielle en dehors du parti socialiste : Gérard Berthiot et Jaïm Myara parrainent José Bové, Sylvie Cotillot, Gérard Schivardi.
Quelques soient leurs motivations, il n'y a pas respect des électeurs qui les ont élus en fonction de leur appartenance politique (ce qui est bien différent des maires des petites communes ...)
Oui, le PS est malade. Sa candidate aux élections présidentielles incarne la gauche du renoncement.
Une gauche courageuse, ça change la vie.

Votons et faisons voter Marie Georges Buffet.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 09:52

La Région Champagne-Ardenne est engagée dans un effort considérable pour améliorer le transport régional ferroviaire : développement de l’offre, renouvellement complet du matériel roulant, 240 millions d’euros d’investissements… Elle s’implique fortement dans la modernisation des infrastructures.

Le lancement de la première tranche préparatoire relative à la deuxième phase de la LGV Est européenne correspond à la volonté des élus régionaux de Champagne-Ardenne de poursuivre l’ouverture et l’attractivité de notre territoire. Il s’agit d’un investissement qui ne préjuge pas des clefs définitives du financement global de la deuxième phase de la LGV, comme le précise le protocole signé par les financeurs.
Cet effort important, qui vient se substituer à celui de l’Etat, n’est envisageable que si le propriétaire, Réseau Ferré de France, assume par ailleurs pleinement ses responsabilités en assurant, d’une part l’entretien et la régénération du réseau dont il a la responsabilité, et en apportant d’autre part une contribution significative aux projets de modernisation ferroviaire prévus dans le cadre du contrat de projets Etat Région.
C'est pourquoi le groupe communiste au conseil régional a présenté un voeu hier qui a été adopté à l'unanimité :

Le Conseil Régional de Champagne-Ardenne demande à RFF :
- de lui communiquer l’état réel du réseau ferroviaire de la région,
- de faire connaître dans les meilleurs délais sa contribution au financement de l’électrification de la ligne Gretz-Troyes, comme cela lui a été demandé par le Ministère des transports.

Le Conseil Régional conditionne le versement des sommes sur lesquelles il s’est engagé, à la transmission des informations concernant l’état du réseau, qu’il demande depuis plus de 2 ans, et à la concrétisation effective de la participation financière de RFF à l’électrification de Gretz-Troyes.

Par ailleurs, le Conseil Régional exige la mobilisation par RFF des financements indispensables à la régénération du réseau sur les parties les plus fortement dégradées en Champagne-Ardenne, comme par exemple la ligne Charleville-Givet, et demande la programmation d’un plan pluriannuel d’entretien et de rénovation du réseau.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 23:52

C'est un projet de contrat au rabais, sans ambition pour la Champagne Ardenne qui était proposé à l'avis des conseillers régionaux aujourd'hui. Certes le conseil régional a beaucoup travaillé, beaucoup négocié et obtenu quelques succès notamment dans le domaine du rail. Mais le mandat donné au préfet de région par le gouvernement n'a pas permis des avancées suffisantes, en particulier dans des domaines où notre région souffre de handicaps et où la solidarité nationale aurait du s'exercer à l'occasion de ce contrat. C’est le cas par exemple dans la formation, domaine où le diagnostic partagé Etat- région, préalable à l'élaboration du contrat note la" sous qualification des emplois et de la main d'oeuvre dans notre région."

Cette abstention traduit notre mécontentement vis-à-vis du gouvernement, notre regret aussi que l’association des régions de France n’ait pas fait bloc pour exiger des contrats de progrès à la hauteur des enjeux dans toutes les régions, mais ait préféré laisser régner le chacun pour soi et la mise en concurrence des territoires.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 23:14
C'est une véritable saignée que le gouvernement De Villepin Sarkozy veut pratiquer dans la région lors de la prochaine rentrée scolaire. La protestation s'amplifie. Des manifestations ont eu lieu comme à Revin.
Aujourd'hui c'est l'ensemble des organisations syndicales enseignantes et les parents d'élèves de la FCPE qui ont boycotté la réunion du Conseil Académique de l'Education Nationale pour témoigner de la gravité de la situation.
Juste deux chiffres dans les Ardennes : c'est l'équivalent d'une véritable PME, 80 emplois, qui va être supprimé à la rentrée prochaine. En 10 ans, le taux de scolarisation des enfants de deux ans a été quasiment divisé par deux.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article