Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 01:57

voeu2011

 

Et pour commencer l'année dans la bonne humeur, je vous propose de regarder les voeux que l'on aimerait que prononce le président de la République.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 14:25

sandrierLe titre de mon article, c'est une citation de Gandhi, qu je viens de trouver dans une intervention de Jean Claude Sandrier, député communiste du Cher à l'Assemblée Nationale jeudi dernier, présentant le rapport de la commission des finances de l'économie générale et du contrôle budgétaire sur une proposition de loi des députés communistes en faveur d'une fiscalité juste et efficace.

Cette proposition de loi mérite que je revienne dessus car elle est véritablement porteuse d'avenir pour réduire les inégalités fiscales et sociales afin de permettre à l’État de retrouver des marges de manœuvre, de réduire les déficits publics et sociaux et d’exercer pleinement le rôle qui doit être le sien en termes de financement de l’action publique et de correction des inégalités économiques et sociales. L’autre priorité est d’orienter l’argent vers l’investissement productif, l’emploi et les salaires plutôt que vers la rémunération du capital, dont une grande partie est responsable de la spéculation. Vous pouvez trouver le texte de cette proposition de loi en cliquant ici.

Comme l'a indiqué J.C. Sandrier dans son intervention," la proposition de loi (...) ne constitue pas à elle seule la solution à la crise pour une bonne et simple raison, c’est que cette crise a des dimensions non seulement économiques, mais aussi sociales, environnementales, institutionnelles et même morales.
Mais ce que nous vous proposons, en tirant les enseignements des causes de la crise, constitue une réponse à l’urgence et l’amorce d’un autre choix de société. Choix de société, expression qui fait peur à certains et qui n’est en fait pas autre chose que le passage d’une société où le monde financier fait de l’argent avec de l’argent à une société dans laquelle le travail est reconnu, valorisé, rémunéré, et dont les résultats bénéficient équitablement à tous."

Cette proposition de loi propose de supprimer le bouclier fiscal, de refondre complètement le barème de l’impôt sur le revenu avec une plus grande progressivité de l’impôt - et en  relevant le taux historiquement bas de l’imposition de la plus haute tranche en le portant à  54,8 % - , de transformer l’impôt sur les sociétés en ntroduisant un mécanisme de modulation de l’imposition selon que les entreprises privilégient la distribution des dividendes ou l’investissement productif, l’emploi, la formation professionnelle et les salaires. L'article 4 propose la création d’une taxe additionnelle à l’impôt sur les sociétés au taux de 15 % en direction des établissements bancaires.

Je vais arrêter là mon énumération des mesures proposées : allez donc voir le texte et l'exposé des motifs. C'est véritablement l'amorce d'un autre choix de société, avec des mesures pour financer les retraites, mais aussi pour favoriser l'investissement productif et l'emploi en créant un Pôle bancaire public national du crédit.

Sur le site de l'assemblée nationale, il y a même une vidéo du débat sur cette proposition de loi : allez voir ! Les différentes interventions des députés communistes sont captivantes, mais cela vaut le coup aussi d'écouter le vide des interventions comme celle de F. Baroin. Je ne sais par contre vous indiquer de lien plus précis que celui que vous trouverez en cliquant ici : cherchez ensuite la première séance du jeudi 2 décembre.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 14:14

logohuma.gifJe ne résiste pas à l'envie de vous faire connaître ce communiqué de Jacky Henin, député communiste au parlement européen

Quand le parlement s’amuse…


Ce matin ai assisté à la réunion de ma commission parlementaire.  La commission Industrie
Celle-ci avait l’objectif de discuter d’un rapport visant à (lisez bien) stimuler l’innovation dans l’économie… Je vous passe les interventions qui demandent de consacrer de l’argent aux innovations sociales, environnementales et technologiques… Bref, social, environnement, emploi étaient les mots les plus utilisés…
Bref, j’avais parfois l’impression que nous étions ailleurs qu’en Europe. Dans un lieu qui avait plus à voir avec un Walt Disney après la phrase de fin : « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » où tout le monde sait que tout va bien se passer pour le prince et la princesse que dans le monde réel.…
Car oui, il y a un monde réel. Et ce monde c’est l’Europe.
Cette même Europe qui innove beaucoup en ce moment. Au Portugal, en Espagne, en Irlande, en Grèce, et en France les innovations ne manquent pas pour réduire de manière drastiques les acquis sociaux qui repoussent les limites des départs en retraites qui baissent les salaires, et tous les systèmes sociaux au nom de la crise financière… Car ces mêmes députés, ont voté ces plans d’ « innovations de régressions sociales »
Plus sérieusement, je n’ai  évidemment rien contre les innovations et suis un partisan du développement de la recherche pour aider notamment le progrès social et l’industrie de notre pays qui en a tant besoin… Mais j’alerte à chaque fois que des débats visent à masquer des réalités…
Une situation qu’hélas je rencontre trop souvent au parlement européen…
Et si la vraie innovation était l’intrusion des citoyens dans les débats et les décisions prises à Bruxelles et à Paris… Là oui, je crois que les choses changeraient..
C’est en tous cas le sens de mon action… 

L'intrusion des citoyens dans les débats, l'Humanité nous en donne une possibilité très concrète  en publiant un appel car l’avenir de l’Europe doit devenir l’affaire des peuples européens et non des spéculateurs. Cet appel, vous pourrez le retrouver en cliquant ici. Allez donc le signer.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 01:14

Fillon remplace Fillon pour conforter la politique droitière, au service des amis du Fouquet's du président de la République !
Le mouvement social va se prolonger dans la durée, avec l'appel à la journée d'action du 23 novembre, des actions diverses comme l'appel à un référendum sur les retraites à signer en cliquant ici, mais surtout une prise de conscience de plus en plus large qu'une autre politique est possible, une politique au service de tous les citoyens et non seulement au service des amis du Fouquet's et de la famille Sarkozy (Guillaume, le frère du président est président du groupe  Malakoff-Médéric, qui s'occupe de couverture santé complémentaire, qui s'occupe de couverture retraite complémentaire, un grand gagnant donc des restrictions de l'assurance maladie, un grand gagnant donc du recul sur les retraites, François, l'autre frère, a de multiples responsabilités dans l'industrie pharmaceutique).
Le mouvement social se prolonge dans la durée, et la situation économique, avec son cortège de licenciements dans le département, y contribue. J'ai rencontré les salariés licenciés par Forgex, dans sa reprise de Raguet à Bogny sur Meuse et Monthermé (avec d'ailleurs la fermeture du site de Bogny) : je peux vous dire qu'ils sont mobilisés. Je rencontre mercredi les anciens salariés licenciés par Oxame à Revin : j'ai cru comprendre qu'ils étaient aussi révoltés contre le mépris qu'on leur oppose.
achassaigneLe mouvement social se prolonge dans la durée : les élections cantonales en mars prochain seront aussi un moyen de dire non à cette politique, qui s'exprime dans le département à travers la voix du Président Huré, qui n'hésite pas à faire payer aux lycéens,  à travers la suppression de la gratuité du transport scolaire, la crise économique et l'appauvrissement des collectivités conséquence des réformes qu'il a voté. Sur ces élections cantonales, je vous invite à lire la déclaration du PCF des Ardennes en cliquant ici.
Un peu d'air, ai-je dit en titre ! Et dans ce climat morose, j'ai surtout envie de vous proposer deux lectures :
la première est celle d'une interview de Paul Boccara dans l'Humanité : Paul Boccara est un économiste communiste. Il livre dans cet article sa vision de la crise et de l'avenir de la civilisation : à lire en cliquant ici.
La seconde est plus concrète mais tout aussi stimulante, c'est celle du discours d'André Chassaigne (la photo), député communiste du Puy de Dome, au meeting organisé par le PCF lundi dernier : vous le trouverez en cliquant ici.
Un peu d'air, c'est aussi le parti communiste qui appelle à la construction d'un programme populaire et partagé : allez en voir plus en cliquant ici et vous pouvez aller lire les deux premières revues du projet en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 21:25

orLes caisses sont vides ? Et pourtant, les députés sont appelés à voter le 4 novembre un budget de la Défense de plus de 31 Milliards d'euros (hors pensions).
Ce budget prépare les guerres au lieu de promouvoir la Paix.
Dans ce budget figure une baisse significative des effectifs humains au profit des crédits d'équipements. Pourquoi ? Quelles sont les cibles du nouveau missile nucléaire M51, du nouveau sous-marin nucléaire lanceur d'engins, des avions Rafale, etc ?
Ce budget continue de tricher avec la réalité des opérations extérieures qui sont supportées par la 'réserve de précaution interministérielle'. Comment accepter une telle opacité ?
 Alors que tout le monde s'accorde sur le danger que font courir les armes nucléaires à la planète, que les Etats se sont engagés à œuvrer à leur élimination, que de nouvelles opportunités se dessinent pour abolir l'arme atomique, comment justifier que ce budget leur consacre 10 millions d'euros par jour ?
Dépenser plus pour les armes et moins pour les besoins vitaux des femmes et des hommes n'apporte ni la paix, ni la sécurité. Au contraire, à force de préparer la guerre, on finit par la faire. C'est le cas en Afghanistan, où l'on dépense 10 fois plus pour les opérations militaires que pour la reconstruction. Quelles autres guerres prépare ce budget militaire ?

C'est sur cette critique que le Mouvement de la paix a lancé une cyberpétition : en allant cliquer ici, vous pourrez adresser, comme je viens de le faire, un courrier aux casseurs ardennais des retraites (les Poletti, Warsmann, Huré et Laménie) leur demandant de ne pas voter ce budget de la défense. Feront ils mieux avec le budget qu'avec les retraites ?

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 17:37

arton5123Arrogant et autoritaire, telle est la réalité du pouvoir de Nicolas Sarkozy. Méprisant les attentes populaires, ce pouvoir a un seul objectif  : répondre aux exigences des puissances de l’argent. La société qu’il nous construit avec l’UMP, c’est celle de la soumission aux marchés fi nanciers. Cette société-là, nous n’en voulons pas !

Les Ardennais, comme les 70% des Français qui condamnent cette politique et peut être plus encore du fait de la situation économique dramatique de notre département ont montré leur détermination à lutter contre cette politique.

Ensemble, nous sommes des millions à rejeter la société ultralibérale, modelée par Sarkozy et sa majorité : une société autoritaire et antisociale, aux ordres du MEDEF et des marchés financiers. Et c’est d’autant plus intolérable que des centaines de milliards d’euros de fonds publics ont été dépensés sans contrepartie, depuis le début de la crise financière, pour sauver les banques et les dividendes.
« De vraies retraites et de vrais emplois pour toutes et tous ! » Nous sommes des millions à avoir pleinement conscience qu'il faut dès maintenant s'attaquer aux inégalités sociales, de carrière, d'emplois et de salaires, et à la précarité qui fragilisent de plus en plus d'entre nous, femmes et jeunes travailleurs en premier lieu.
Les parlementaires communistes se sont opposés avec détermination au projet Sarkozy-Woerth. Ils défendent une autre logique de financement des retraites qui pérennise le système solidaire des retraites par répartition, la retraite à 60 ans à taux plein : mettre à contribution le capital, développer l’emploi et les salaires, base du financement du système par répartition,  moduler le taux de la cotisation sociale patronale, avec une sorte de bonus-malus pour favoriser l’essor de l'emploi, des qualifications et des salaires, en mettant fin aux exonérations de cotisations patronales.

La détermination est grande de voir enfin la gauche mettre en oeuvre une véritable rupture avec les logiques libérales que prônent le Medef, la Commission européenne ou bien encore le FMI...

Contribuer à construire cette alternative pour répondre au besoin de notre peuple, c’est l’ambition que porte le Parti Communiste avec le Front de Gauche.

Ce travail est beaucoup trop sérieux pour le laisser à d'autres !

 C'est à vous, à nous ensemble, de dire : « Voilà ce que la gauche devra faire :

la gauche, c'est la retraite à 60 ans, à taux plein ;

la gauche, c'est la création d’un pole public bancaire et financier pour une utilisation des profits, des fonds publics et du crédit qui servent à développer les humains et non la spéculation ;

la gauche, c'est l’interdiction des licenciements et la sécurisation de l’emploi et de la formation ;

la gauche, c'est l'augmentation des salaires et pas celle des dividendes ; 

la gauche c’est l’abrogation de toutes les réformes sécuritaires, liberticides promulguées par Besson et Hortefeux, la gauche c’est donner la parole et des pouvoirs aux citoyens dans l’entreprise, dans la cité,

la gauche, c’est l’attachement à la commune, au département, à la région, à leur liberté d’action et de coopération, à leurs services publics locaux,

la gauche c’est une autre politique européenne et une union refondée,

la gauche, c'est remettre l'humain et l'avenir de la planète au coeur de la société.adhesion
C’est le sens du programme populaire et partagé que le Parti communiste français et les forces du Front de Gauche entendent construire, au coeur des mobilisations, au coeur d’une union populaire pour satisfaire les besoins humains en prenant l’argent là où il est !

Contre le pacte de l'argent qu'ils ont scellé en 2007 au Fouquet's, le temps est venu de construire, ensemble, un pacte d'union populaire !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 00:26

chapelet sarkoLa colère gronde dans le pays : la réforme des retraites ne passe que parmi les parlementaires de l'UMP, mais dans le peuple, c'est tout autre chose !

Les décisions de grève reconductibles se multiplient dans le pays !

Si les retraites ne sont pas la seule raison du mouvement de grève des IADE, elles en sont un élément important avec en particulier la non reconaissance de la pénibilité du travail de nuit ! Et les IADE parisiens, réunis en assemblée générale hier ont lancé un appel à tous les IADE pour une participation massive et visible lors de la manifestation de mardi 12 Octobre sur la reconnaissance de la pénibilité et la retraite.

Les jeunes se mobilisent à juste titre : en effet, le recul de l'âge de la retraite à 62 ans va empêcher de libérer un million d'emplois pour les jeunes générations.

Or le remplacement des salariés âgés est un objectif moderne et efficace qui contribue à un autre type de progression de la productivité du travail. Cela serait facilité par l’organisation du transfert du savoir faire des seniors aux nouveaux embauchés dans les entreprises, une politique de formation, la création d'une allocation autonomie formation pour les jeunes et la prise en charge comme période cotisée de leurs années d'études, de leurs stages et des périodes d'inactivité forcées.

Le président de la République doit se sentir bien en difficulté ! Il est allé chercher un chapelet à Rome : triste image d'un président qui semble oublier que la laïcité est une des pierres angulaires de notre République !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 08:23

livre chassaigne-a37e8C'est un essai d'André Chassaigne, député communiste du Puy de Dome, de l'écologie comme j'aime, parce qu'elle est vraie, sans fétichisme, sans diktat.

Il décortique l'illusion écologique libérale, démontre comment le plus grand danger pour l'environnement, c'est le capitalisme.

Tous les dossiers sont passés au crible d'un connaisseur, puisque c'est lui qui est chargé des questions écologiques dans le groupe communiste à l'Assemblée nationale : eau, déchets, biodiversité, alimentation ...

Vous savez, c'est lui qui avait mis le gouvernement en difficulté en faisant voter un amendement sur les OGM (vous pouvez retrouver mon article à ce sujet en cliquant ici), mais sa critique des OGM est raisonnée : il explique d'ailleurs pourquoi il condamne l'arrachage de pieds de vigne cet été, des pieds servant à la recherche publique !)

Au fil du livre, on y découvre aussi sa conception exigente de la démocratie, mais également du dialogue, de l'écoute.

Franchement, je vous recommande ce livre, car notre terre n'a pas besoin d'invocations à l'écologie dans toutes les phrases, encore moins de production à grand renfort de CO2, de produits annoncés écologiques pour mieux se vendre, pour mieux augmenter les profits mais bien d'un travail constructif, du démontage du capitalisme, même vert, de l'action, comme celle que nous menons pour faire reculer le gouvernement sur les retraites ...

J'en ai marre aussi de la culpabilisation générale sur l'environnement, la perle en ce genre étant le demandeur d'emploi que l'on culpabilise de ne pas "être mobile" pour aller chercher un emploi loin de chez lui et que l'on va culpabiliser ensuite d'aller travailler en voiture !

Pour ceux qui souhaitent voir André Chassaigne présenter son livre, cliquez ici : c'était sur LCI.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 21:46

humaChaque jour nous amène le récit des nouvelles ignominies commises au nom du gouvernement Sarkozy ! Et cela n'arrête pas : compte-t-il ainsi nous faire oublier l'échec de sa politique économique, l'échec des politiques de restrictions budgétaires, nous faire oublier ses projets de réforme des retraites, la casse de l'éducation nationale, des hôpitaux ...

Mais les gens du voyage, les jeunes, les malades psychiâtriques ... ne sont pas responsables de tout cela ! Alors pourquoi s'en prendre à eux ?

Voudrait il nous donner honte d'être français ? Après l'ONU, c'est l'Europe qui rappelle à l'ordre le gouvernement français sur ses dérives.

"Les plus hautes autorités de l’Etat ont fait le choix de jeter à la vindicte publique des catégories entières de population : Gens du voyage accusés comme les étrangers d’être des fauteurs de troubles, Français d’origine étrangère sur lesquels pèserait la menace d’être déchus de leur nationalité, parents d’enfants délinquants, etc. Voici que le président de la République accrédite aussi les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance, et offre ainsi à la stigmatisation des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale. .../...

Notre conscience nous interdit de nous taire et de laisser faire ce qui conduit à mettre en péril la paix civile.

Nous appelons à une manifestation le samedi 4 septembre 2010, place de la République à Paris, à 14h00, et partout en France, afin de fêter le 140e anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle.

Allez donc signer cet appel, comme je l'ai fait, en cliquant ici.

Et, pour les Ardennais qui s'interrogent sur ce qui se passera dans notre département le 4 septembre, sachez que le secrétaire départemental du PCF s'est adressé à la Ligue des Droits de l'Homme des Ardennes pour l'inciter à coordonner les organiisations dans les Ardennes.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 09:39

visuel-OK2La 80ème fête de l'Humanité se déroulera au Parc départemental de la Courneuve les 10, 11 et 12 septembre.

Souvent enviée par nos adversaires politiques, la fête, avec ses 80 ans, n’a jamais été égalée. Elle demeure le plus grand évènement politique organisé par un Parti, un journal en Europe ! 500 000 participants en 2009.

Cette année, elle interviendra à un moment où la résistance aux politiques libérales, le rassemblement majoritaire pour gagner d’autres choix politiques doit s’accélérer. La fête nous permettra de donner, quelques jours après le grand rassemblement syndical du 7 septembre pour défendre les retraites, un élan nouveau à cette bataille et de populariser les propositions communistes pour une sortie de crise.

L’année dernière Patrick Le Hyaric, Directeur du journal L’humanité et député européen, intervenant sur la grande scène disait « Tout ce qui fait la spécificité de cette Fête avec la mobilisation des équipes du journal, le dévouement sans limites des militants, tout cela échappe durant trois jours aux valeurs des rapaces de la finance, celles qui broient tout et façonnent un monde de brutes: celle de l’argent-roi
C’est cette particularité qui fait de la Fête un moment unique dans le paysage politique Français.

Fête politique, fête culturelle (en cliquant ici, vous trouverez le programme des concerts), que de raisons de participer à cette 80ème édition !

Un bus au départ des Ardennes est organisé (20€) pour s'y rendre le samedi : inscription (nécessaire) au 03 24 56 40 43.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article