Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 08:28

conferenceJe ne vais pas vous faire ici un compte rendu complet de la conférence nationale du Parti Communiste Français - il y a pour cela, par exemple la lecture de l'Humanité qui le fait beaucoup mieux que moi - mais simplement faire quelques commentaires dont le rapport avec la conférence nationale sera plus ou moins étroit !
Un peu de concret pour commencer : la conférence nationale n'a fait qu'une proposition concernant la stratégie envisagée pour 2012. Celle-ci va être soumise au vote des adhérents. Et, dommage pour les mauvaises langues et les pessimistes, le bulletin de vote permettra très clairement aux communistes d'exprimer leur choix et témoigne d'une maturité dans la démocratie.
La deuxième chose que je souhaite dire, c'est que cette conférence nationale prouve le grand sens de la responsabilité des communistes. Dans le crise sociale, économique, environnementale, sociétale, actuelle et tout porte à penser que le pire n'est peut être pas encore arrivé et que les mois à venir pourraient encore nous réserver qualques soubresauts pour ne pas parler de rebonds beaucoup plus graves de la crise financière dont l'on ferait encore supporter les conséquences aux peuples, dans la crise actuelle, les communistes sont très loin des questions de casting, petites phrases et autre gadgets pour animer les journaux people, mais bien conscients que le PCF par son histoire, sa capacité d'analyse politique, d'action, son organisation, a un rôle majeur à jouer dans l'intérêt du peuple de France, mais qu'il ne le jouera bien que s'il n'est pas seul et s'il sait rassembler largement.
De là découle des objectifs poursuivis par les communistes :
- développer le parti communiste, non pas pour lui-même, mais pour renforcer cet outil au service de l'émancipation humaine : c'est le seul parti qui ne veut pas se contenter d'aménager le capitalisme et la situation actuelle confirme bien l'impasse dans laquelle le capitalisme mène l'Humanité, mais veut dépasser ce stade du développement humain, non pas seulement en attendant le grand soir, mais très concrètement en s'apuyant sur tout ce qui favorise l'émancipation humaine, dans les luttes et dans les urnes. Et tout ce qui permet d'améliorer la condition des hommes et des femmes sert cette visée : on voit actuellement comment les difficultés de la vie favorisent chez certains le repliement sur soi, loin des luttes nécessaires contre le capitalisme, quand ce n'est pas l'écoute des sirènes de la division, les Français contre les étrangers, les salariés contre les chômeurs, les sirènes incarnées par le Front National, là pour servir le grand capital sous une forme immonde.
- rassembler largement bien au delà des militants communistes et de ce point de vue, le Front de Gauche a ouvert l'espoir. Faut il tenir ce que l'on a avec un accord quasiment conclu avec le Parti de Gauche et la Gauche unitaire ? Faut il avoir beaucoup plus d'ambition, quitte à mettre en cause cet accord ? Ne faut il pas davantage situer le Front de Gauche au coeur de la gauche, au véritable sens porté par l'expression "gauche" de visée politique au service de tous et non des intérêts de quelques uns alors que les anciens socialistes du PG poussent  à positionner le Front de Gauche en opposition avec le PS plus qu'à rassembler très largement contre la droite ? Changer la politique : n'est ce pas aussi ne pas recourrir à des accords au sommet pour construire sur le terrain les rassemblements nécessaires dans la rue et pour les urnes ? Voilà quelques questions abordées avec passion par les délégués à la conférence nationale avec un but commun : servir notre peuple même s'il y a une approche différente du Front de Gauche, entre celle proposée par le PG et son coprésident JL Mélenchon et celle incarnée par André Chassaigne : je vous invite à aller lire son intervention à la conférence nationale en cliquant ici. C'est le choix porté par André Chassaigne que je ferais, à l'image du rassemblement large, non figé par les partis politiques, que nous avons pu faire dans le canton de Monthermé à l'occasion des élections cantonales et qui nous a permis une nette progression sur les résultats de 2004.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 18:12

orA ponctionner l'argent servant à la lutte contre la pauvreté ?

Serait-ce caricature, mauvais esprit, que d'émettre une telle supposition ? Même pas. A la fin du mois de mai, une trentaine d'associations de solidarité auront versé 150.000 € d'agios à leur banque ! La cause : plusieurs mois de retard dans les versements des fonds de l'Etat. Allez donc lire le communiqué de la FNARS en cliquant ici

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 17:51

vie-chere-1A l'heure où la précarité explose, et tout particulièrement dans les Ardennes avec tous les salariés licenciés qui retrouvent, au mieux du travail en intérim, où la dégradation salariale touche une immense majorité des travailleurs et où les retraités voient leur pouvoir d'achat en perpétuel recul, finir les fins de mois devient de plus en plus difficile pour un nombre sans cesse plus important de ménages.

Avec cette campagne les communistes veulent dénoncer la situation insupportable imposée à notre peuple et avancer un grand nombre de propositions immédiates ou de moyen terme pour mettre en œuvre d'autres choix. Quand les grands médias ne s'intéressent qu'à la scénarisation de 2012, il convient de mettre au cœur du débat politique la question sociale.

Allez donc signer la pétition en cliquant ici.

Le gaz par exemple :

Les tarifs du gaz ont augmenté de 20% depuis un an, soit 240  euros en moyenne par foyer. Cette augmentation est donc de 60% depuis l’ouverture du capital de Gaz de France décidée par la droite en 2004. Les tarifs de l’électricité ont eux augmenté de 6,4 % depuis un an. Le gouvernement vient d’accepter une hausse de 5,2 % des tarifs du gaz et annonce une hausse de 2,9 % de l’électricité au 1er  juillet.

En 2002, les tarifs du gaz ont été modifiés pour suivre l’évolution des produits pétroliers. Ce fut la rupture avec l’application des coûts réels d’approvisionnement qui bénéficiait aux consommateurs. Depuis 2004, l’État a accepté que GDF revendique une marge supplémentaire de commercialisation, dépense créée de toutes pièces pour gonfler ses tarifs. Il fallait rendre GDF privatisable, aujourd’hui il faut engranger les profits pour les actionnaires ! Pour 2010, GDF SUEZ a réalisé 4,6  milliards d’euros de bénéfices. Les actionnaires en reçoivent 70 %, voilà la cause principale de l’augmentation des prix !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 09:42

480 Japon-Ishinomaki-20110314Le Japon a été victime d'un des plus grands tremblements de terre de son histoire suivi d'un tsunami avec des conséquences environnementales majeures. Il n'y a pas de mots pour décrire la souffrance de ce peuple, pas de mot non plus pour leut témoigner notre solidarité.

Elle est nécessaire, elle est urgente. Comme l'a indiqué Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire Français dans son interview à France Inter que vous pouvez voir ci-dessous, ce n'est pas parce que le Japon est un pays riche que la solidarité ne doit pas s'exercer : il y a beaucoup de pauvres dans les pays riches.

Très concrètement vous pouvez aider en versant au Secours Populaire : en allant sur son site (cliquez ici), vous pourrez verser en ligne



Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 06:51

B. Huré, le président du Conseil Général des Ardennes, baisse les bras et fait des coupes ignobles dans le budget du département, comme la suppression de la gratuité du transport scolaire et au delà des discours lénifiants, tous les parents doivent alimenter le tiroir caisse : un demandeur d'emploi en fin de droit, ne touchant que l'ASS, se voit demander 40 € tout simplement pour que son enfant puisse aller au lycée, avec menace de huissier si cela ne vient pas assez vite !

Ses sbires, comme P. Cordier, n'osent même pas s'afficher UMP (P. Cordier est pourtant attaché du groupe UMP au conseil régional), mais ils ne lèvent pas non plus le petit doigt.

La suppression de la taxe professionnelle et son remplacement par la contribution économique territoriale tend à réduire  l'autonomie de gestion - voire à sa disparition pour les conseils régionaux - des collectivités et à une réduction de leurs recettes fiscales tout en étant injuste : de nombreux petits artisans et commerçants se plaignent des augmentations fiscales qu’ils subissent !

Les sénateurs communistes viennent donc de déposer hier une proposition de loi pour ajuster sensiblement  la base de la contribution économique territoriale en y ajoutant, en tant que base imposable, les actifs financiers figurant au bilan des entreprises assujetties, tout en proposant des mesures pour faciliter la peréquation entre collectivités riches et pauvres.

Une proposition de loi d'autant plus intéressante que la taxation des  actifs financiers peut contribuer à modifier les choix de gestion des entreprises en faveur de l'emploi et de l'investissement productif.

Vous pouvez retrouver cette proposition de loi en cliquant ici.

Pas de fatalisme : il y a de l'argent si on veut bien le chercher où il est !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 08:02

petroleLa Libye a le « dos large »
Après les hausses successives du prix du gaz (+ 20 %) et de l'électricité (+ 6 %) sur les 12 derniers mois, les ménages subissent un racket sans précédent avec une hausse massive des prix de l'essence, du gasoil et plus généralement des produits énergétiques.
Les médias cherchent à en imputer la cause aux évènements en Libye. Or, celle-ci ne couvre que 2 % des approvisionnements mondiaux. Surtout, les hausses du prix du pétrole ont commencé bien avant, en liaison avec la baisse du dollar, une formidable spéculation encouragée par la politique monétaire des États-Unis, la déréglementation des marchés soumis à la soif de rentabilité financière des majors et des banques. A cela s'ajoute la fiscalité pétrolière, punitive pour les familles, que les États européens ne veulent pas alléger, afin de capter une partie de la rente pétrolière pour limiter les déficits que creuse leur soutien gigantesque aux grands capitaux.
On préfère mettre au seul compte des événements en Libye les hausses qui, pourtant, sont engendrées surtout par la spéculation et le refus des dirigeants de l'OCDE d'engager une révolution énergétique.
En réalité, ces événements sont une opportunité :
- pour le gouvernement dont chaque hausse constitue des recettes supplémentaires de TVA, et qui ne veut pas toucher à la manne de la TIPP (58 % du prix de l'essence),
- pour les spéculateurs dont chaque variation ample des prix constitue une opportunité de faire de l'argent,
- pour les compagnies pétrolières comme Total qui gave vient d'annoncer qu'il versera 5 milliards de dividendes sur ses profits réalisés en 2010.
Racket des ménages en France, misère des peuples dans les pays du Sud, accaparement de la rente pétrolière par les groupes, les spéculateurs et les dynasties familiales dans les pays producteurs : c'est cet ordre économique capitaliste que font trembler les mouvements populaires actuels.

Une conférence mondiale sur l'énergie, qui devrait être considérée comme un bien commun public, serait nécessaire.
Dans l'immédiat, le PCF demande au gouvernement de prendre d'urgence des mesures :
- instaurer un prix maximum à pompe ;
- décider de la diminution de 5 % de la TIPP sur les produits pétroliers,
- adopter un plan d'urgence pour développer les transports publics ;
- financer ces mesures par une taxe sur les profits des compagnies pétrolières.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 19:57

poleemploiDes effets d'annonces dont le seul résultat concret va être une précarisation des emplois.
Rien ne réglera le chômage sans création d'emplois et tant qu'on laissera les grands groupes filialiser leurs productions pour mieux les délocaliser, tant que le secteur bancaire ne prêtera qu'aux riches en étranglant PME et artisans, le chômage aura de beaux jours devant lui. Mais légilérer dans ce domaine dérangerait les amis du président qui veulent des 10, 15, 20% de taux de profit !
Le 1er mars, le président de la République a fait des annonces pour l'emploi. Cela vaut le coup de les analyser !
Il propose de dépenser un demi milliard de plus pour l'emploi, économisé sur d'autres postes budgétaires.
En langage décodé c'est : on supprime des emplois d'enseignants, de juges ... pour avoir de l'argent pour créer des emplois aidés. Les emplois aidés, cela a quand même représenté en 2010 pour le seul département des Ardennes, plus de 10 millions d'euros. Avec cela, il y avait  de quoi financer quelques vrais emplois !
Pour rester dans le champ des emplois aidés, N. Sarkozy se fait des effets d'annonces faciles : un coup de frein au moment du vote du budget 2011 sur les emplois aidés ; c'est facile après de donner un coup d'accélérateur !
Il annonce une augmentation du nombre des contrats d'autonomie pour les jeunes. Ce qu'il ne dit pas, c'est que, dans le même temps, il réduit les moyens accordés aux missions locales qui aident les jeunes à s'insérer dans l'emploi, alors qu'un premier bilan, fait par la DARES, du contrat d'autonomie montre que ça s'est mieux passé là où les missions locales étaient dans le coup (pour lire ce bilan, cliquez ici et si vous êtes pressé, allez juste lire la conclusion en page 7).
Enfin, l'appel du pied aux régions pour financer la formation des demandeurs d'emploi est irresponsable : les régions connaissent leur responsabilité en la matière, l'assument et pourraient faire plus sans doute, si le gouvernement UMP ne cherchait pas à les étrangler financièrement. Sans parler de la remise en cause tous les ans de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle en fin de droit de chômage (allocation portant un nom divers selon les années). N. Sarkozy annonce que cela va se régler, mais comme tous les ans,  des chômeurs hésitent à entrer en formation en ne sachant pas de quoi demain sera fait.
L'apprentissage enfin : ses  annonces sont un véritable chantage en voulant obliger les conseils régionaux à investir, alors qu'il n'y a pas besoin d'investir, mais de remplir les centres d'apprentissage et d'y améliorer la qualité de la prise en charge des apprentis !

Contrats aidés, apprentissage, tout cela, c'est bien du précaire ... car en plus, le président présente l'apprentissage comme une solution au chômage des jeunes, même pas comme une voie de formation ! Mais cela permet quelques cadeaux aux amis du président !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 20:08

Changer de ministre de l'intérieur à cause des évènements de Tunisie, d'Egypte, de Libye !

Ce président de la république nous aura tout fait voir ! A l'écouter, il faut aider les peuples africains, non pour eux mêmes, mais pour éviter un flot d'immigrés et il confirme cette crainte d'une immigration massive en plaçant au ministère de l'intérieur son fidèle serviteur !

Et le ton du reste du discours a de sérieux relents de colonialisme : pas de référence aux choix de ces peuples, mais l'annonce d'une assistance très paternaliste : ont ils besoin de la France pour former leurs jeunes ? Alors que précisément, une des raisons de ces évènements, c'est le nombre de jeunes ayant fait des études et ne supportant plus ces régimes dictatoriaux. Ont ils besoin que la France aille à nouveau leur piquer leurs richesses ? Je n'ai pas entendu le mot coopération !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 15:02

Le député sedanais aime bien parler de son activité de simplification du droit : on se rappelle encore la lamentable histoire de la scientologie lors du précédent épisode de simplification.

Dans la loi votée mercredi à l'Assemblée Nationale, ce n'est pas le droit qui est simplifié ; c'est le droit qui est changé !

Allez donc lire l'intervention de Roland Muzeau, député communiste des Hauts de Seine, en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 10:56

Surtout ardennais, ce blog se veut ouvert sur tout ce qui fait l'actualité et l'actualité en ce moment, c'est la Tunisie. Je vous invite à aller lire à ce sujet le texte que vient d'écrire Jean Duterte, secrétaire de la section de Charleville Mézières du PCF, en cliquant ici.logohuma.gif

Je vais en profiter pour faire une petite pub pour l'Humanité, dont je me suis permis de reprendre le titre ! Sur son site, vous trouverez les dernières informations, sous un angle bien différent de celui des médias patronales.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article