Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 22:03
Le conseil d'administration de l'Institut International de la Marionnette a voté le report du vote du budget prévisionnel 2008 : les subventions de l'Etat baisseraient, mais il n'y a pas notification officielle. Pour en savoir plus, allez sur le site de Jean Charles Vanbervesselès en cliquant ici.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 23:18
A l'occasion de la venue dans les Ardennes du ministre de l'intérieur, La Libre Pensée lui rappelle que  les religions relèvent de la sphère privée et les représentants de l’Etat n’ont pas vocation à les promouvoir. Ce rappel n'est pas gratuit. Sous la plume d'Alain Tournafol, président de la Libre Pensée des Ardennes, on retrouve ce fait : le 4 juillet, ce ministre, accompagnée de Madame Boutin, elle-même Ministre (mais aussi consulteur de la Sacrée Congrégation Pontificale pour la Famille,ses convictions l’ayant conduite à dire « je suis catholique avant d’être élue ») a inauguré à Paris la « Maison des évèques de France ».
Au cours de cette cérémonie, Madame Alliot Marie a déclaré : « Dans un monde qui a vu s’effondrer la plupart des repères idéologiques et moraux, les religions ont plus que jamais vocation à éclairer la société, qu’elle soit civile ou politique. Je remercie l’Eglise catholique de la contribution déterminante qu’elle apporte à ce débat. »
 

 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 22:57
train.jpg

Avec Sylvain Dalla Rosa, conseiller régional et Bernard Lempereur, conseiller municipal de Revin, nous avons été reçus hier par le Directeur régional de la SNCF. Composée également d’un représentant des usagers de la ligne Charleville Paris et d’un membre du collectif 08 de défense des services publics, l’objectif de cette délégation était de poser, à la SNCF, les problèmes liés aux dysfonctionnements constatés depuis la mise en service du TGV Est et le désengagement dans le domaine du fret marchandises sur la Vallée de la Meuse.
Plusieurs questions ont été évoquées, notamment la suppression par transport ferroviaire de la production de l’usine Electrolux à Revin. La SNCF reconnaissant sa volonté  d’équilibrer ses comptes en supprimant des wagons isolés. A terme, c’est tout le transport fret qui risque de disparaître de la Vallée de la Meuse, la SNCF étant déjà totalement absente de tout le trafic du port de Givet. Les élus ont dit leur volonté de ne pas accepter cette situation et de mobiliser l’ensemble des élus, la CCI et les salariés pour préserver l’environnement et la sécurité routière qui vont se dégrader du fait de la présence de centaines de camions supplémentaires sur les routes.
Concernant la ligne TGV Sedan / Charleville / Paris, plusieurs problèmes ont été évoqués. Que ce soit sur les retards, les suppressions de trains, les difficultés de remboursement ou la tarification excessive, de nombreux exemples concrets ont été donnés. Le nouveau matériel TER, qui entre en service dans les Ardennes ce mois de décembre, devrait, selon la SNCF, régler un certain nombre de problèmes, notamment le confort, la qualité du transport et la fiabilité. Ce matériel, acheté par la Région Champagne Ardenne pour l’ensemble de la Région, pour un montant de 240 millions d’€uros, était attendu tant par les usagers que les cheminots. Sur la tarification, la SNCF est contrainte par une grille nationale, elle met cependant à l’étude la possibilité d’aligner les tarifs des liaisons TER / TGV sur les prix du TGV direct. Autre élément important sur lequel la délégation a insisté, c’est la nécessité d’une bonne information des usagers en cas de retard ou de trains supprimés et cela avec des moyens humains supplémentaires. La SNCF s’engageant à améliorer son service.

Enfin, pour conclure, les élus régionaux ont rappelé leur hostilité au transfert de la ligne nationale Lille / Charleville / Metz dans la compétence régionale et la nécessité d’une liaison TGV supplémentaire directe pour la mi-journée entre les Ardennes et Paris. L’année 2008 étant celle de la renégociation de la convention SNCF / Région, les questions évoquées seront suivies attentivement.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 22:12
Après Isabelle FAIRY (opposition municipale), qui considère le personnel municipal comme un « handicap pour la ville », c’est aujourd’hui le MODEM qui affiche des contrevérités pour dénigrer le service public communal. Jacques JEANTEUR, qui ambitionne de faire une liste pour les prochaines élections municipales, annonce qu’il y aurait entre 40% à 75% de personnels en trop à la ville de Charleville-Mézières. Rien que ça.
Cette affirmation mérite quelques éclaircissements. Tout d’abord, si on veut comparer avec d’autres communes, il faut intégrer le niveau de service public dans la commune. Certaines villes, majoritairement à droite, ont largement privatisé des services comme, la propreté, les cantines scolaires ou la gestion d’établissements sportifs et de loisirs. Ce que Monsieur J.Jeanteur et ses amis oublient de dire, c’est que cela pèse quand même sur la fiscalité locale, en général plus lourdement et avec des performances moindres.
Ensuite, les employés municipaux accomplissent largement des missions au service de la population qui relèvent de la compétence de l’Etat, comme la police municipale ou la politique sociale. Quant à la durée du travail du personnel municipal, ce qui est appliqué à Charleville-Mézières correspond à la législation en vigueur. A moins de changer la loi, ce dispositif s’applique quelle que soit la municipalité. Il est mensonger de prétendre à un régime de faveur. Les nécessités du service obligent même la réalisation de nombreuses heures supplémentaires.
Quant à Bérengère POLETTI, elle affiche, dans une lettre distribuée au personnel communal, son amour pour le service public et le personnel municipal. Cette déclaration serait mieux appréciée si la députée n’était passé maître dans l’art du double langage. En effet, le conseiller municipal sortant, Patrick FOSTIER (UMP), figurera en bonne place sur sa liste. Or, ce dernier, au fil des budgets municipaux, pendant tout le mandat, n’a eu de cesse de fustiger le personnel municipal et de réclamer des coupes sombres dans les budgets de la ville, particulièrement, au chapitre du fonctionnement. D'ailleurs, B. POLETTI est souvent en pointe au plan national, avec son mandat de députée, pour démanteler le service public.
Après le service public national, que la droite cherche à casser comme la santé, la SNCF, l’école ou la justice, ce sont maintenant les services municipaux qui sont dans le collimateur, avec la volonté de supprimer des centaines d’emplois. Il s’agit là, d’un véritable enjeu pour les prochaines échéances municipales.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 15:57
Venez en discuter avec les élus communistes de la région !
Mercredi 12 décembre à 18 h 30 à Revin
(ancienne mairie - salle 6)

2005, 2006, 2007, 2008 ... le conseil régional va voter dans quelques jours son 4ème budget depuis l'élection d'une majorité de gauche à laquelle participent des élus communistes.
Ce sera une fois de plus un budget contraint : la décentralisation a entrainé de nouvelles charges pour la collectivité régionale, mal compensée par un Etat UMP plus soucieux de la réduction des impôts des riches que de la satisfaction des besoins des populations ; le bouclier fiscal limite les rentrées d'argent en provenance des entreprises.
Mais le fatalisme n'est pas de rigueur et les élus communistes s'emploient à faire du conseil régional un lieu de riposte à la politique dévastatrice de la droite et à utiliser les compétences de la région pour une meilleure satisfaction des besoins de la population. Ils ont oeuvré pour que les augmentations fiscales atteignent davantage les entreprises que les particuliers (la taxe professionnelle en Champagne Ardenne est une des plus basses de France). Ils ont obtenu la mise en place d'une commission de contrôle des fonds publics aux entreprises. La formation des demandeurs d'emploi a banni les stages parking et le pourcentage des stagiaires trouvant un emploi à la sortie a augmenté.
Faire prendre toutes les décisions dans la concertation la plus large est une de nos préoccupations constantes, afin qu'elles soient réellement adaptées aux besoins. En vérifier les applications et les résultats aussi : la société ne prrgressera que par une plus grande participation citoyenne !
Avec Sylvain Dalla Rosa, je vous invite le mercredi 12 décembre à 18 h 30 à Revin à venir débattre de la politique régionale : nous voulons nous faire l'écho des citoyens rencontrés lors de la prochaine session du conseil régional.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 21:36
logo.jpgAprès des discussions dans toutes les sections du département, c'était aujourd'hui l'assemblée départementale des communistes dans le département, pour préparer la réunion nationale du week end prochain.
Les militants étaient au rendez vous (il a fallu rajouter tables et chaises !) et ont adopté à l'unanimité un texte que vous pourrez lire en cliquant ici, précisant leur approche du débat national.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 20:07
Les communistes ardennais, réunis en assemblée générale ce premier décembre, ont adopté la déclaration suivante :
A trois mois des échéances électorales municipales de mars 2008, les communistes ardennais ont fait le point de l’avancement des discussions avec le parti socialiste sur cette question. Incontestablement, malgré une approche convergente, sur la volonté de constitution des listes rassemblant les forces de gauche, convergence réaffirmée au cours de la rencontre bilatérale du 8 novembre dernier, une situation de blocage quasi généralisée est à constater. Au lieu d’impulser une dynamique unitaire, nécessaire pour riposter à la droite et affirmer une cohésion à gauche pour combattre les mauvais coups, le PS affiche une volonté hégémonique. A Revin, Bogny sur Meuse, Charleville-Mézières ou Sedan, cette attitude risque d’être préjudiciable à une bonne mobilisation et de faire perdre toute la gauche. Une volonté d’ouverture à droite est même envisagée à Sedan et à Givet.
Jouant exclusivement de la règle à calcul, le PS cherche à minimiser la place des autres composantes de la gauche et voudrait en restreindre la diversité, alors que le contexte appelle un rassemblement très large de tous les progressistes. Pour enclencher une dynamique unitaire, chaque formation se doit de trouver sa juste place sur les listes, basée sur le travail accompli, l’implantation réelle et sans ingérence dans la désignation des candidatures.
Les militants et élus communistes, préoccupés par l’évolution des événements, vont se tourner vers les populations locales pour tirer, avec elles, le bilan des mandats qui s’achèvent et travailler à l’élaboration d’un nouveau contrat local. Notre fil conducteur sera de favoriser la démocratisation de la vie publique, la défense des services publics ou l’exigence de moyens supplémentaires de la part de l’Etat pour aménager nos communes. Nous rappelons que c’est uni, dans le respect de tous, que nous sommes les plus efficaces pour faire gagner la gauche pour une gestion de progrès. C’est uniquement à ce prix que nous serons forts pour faire reculer les inégalités sociales et contrecarrer les ambitions de la droite, qui veut, avec les municipales, prolonger la gestion, au plan local, de la politique de Sarkozy.
Ceux qui ne permettraient pas ce rassemblement indispensable,
prendraient une lourde responsabilité devant les citoyens.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 23:18
manif2011107.JPGCe serait plutôt au fil des semaines que je devrais dire : j'ai eu quelques problèmes informatiques, plus quelques jours pour récupérer le retard, bref, cela fait un moment que je n'ai guère écrit sur ce blog et il y aurait tant à écrire : sur la casse de la justice, sur la casse de l'emploi dans les Ardennes avec la reprise d'APM par l'atelier des Janves (jeureusement) qui laisse de côté des salariés, les menaces sur LCAB, Electrolux à Revin qui se débarasse de ses intérimaires ..., sur Thomé Génot un an après (allez voir sur le site de l'association des anciens de Thomé Génot en cliquant ici), mais aussi sur le prix des repas dans les lycées (heureusement que les élus communistes se sont battus pour obtenir une baisse du FARPI, cela a limité la hausse des prix) , sur la suppression par l'Etat des contrats aidés dans les lycées, sans compensation (un gros challenge pour le conseil régional) et puis des questions nationales comme la violence dans les banlieues (inexcusable, mais la rage des jeunes est compréhensible et il faut surtout qu'elle s'exprime autrement que par la violence aveugle), l'exigence d'un référendum avant signature du mini-traité européen (qui n'a de mini que le surnom donné par un N. Sarkozy voulant cacher les dangers de cet engagement)... J'arrête là ma liste, c'est un peu les titres des sujets que je vous développerai dans les jours à venir, si j'en ai le temps, sans oublier quelques articles de l'Humanité que je voulais vous signaler.
Aujourd'hui, je viens de vous mettre en ligne l'article que j'ai écrit, à la demande d'Yvon Carles, président de l'Union des Usagers de l'Hôpital de Vouziers et vous trouverez en cliquant ici les photos prises par Jean Charles Van Bervesselès lors de la manifestation du 20 novembre de la fonction publique : plus de mille personnes dans les rues de Charleville Mézières.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 22:04

La cour régionale des comptes de Champagne Ardenne vient de rendre public son rapport sur la gestion du GHSA (Groupement Hospitalier Sud Ardennes). On y trouve malheureusement la confirmation des inquiétudes qu’avait suscitées la création du groupement de coopération sanitaire (GCS) avec les cliniques rémoises : une gestion opaque, une absence d’évaluation du dispositif. Les Vouzinois n’avaient d’ailleurs pas besoin de ce rapport pour savoir que ce GCS n’a pas amélioré la prise en charge de la population à l’hôpital de Vouziers, mais en plus, des questions peuvent maintenant se poser sur l’utilisation judicieuse de l’argent public de la sécurité sociale dépensé à travers ce GCS !
Les difficultés particulières du GHSA, avec ses deux sites, nécessiteraient plus qu’ailleurs un projet d’établissement : que faut-il pouvoir faire sur Vouziers, sur Rethel, sur les deux sites ? Qu’attendre du GCS ? Quelles relations avec le CHU de Reims ? Le rapport de la cour des comptes confirme que l’élaboration de ce projet d’établissement a été l’objet de dépenses par recours à des sociétés spécialisées, en 99, en 2003 et 2005, sans aboutissement !
L’Agence Régionale de l’Hospitalisation ne peut rester spectatrice devant cette gestion à la petite semaine, cette absence d’ambition pour élaborer un vrai projet d’établissement, avec un bilan honnête de l’existant et des pistes d’amélioration. Elle doit exiger une évaluation du GCS.

Je suis profondément persuadée que l’excellence c’est la proximité, pour autant que cela s’inscrive dans un réseau de soins avec les hôpitaux voisins. C’est tout le contraire de la politique actuelle de « désaménagement » du territoire, dans l’hospitalisation comme dans d’autres services publics, politique, qui, au nom d’une rentabilité immédiate, est économiquement inefficace à terme et humainement condamnable.
C’est cette recherche de l’excellence que je tente de défendre au sein du CA du GHSA, avec bien des difficultés !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 11:21

logo-200512.pngEn cette fin d’année 2007, la course aux chiffres stimule la Préfecture qui semble prendre de moins en moins en compte les situations individuelles.
Tous les moyens sont bons pour atteindre l’objectif de 25.000 reconduites à la frontière fixé par le Ministère de l’immigration, de l'identité nationale.
Des décrets et lois obligent désormais les fonctionnaires et les entreprises à suppléer les services de Police, en signalant auprès de la Préfecture tous les étrangers en situation précaire. 
Quelle gloire à traquer une personne désireuse de trouver un emploi, de donner une instruction à ses enfants, de se soigner...
Plus que jamais, ces personnes démunies face à la chasse obsessionnelle du Ministère ont besoin de notre soutien.
Vous pouvez aller lire le deuxième bulletin d'information de RESF08 en cliquant ici.

Au fait, en cas d'urgence, il est possible de joindre RESF08 au 06 13 77 77 09.

Et, allez signer la pétition contre la directive de la honte qui doit être soumise au parlement européen le 29 novembre, en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article