Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 22:51

hopital-copie-1.jpgLa nouvelle est tombée aujourd'hui : le service d'hématologie ne rouvrira pas comme annoncé en novembre !

A vrai dire, cela n'étonnera pas ceux qui se sont engagés dans la défense de l'hôpital ! Mais on pouvait toujours garder un espoir, espérer s'être trompé en disant que la fermeture temporaire était le prélude à une fermeture définitive ! Une fois de plus, la direction de l'hôpital et celle de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation sont prises en flagrant délit de mensonge ! Elles avaient osé dire leur attachement à l'existence de ce service ! Qu'elles ne s'étonnent donc pas que toutes décisions venant de leur part soit à priori suspectes !

Des actions sont prévues.

Le mépris affiché pour les malades, qui pour certains, seront obligés à une hospitalisation à Reims, rendant plus difficile le nécessaire soutien de leur famille est une honte !

L'hôpital, c'est aussi en ce moment la grève des infirmiers anesthésistes : la ministre de la santé a préféré leur envoyer les CRS plutôt que d'écouter leurs justes revendications et négocier !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 18:39

electrolux.jpgOxame mis en liquidation judiciaire : une reprise serait possible, mais avec des licenciements à la clé !

Electrolux délocalise vers la Pologne.

Je n'ai encore rien écrit sur cette catastrophe économique. Jeudi, j'avais promis d'aller au tribunal de commerce à Sedan où se jugeait l'avenir d'Oxame et je me suis retrouvée coincée dans une réunion plus longue que prévue à Chalons, mais tout cela ne veut pas dire que je m'en désintéresse, loin de là !

Electrolux, c'est un grand groupe industriel mondial !

Oxame, rappelez vous, Idéal Standard s'en était débarassé : Idéal Standard, encore un grand groupe mondial, qui a réussi ainsi à augmenter ses profits, sans vagues sociales et l'entreprise aura tenu juste le temps qu'Idéal Standard n'ait pas à payer !

Jamais n'est posé la question du coût écologique des transports à travers l'Europe ou le monde !

Jamais n'est posé la question du coût social, de la spirale infernale de la pauvreté, engendrant la baisse de la consommation et le manque de débouchés de l'industrie française !

Jamais n'est posé la question de la satisfaction des besoins de la population, juste celle de la satisfaction des profits !

Ailleurs dans la vallée, c'est dans l'entreprise Raguet le chantage à l'emploi pour justifier une baisse de salaire lors d'une reprise toujours hypothétique, aujourd'hui devenu un chantage à l'aide des collectivités, qui  ne pourrait se concevoir qu'à condition d'engagements précis sur la pérennité du maintien des salaires.

Et l'histoire des Thomé Génot, bien illustrée par le procès qui s'est déroulé vendredi (voir leur blog en cliquant ici), met bien en lumière toutes les incertitudes liées à un jugement par le tribunal de commerce !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 17:36

Tel est le titre de l'article que Régine Henry, conseillère municipale PCF à Sedan a préparé pour le journal municipal : j'ai eu envie de vous le faire lire car il décrit bien la situation !

assezAh, l’été 2010 ! Il restera dans les annales : quelques jours de canicule et beaucoup de grisaille.Tous ceux qui n’ont plus les moyens d’aller se ressourcer un peu en cong’pay’ savent bien de quoi je veux parler ! Mais, la météo , on s’y fait et ce ne sont pas quelques gouttes de pluie qui vont faire peur aux Ardennais ...et puis, sauf à mettre en place une grande révolution écologique responsable et désintéressée, ( un Grenelle quoi…UN VRAI !) Il faut bien avouer que l’on n’y peut pas grand-chose !

Le pire de cet été pourri, c’est qu’il a fallu supporter des événements pour le moins nauséabonds. L’actualité dans le monde n’a pas été forcément des plus joyeuses (Cataclysmes, incendies, guerres, inondations …) mais il a fallu qu’en plus s’y ajoute, ici en France, l’immonde, l’intolérable… Je veux parler de la stigmatisation d’un peuple sous des prétextes sécuritaires. On a vu des images aussi terribles que les bastonnades et les destructions des pauvres biens de pauvres Gens, les retours à la frontière musclés, la violence policière … Images insoutenables, relents d’une histoire pas si lointaine au goût fétide… Cette brutalité bestiale, cette arrogance suffisante ont eu l’occasion de nous faire monter la nausée à la bouche bien des fois… On a entendu des horreurs ... On a vu les visages des ministres rougeauds et souriants complètement décomplexés venir pérorer sur les petits écrans avec des arguments dignes des plus grandes bassesses populistes de l’extrême droite ! Tellement odieux que la communauté internationale a condamné notre Pays (ONU, parlement Européen …) En cela notre été a été gâché, mais qu’est ce qu’un été comparé à la souffrance d’un Peuple ? Comparé à l’idéologie écœurante que ces gouvernants entendent mettre en place au nom de ce qu’ils appellent « courage, légitimité, responsabilité  » ? Revenue l’époque du « bouc émissaire », du « voleur de pommes » que l’on embastille comme aurait dit Brassens. Revenu le temps de la haine ! Les mêmes qui coupent tous les robinets et les moyens de la prévention et de la police de proximité agitent la terreur, l’insécurité pour mieux abuser de leurs pouvoirs ! Ces événements marquants, terribles, sensés nous dresser contre les Roms et nous faire oublier à la fois nos revendications sociales et les exactions financières de quelques dirigeants peu scrupuleux ont été durs à supporter mais l’exagération menée à son paroxysme, le total déni de démocratie, la suffisance ont fait éclater en plein jour la réalité de ce que l’on a attendre d’un tel gouvernement ! Les 52 % qui nous ont mis ce gouvernement au pouvoir n’ont vraiment pas de quoi être fiers ! Et dire que notre municipalité, un tantinet « angélique » a cru bon de s’allier à des Sarkozystes au nom de … l’ouverture ! Pas de quoi être fier non plus !

Aujourd’hui, c’est l’automne … pas vraiment l’été indien d’un point de vue météo … mais les Hommes et les Femmes de plus en plus mobilisés contre les injustices … c’est comme un printemps qui renaît. Nous marchons beaucoup en ce moment, pour nos retraites, pour une Europe sociale et les rangs n’en finissent pas de croître et de s’amplifier …10000 à Charleville le 23 septembre, 200000 à Bruxelles le 29 septembre et il y a encore le 2 octobre, le 12 octobre … TOUS ENSEMBLE ! TOUS ENSEMBLE ! Enfin ! Jusqu’à être entendus ! C’est vraiment cela notre force : ne pas être des victimes mais des acteurs ! Montrer que l’on existe et refuser les injustices : « ça nous regarde » comme le chante Yannick !

NOUS NE LACHERONS PAS !

Une loi ça se retire ! la justice, l’humanité, la paix, la dignité …ça se défend ! 

« Rien de ce qui est fini n’est jamais complètement achevé tant que tout ce qui est commencé n’est pas totalement terminé ! » (Pierre DAC)

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 22:26

manif 2octobreTrois à quatre mille personnes étaient au rendez vous place ducale ce matin : des têtes nouvelles s'étaient mélangées aux militants habituées à ce genre de manifestation ! Et c'est naturellement que les discours ont été suivis d'une manifestaiton imprévue mais nécessaire au vue de la détermination des présents ! Ce succès ne doit pas être que local, puisque le site du journal Le Monde titre ce soir "la mobilisation ne faiblit pas !"

Le gouvernement doit entendre la voix du peuple ! Au moment du CPE, N. Sarkozy déclarait "Quand il y a un million de personnes dans la rue, les syndicats ont un problème, quand  il y en a trois, c'est le gouvernement qui a un problème."

Sans doute a-t-il oublié ! On va crier plus fort !

Prochain rendez vous : 12 octobre, à 12 h 30 dans les Ardennes, à Charleville Mézières au pont des deux villes, dans le cadre d'une nouvelle journée nationale de grève et de manifestations pour faire céder le gouvernement.

La semaine va être consacrée à amplifier la protestation, convaincre de l'utilité de manifester, mais déjà des mouvements plus durs apparaissent quand se surajoutent d'autres problèmes,  dans les ports de Marseille par exemple  mais il y a aussi les infirmiers anesthésistes qui parlent de blocs opératoires morts à partir de lundi : j'y reviendrai

"Alors que les jeunes galèrent déjà sur le marché du travail avec l’enchainement des périodes de stages, d’intérim et les CDD, le report à 62 ans de l’âge légal de départ en retraite va accentuer le chômage des jeunes. En tentant de maintenir au travail deux ans de plus les salariés déjà en place, c’est près d’un million d’emplois qui ne seront pas libérés. Une solution existe pour assurer le financement des retraites : mettre au travail les 25% de jeunes aujourd’hui au chômage !"

Ce sont ces réflexions qui amène l'UNEF à soutenir le mouvement de protestation contre les retraites : pour lire l'ensemble de leur communiqué, cliquez ici

 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:33

sedan

Régine Henry, conseillère municipale communiste de Sedan s'inquiète du désengagement de l'Etat :

"Le conseil municipal de Sedan vient de voter, dans sa séance du 28 septembre, une somme de 120 000 euros pour participer aux travaux d’aménagement de la gare SNCF (830 000€ au total). L’objectif est de conforter les liaisons TGV et de permettre au train à grande vitesse de rester le soir en gare de Sedan afin de repartir le lendemain.

Si personne ne conteste l’intérêt pour la ville de Sedan de disposer d’une desserte journalière du TGV, en revanche la contribution financière des collectivités aux aménagements est profondément injuste. Les communes, régions ou départements sont de plus en plus sollicités pour apporter leur quote-part aux infrastructures (routes nationales, transports ferroviaires, équipements...). Cette pratique pèse de plus en plus lourdement dans le budget des collectivités et par la même occasion sur les impôts locaux. Il est pourtant de la responsabilité de l’Etat de créer les conditions d’un aménagement harmonieux du territoire et d’en financer les réalisations. Le chantage opéré, disant aux communes, si vous voulez tel équipement, payez-vous le, est exécrable et met en concurrence les territoires entre eux.
Enfin, dans ce dossier de TGV, il faut rester prudent sur l’impact économique et touristique réel pour notre région. Une équipe de chercheurs ne vient-elle pas de dénoncer une grosse part de mythe sur cet aspect. L’étude allant même jusqu’à dire, « le TGV est considéré comme un facteur qui va aggraver le déséquilibre entre la Marne et les autres départements de la région ».
Dans ce contexte, il est regrettable que la ville de Sedan cède face à l’Etat et n’ait pas engagé la bataille pour obtenir des financements publics nationaux afin d’aménager la gare de Sedan. Mais cette situation est conforme à la stratégie d’union sacrée développée par le maire avec la droite sedanaise."
Financement de la gare de Sedan : il n'y a pas que cela, c'est toute la ligne TGV Est qui est financée en partie par les collectivités (à la différence des lignes TGV plus vieilles !) avec une nouvelle trouvaille : l'autorisation pour les régions concernées d'augmenter la TIPP, si elles le souhaitent, pour financer la dernière phase du TGV Est vers Strasbourg, à part qu'elles n'ont pas vraiment le choix, vu les difficultés financières ! Et concrètement, cela veut dire que quand vous mettrez de l'essence dans votre voiture pour aller travailler, vous paierez pour le TGV Est !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 22:28

Le gouvernement nous promet un avenir noir : je vous propose plutôt de rire un peu en regardant cette vidéo des "Acteurs du Pavé" : cela donne quelques arguments pour mobiliser contre les tromperies gouvernementales et nous construire un avenir riant !

Prochaines mobilisations :

- samedi 2 octobre : rassemblement sur la place ducale à 10 h 30

- mardi 12 octobre : journée de grève et de manifestations avec dans les Ardennes un rendez vous à 12 h 30 au Pont des deux villes (restauration prévue) pour partir à partir de 14 h en manifestation vers l'avenue de Gaulle et la rue Jean Jacques Rousseau, jusqu'à la place ducale.
A la guerre sociale menée contre nos droits, le peuple a répondu par une gigantesque mobilisation fraternelle et solidaire. Le gouvernement pensait en avoir fini avec les manifestations en faisant voter dans la précipitation la loi à l'Assemblée Nationale : mais le peuple n'a pas dit son dernier mot et de plus en plus on entend la volonté des salariés de durcir le mouvement si le gouvernement restait sourd !

Sarkozy n'a pas réussi à siffler la fin du match ! Tous ensemble, on sera plus fort que lui !

Tous dans la rue le 2 et le 12 octobre

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 18:12

manif23 1Ils ont essayé, par média interposés, de faire croire que ça y était : l'assemblée nationale avait voté la loi et les organisations syndicales allaient voir leur audience baisser, les gens se résignant, une manière comme une autre d'essayer de démobiliser et d'aller vers la fin des actions de protestation !

Les Ardennais ont donné cet après midi un superbe démenti au gouvernement ! Ils étaient plus nombreux que jamais, au moins 8000 -difficile à dire, car on n'a pas l'habitude de cela - venus manifester contre cette réforme scandaleuse, des salariés du privé, des salariés du public, des chômeurs, des retraités, des jeunes ...

L'hésitation, en arrivant au Parc des Expositions (il manque les repères habituels) a rapidement céder la place à la satisfaction, au plaisir : c'est bon, on est plus nombreux que le 7 septembre et les derniers doutes se sont rapidement évanouis quand la manifestation a commencé à dérouler son long cortège, à envahir la voie rapide. Tous ensemble, on va gagner et rappelons nous, pour le CPE, le contrat première embauche, la loi était votée ! Mais il a quand même été supprimé !manif23 2

Ils vont sans doute essayer de nous faire croire que la journée d'aujourd'hui n'est pas un succès : l'augmentation du nombre de manifestants dans les Ardennes, sans doute plus facile à estimer que dans les grandes manifestations parisiennes, est un démenti formel : la balle est dans le camps du gouvernement. Vraisemblablement, il va falloir remettre cela, monter d'un cran dans le niveau des actions et les organisations syndicales se réunissent demain pour en décider, car N. Sarkozy est têtu mais la journée d'aujourd'hui montre bien que les Français sont aussi têtus que lui avec une grande différence : dans sa solitude, Sarkozy s'entête dans ses bêtises ; dans la solidarité de l'action, les Français s'entêtent à vouloir se construire un avenir heureux où l'on empèche plus les vieux de partir à la retraite pendant que les jeunes sont au chômage !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 20:13

A Charleville Mézières, rendez vous à 13 h au Parc des Expositions.

assez

 

à l'appel de l'ensemble

des organisations syndicales.

 

N. Sarkozy veut en finir vite avec SA réforme, qui n'est pas NOTRE réforme des retraites ! Mercredi dernier, il a même donné ordre de refuser le débat démocratique à l'Assemblée Nationale. Il n'est plus à cela près ! Sur la question des Roms, il a même réussi à se mettre à dos l'ONU et l'Europe !

Il veut en finir vite : cela ne tient qu'à lui. Il lui suffit de donner ordre de retirer ce projet de contre réforme des retraites !

Car nous - nous, les quelques 80 ou 90% de la population qui n'avons pas intérêt à cette contre réforme - nous prendrons le temps qu'il faut, mais nous sommes plus nombreux que lui et nous ne lacherons pas !

Il est sourd : nous allons faire plus de bruit !

La retraite à 60 ans à taux plein, c'est possible !

Et c'est juste !

Pensons déjà à tous les jeunes qui sont au chômage ! Et qui seraient bien heureux de voir leurs aînés leur faire de la place !

Pensons aussi aux femmes : le report à 67 ans pour une garantie à taux plein sanctionne tous ceux et toutes celles qui auront eu des carrières incomplètes, donc en grande majorité des femmes, alors qu'elles subissent déjà de fortes discriminations salariales : en 2007 seules 44 % d'entre elles parvenaient à valider une carrière complète. Karine Jarry, conseillère régionale déléguée à l'égalité entre les femmes et les hommes a d'ailleurs lancé un appel en ce sens, que je vous invite à aller signer, en cliquant ici.

Pensons à tout ceux qui ont des métiers pénibles : Sarkozy, la droite et le MEDEF ne rêvent que de les exploiter jusqu'à la corde ! Il faudrait qu'il travaillent jusqu'à l'invalidité !

Pensons tout siplement qu'ils veulent nous voler nos meilleurs années de retraite !

Et pourtant les moyens existent pour payer des retraites à taux pleins à 60 ans, plus tôt dans les métiers pénibles : c'est tout le sens de la proposition de loi déposée par les députés communistes.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 23:06

Il faut amplifier le mouvement, faire monter l'exigence de la retraite à 60 ans à taux plein pour tous, avant 60 ans pour les métiers pénibles !

PUBLIC PRIVE RETRAITE No2C'est une majorité de Français qui refusent la réforme rétrograde que veut imposer N. Sarkozy ! Il faut que cela se sache ; il faut que nous soyons plus nombreux encore dans la rue le 23 septembre pour la grande journée d'action décidée par l'intersyndicale.

Pour maintenir l'ambiance, servir de tremplin à cette journée d'action, les organisations syndicales ont décidé de faire du mercredi 15 septembre, jour du vote par les députés du projet de loi, une journée forte d’initiatives et d’interpellations des députés, des membres du gouvernement et du Président de la République dans les départements.

Ainsi, dans les Ardennes, un appel est lancé à un

Rassemblement devant la permanence de la députée UMP

(Avenue Leclerc à Charleville)

Mercredi 15 septembre à 18 h

Comme l'a déclaré Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT lors d'un grand débat à la fête de l'Humanité :

"Il n'est pas illusoire de viser la victoire"

Le gouvernement est déstabilisé : pour lui faire perdre un peu plus son équilibre, venez nombreux mercredi !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 00:01

manif7septTemps pluvieux. Avec leur pessimisme habituel, les Ardennais sont arrivés sur la place ducale en commentant :" il n'y a pas tant de monde que cela. Evidemment, avec la pluie, cela a du en décourager".

Soit le temps n'a pas découragé, soit le rejet de la réforme des retraites est encore plus grand que tout ce que l'on peut imaginer, car en fait les manifestants avaient envahis toute la place et c'est bien une grosse manif qu'il y a eu ce matin à Charleville, 6000 au moins, comme la plus grosse manif de 1995.

En plus, la pluie a cessé !

Beaucoup de discussions dans la manif : sur les retraites évidemment, le scandale de la vision gouvernementale de la péniilité, l'aggravation de la situation pour les femmes, les moyens qui existent pour payer de bonnes retraites ... Mais aussi l'occasion de faire le point sur pas mal de sujets.

Figurez vous par exemple que j'ai appris que l'hôpital de Rethel se décharge de sa responsabilité de retrouver des emplois pour les sages femmes après la fermeture prochaine de la maternité mais leur impose des temps partiels contraints !

J'ai eu le malheur de regarder les infos à la télé ce soir et de voir une interview de Martine Aubry : au journaliste lui demandant si, si le PS gagnait les élections en 2012, il reviendrait sur la réforme des retraites pour ramener l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans, elle nous a fait une réponse embrouillée, histoire de dire ni oui ni non ! Sans parler que de ne se battre que pour ceux qui ont commencé à travailler tôt, car c'est l'essentiel de ce que j'ai retenu qu'elle reproche au projet gouvernemental, ce n'est pas faire une réforme d'avenir ! C'est hypothéquer la retraite de tous les jeunes actuels qui commencent à travailler tard, pour causes d'études pour certains, pour cause de chômage pour les autres et ils sont malheureusement nombreux !

Et d'ailleurs, avant de parler de 2012, il faut parler de maintenant ! Car on peut faire plier le gouvernement : rien n'est écrit d'avance et les quelques 2,7 millions de manifestants aujourd'hui en France sont un bon début !

Pour contribuer à une autre réforme dès maintenant, permettant d'assurer de bonnes retraites pour tous à 60 ans, plus tôt en cas de travail pénible, les députés communistes ont déposé une proposition de loi pour une évolution dynamique des financements (pour retrouver les trois piliers de ce projet de loi, allez donc lire ce que j'en avais écrit au moment de son dépôt avant l'été en cliquant ici) et aujourd'hui ils ont déposé à l'assemblée nationale la pétition de soutien à cette proposition de loi : vous pouvez voir l'interview de Marie Georges Buffet ce matin en cliquant ici

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article