Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 00:32
undefinedFélicitations aux salariés de Lenoir et Mernier  pour l'organisation et le contenu de ce rassemblement de solidarité !
La pluralité des interventions, avant le départ en manifestation dans les rues de Bogny sur Meuse, a témoigné de l'élan de solidarité qui grandit  et de l'indignation qui monte, contre les patrons voyous. La lutte doit continuer.
Sylvain Dalla Rosa a lu le message de solidarité de Marie George Buffet :
Votre département, qui connaît déjà un taux de chômage de plus de 3 points au-dessus à la moyenne nationale, est une nouvelle fois frappé par un drame économique qui laisse 150 salariés sans emploi. Vous êtes victimes d’un patron voyou, alors que votre entreprise, Lenoir et Mernier était viable. Sa liquidation par le Tribunal de Commerce est la démonstration que nous sommes dans une société qui privilégie la loi de l’argent au détriment de la vie de femmes et d’hommes dont le travail fait la richesse de notre pays. Votre mobilisation, courageuse et tenace, est l’honneur de notre peuple face à ces vautours qui pillent, sans scrupule, les entreprises à leur seul profit.
A l’occasion de ma visite dans les Ardennes, le 17 février 2007, où j’ai rencontré les salariés de Thomé Génot, j’avais constaté la souffrance de votre territoire. C’est une véritable désindustrialisation qui est conduite, sous l’égide du gouvernement Sarkozy et du patronat de l’UIMM. Il est symptomatique de constater, que cette organisation de choc, principale adhérente du MEDEF, cumule les scandales financiers. Provocation suprême, elle attribue à son ancien dirigeant une prime de 1,5 millions d’euros. Cette attitude est choquante alors que l’on vous refuse une négociation sérieuse sur la base de vos revendications et que la seule réponse concrète que les pouvoirs publics vous apportent, c’est la violence policière.
Je soutiens vos revendications car elles sont légitimes. Il est urgent que toutes les parties se mettent autour d’une table pour négocier véritablement. Dans cette affaire, l’UIMM ne peut fuir ses responsabilités et doit assumer sa part dans la casse économique que vous vivez. C’est un de ses adhérents qui est l’auteur du pillage de votre entreprise, il y a donc une responsabilité morale qui doit s’exercer. Mais si la prime extra-légale est une réponse immédiate, la réponse essentielle pour vous, comme pour votre département, reste une ré industrialisation de votre territoire. Il faut en finir avec la casse de vos industries et les délocalisations.
Pour leur part, les parlementaires communistes, à la demande des élus communistes de votre département, vont saisir le Ministre de l’Industrie afin qu’une véritable négociation s’engage et que l’Etat prenne, enfin, votre dossier en compte.

Retenue par des engagements antérieurs, je ne peux être parmi vous aujourd’hui. J’ai tenu néanmoins, à vous exprimer toute ma solidarité en vous transmettant ce message.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 00:35
J'ai passé un peu de temps ces derniers jours dans la Pointe à donner un coup de main aux camarades pour la campagne des cantonales et j'habite à Prix les Mézières. Nous avons les deux mêmes candidats pour les élections cantonales : Claude Wallendorf, et Alain Beaufey, tous les deux maires, l'un de Givet, l'autre de Prix les Mézières, tous les deux sans étiquette et seuls mais sûrs d'eux ! Bref, tout ce qu'il faut pour faire des bétises : pas de doute et personne autour pour avertir que telle ou telle décision n'est pas bonne. Allez donc voir le site d'Alain Beaufey. C'est caricatural ; il s'est fait prendre en photo seul dans toutes les communes du canton !
Leur apolitisme aussi est inquiétant. C'est la mode actuellement. Mais tous ces gens qui se disent sans parti, ces socialistes qui passent à droite comme Marc Bret, conseiller général socialiste de Troyes, arrivé sur la liste de l'UMP Baroin, ne font que
rendre service aux tenant du  système économique qui étrangle les faibles et servent les intérêts des actionnaires du CAC40. D'ailleurs par certains de leurs actes, les conseillers généraux socialistes sortants ont contribué à la confusion comme par exemple dans le vote à l'unanimité de la vente au privé d'équipements comme le camping des Vieilles Forges. Les Ardennais qui y passent leur vacances, faute de moyens pour aller plus loin apprécieront quand ils verront les tarifs augmenter, au nom de la rentabilité !
Et pour en revenir à nos candidats "apolitiques", leur gestion de leur ville, sans la moindre action pour les plus démunis, souvent méprisante, témoigne bien de leurs choix
Oui, le choix entre une politique de réduction des inégalités,  de satisfaction des besoins de toutes les femmes et les hommes et une politique de mise en concurrence des hommes et des femmes permettant à quelques uns d'opprimer les autres est plus que jamais d'actualité.
Dimanche, dans le canton de
Givet, votez pour André Majewski et dans le canton de Charleville Centre Ouest, votez pour Françoise Charlier.
Et
demain, n'oubliez pas, tous ceux qui le peuvent, c'est à Bogny sur Meuse qu'il faut aller, à 14 heures pour soutenir les salariés de Lenoir et Mernier, LCAB victimes de leur patron voyou. Vous avez peut être entendu ce matin à France Inter le nouveau patron de l'UIMM dire que Jarlot, le patron de Lenoir et Mernier n'était pas adhérent de l'UIMM. Les salariés ont des preuves du contraire !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 23:38
undefinedAncrés à gauche, nous sommes cinq candidats décidés à porter les intérêts des Pirisiennes et des Pirisiens au sein du conseil municipal et à y faire vivre la démocratie.
Notre ambition : un village accueillant : améliorer le cadre de vie, améliorer les services à la population, c'est se donner les moyens de mieux y vivre, c'est aussi construire les conditions pour enrayer la baisse démographique, indispensable à la préservation et au développement des commerces et services ; accueillir de nouveaux habitants passe par la mixité du logement (sociale, générationnelle
Petit commentaire à l'égard des non Pirisiens : le maire sortant veut s'engager dans la construction d'un ghetto pour vieux friqués.
Pour améliorer le cadre de vie nous proposons l'élaboration démocratique d'un  véritable plan d'occupation des sols : il convient de réorganiser le développement des entreprises et des commerces, de se donner les moyens d'améliorer la circulation dans la commune, en particulier route de Warnécourt ; la lutte contre les nuisances sonores autoroutières doit être négociée, qu'il s'agisse de la rocade ou de la future A34.
Pour améliorer la qualité de la vie nous voulons développer les équipements collectifs : extension de la salle polyvalente, chauffage de la salle de sports. Nous veillerons à ce que l'ensemble de la commune bénéficie des mêmes services (entretien). Le personnel communal doit avoir les moyens d'assurer ses missions et la transparence des embauches doit être garantie.
Les enfants doivent être une priorité : équipement de l'école, création d'une crèche en partenariat.
Le vieillissement de la population nécessite des services pour les personnes âgées accessibles à tous, quelque soient les revenus.
Les associations, clubs sportifs, créateurs de lien social, doivent être soutenus et il convient de contribuer à leur rayonnement extra-communal avec les moyens adéquats, en collaboration avec la communauté d'agglomération.
Nos moyens : écoute, concertation, démocratie.
Ecouter les habitants (et les entendre), les consulter avant toute décision les concernant est la condition pour répondre véritablement aux besoins. Donner aux Pirisiennes et aux Pirisiens les moyens de donner leur avis, c'est déjà les informer correctement, qu'il s'agisse de la vie communale, des événements locaux mais aussi de la vie de la communauté d'agglomération, dont les décisions pèsent de plus en plus dans la vie de tous les jours.
Une fiscalité locale maîtrisée ! Pas question pour nous d'accepter un prélèvement de la communauté d'agglomération sur la taxe d'habitation ou la taxe foncière. La taxe professionnelle doit rester le seul impôt de Coeur d'Ardenne. C'est indispensable pour que nos impôts n'augmentent pas.
Démocratiser la participation à Coeur d'Ardenne : l'importance des compétences prises par la communauté d'agglomération ne permet plus de laisser les habitants hors des décisions qui y sont prises !
Notre choix sera d'y proposer des représentants porteurs de valeurs de solidarité et de progrès social et d'exiger compte rendu et concertation. Deux exemples des compétences de Coeur d'Ardenne : Le développement économique et la politique de l'emploi ne peuvent se contenter de la coquille vide de la maison de l'emploi et nécessite une collaboration avec les autres collectivités (conseil général, conseil régional) pour un développement harmonieux de l'emploi et une lutte efficace contre le chômage.La participation à la communauté d'agglomération suppose les mêmes services pour l'ensemble des habitants : pourquoi le maire sortant ne s'est pas encore inquiété du ramassage des déchets verts existant dans d'autres communes ?
Comme vous le savez, dans les communes de moins de 3500 habitants, comme Prix, le décompte des voix ne se fait pas par liste, mais par candidat. Je vous invite à choisir notre bulletin de vote, mais rien ne vous interdit de le compléter puisqu'il est incomplet.
Laisser une seule liste en 2001 a permis au maire de se croire tout permis. L'opposition par le passé avait été très utile. Nous avons même eu le plaisir de voir certaines de nos propositions réalisées ; je pense par exemple à la restauration scolaire. Un adjoint, à nouveau candidat, m'avait même insulté car je faisais signer une pétition demandant une cantine pour l'école. Maintenant le maire la montre en exemple !
Alors, dimanche, votez pour Alain Sohier, Alain Prigent, Bernard Baudoin, Erci Bodart et moi-même.
 
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 23:34
Je vois que Jean Charles Van Bervesselès a fait un article sur son blog aujourd'hui (à lire en cliquant ici) sur les crèches. J'avais justement recherché ces derniers jours cette étude que j'avais lu mais ne retrouvais pas de la direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques (DREES) du ministère de la santé : en fait elle date de novembre et vous pourrez la lire en cliquant ici. J'en avais gardé ce souvenir du retard phénoménal des Ardennes, classé dans les derniers départements, avec 28 places d'accueil pour 100 enfants de moins de 3 ans, là où la moyenne nationale est de 45, un retard portant encore plus sur les places d'accueil collectif que chez des assistantes maternelles.
Ce n'est pas pour rien que la plupart des candidats communistes aux élections cantonales ont abordé cette question dans leur programme : leur connaissance des besoins de la population leur a permis de connaître ce manque flagrant et il est vraiment nécessaire que le conseil général impulse  une politique de création de crèches, en collaboration avec les communes.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 17:30
Plutôt que de nommer un médiateur,  le gouvernement a préfèré envoyer les CRS pour déloger les salariés de Lenoir et Mernier qui avaient bloqué la gare ce matin.

(ci contre une vidéo de Jean Pol Bois au petit matin)

Cela a peut être débloqué les trains, mais pas le dossier. Pourtant lors de leur entrevue au ministère, on leur avait promis d'agir pour qu'une entrevue avec l'UIMM ait lieu. C'est vrai que l'UIMM a d'autres soucis, mais ce dossier pourrait lui permettre d'apparaître sous un autre jour !
Et il faudrait pouvoir passer à d'autres choses : le développement industriel, le reclassement des salariés...

Venez tous manifester votre solidarité mercredi après midi à Bogny sur Meuse !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 21:14
undefined223 emplois de moins d'enseignants dans les collèges et les lycées de Champagne Ardenne à la rentrée prochaine, voilà les résultats de la politique de Sarkozy de cadeaux  fiscaux aux plus riches !
Il n'y aura pas tout à fait autant d'heures d'enseignants en moins, car certains postes supprimés sont compensés par des heures supplémentaires. Que ne fait pas le gouvernement pour appliquer le "travailler plus pour gagner plus" ? Alors que le pouvoir d'achat baisse, des enseignants comme des autres, la réponse, pour les enseignants comme pour les autres, c'est travailler plus ! Une vraie honte.
Mais comme il n'y a que quelques postes qui sont compensées par des heures supplémentaires, le résultat est aussi dramatique pour les établissements scolaires, donc pour nos jeunes !
A cela s'ajoute la réforme du bac professionnel en trois ans. C'est bien pour ceux qui réussiront, mais cela laisse de côté tous les jeunes qui ont un peu plus de difficultés, bref, c'est une politique élitiste.
Après le conseil d'administration du lycée professionnel de Revin, j'avais envie d'écrire au recteur. Hier, j'ai assisté au congrès départemental de la FCPE où j'ai appris que X. Darcos avait reçu une délégation de la FCPE à qui il a promis que les créations de sections de bac pro en trois ans ne laisseraient pas des établissements sans possibilités pour les jeunes de faire des études plus courtes ; démonstration contraire au lycée de Revin. J'ai donc en fait écrit au ministre lui-même :

Monsieur le Ministre,
Je souhaite attirer votre attention sur le lycée professionnel de Revin (Ardennes). Cet établissement, situé dans une zone en difficulté (le collège voisin est classé ambition réussite), voit sa dotation horaire diminuée l'an prochain, alors que plus d'élèves sont attendus.
De plus, la création d'une filière de baccalauréat professionnel en 3 ans électrotechnique s'accompagne de la suppression du BEP MPMI sans même qu'un nouveau CAP ne soit mis en place dans la filière industrielle.
C'est à dire que plus rien ne sera offert aux élèves qui ne souhaitent pas aller jusqu'au niveau baccalauréat dans une filière industrielle.
L'élévation du niveau des qualifications est une nécessité, mais elle ne peut être décrétée et nécessite que les établissements scolaires aient les moyens nécessaires à un enseignement de qualité.
Je vous prie de recevoir l'expression de mes salutations respectueuses.
Michèle Leflon
En fait l'ensemble des établissements des Ardennes, de la région, mériterait sans doute ce genre de courrier, mais j'ai plus d'éléments sur le LP de Revin.

 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 10:32
Je voudrais juste vous communiquer deux informations que j'ai trouvé intéressantes en faisant le grand tri de mes mails aujourd'hui.
Total
a publié ces comptes il y a une quinzaine de jours.
Les consommateurs font face à une inflation continue de la facture de carburant et les groupes pétroliers engrangent des bénéfices vertigineux. L' UFC que Choisir a publié un communiqué de presse : Cinq bonnes raisons pour une contribution citoyenne de Totalcliquez ici pour le lire.
L'insertion par l'activité économique est en danger : à l'heure où l'on parle de Grenelle de l'insertion, les structures de l'insertion par l'activité économique sont de moins en moins aidées ; cela concerne particulièrement les contrats aidés, avec la suppression de l'exonération des cotisations patronales d'accidents du travail, ( l'exonération de cotisations patronales n'est jamais une bonne chose, mais les cotisations doivent être adaptées pour favoriser l'emploi et le choix fait ici par la majorité UMP du parlement est contraire à tout bon sens ! ) et une diminution de la participation de l'Etat aux salaires des contrats aidés variable selon les régions (bravo l'équité territoriale !). Vous pouvez aller lire le communiqué de presse d'un réseau d'ateliers et chantiers d'insertion en cliquant ici
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 15:57
Salariés du public, du privé, retraités, chômeurs, Ardennais et Ardennaises ainsi que les patrons honnêtes, tous ensemble le mercredi 5 mars a Bogny sur Meuse pour dire « plus jamais ça ».
Voilà l'appel lancé par les salariés de ces entreprises liquidées, par ces salariés auquel le gouvernement a répondu lundi dernier par les CRS alors qu'ils ne font que demander réparation du préjudice subi.
Pour en savoir plus, allez sur leur site en cliquant ici et surtout venez nombreux.
C'est à 14 h place Danton à Bogny sur Meuse (en venant de Nouzonville, c'est juste avant de tourner à droite pour traverser la Meuse.)
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 18:23
Et les salariés de Lenoir et Mernier, LCAB ?

Ce matin, ils appelaient au secours en bloquant la RDTA.

L'arrogance de l'UIMM qui refuse de les recevoir, à l'heure où les médias se font l'écho du cadeau fait par l'UIMM à son ancien patron, est scandaleuse.
La reconnaissance par l'organisation patronale du préjudice subi par les salariés du fait des agissements de l'un des leurs est une urgence.

On en oublierait les questions essentielles de réindustrialisation du département. Que fait la mission Arcelor ? Que fait la CCI ?
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 23:20
Ne jouez pas avec les Lenoir et Mernier, ne les prenez pas comme objets de campagne !
D'après le journal local, vous vous vantez de leur avoir obtenu un rendez vous au ministère de l'industrie, de l'économie et des finances. 
Un voyage à Paris pour apprendre qu'il n'y aura même pas de médiateur !
Tout au plus , le gouvernement donnera un coup de pouce pour que le rendez vous à l'UIMM ait lieu.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article