Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 14:38
En octobre dernier j'avais été frappée par la discrimination qui touchait les départements d'outre mer en ce qui concerne la mise en place du RSA (pour voir mon article, cliquez ici).
Mais je n'avais sans doute pas en tête toute la réalité des difficultés qui frappent ces départements !
Il faut souligner le courage de ses peuples qui mènent une lutte juste avec beaucoup de détermination et de responsabilité.
Là bas, comme ici, c'est le patronat qui est responsable de cette situation, comme en témoigne d'ailleurs le refus du MEDEF guadeloupéen de signer l'accord, amenant à la poursuite du mouvement.
Vous voulez des informations sur la Martinique : allez donc lire l'hebdomadaire du Parti Communiste Martiniquais en cliquant ici.

Vendredi dernier, les Ardennais ont manifesté leur solidarité au cours d'un rassemblement devant la préfecture rassemblant d'après la presse locale une petite centaine de personnes. Aux organisations politiques organisatrices : le PCF, le NPA, le PG et le POI s'était jointe l'amicale Afro Antillaise ardennaise. Allez donc voir sur le blog de Jean Charles en cliquant ici, il y a une photo (comme trop souvent, j'avais oublié mon appareil !). Vous pourrez en profiter pour lire l'article sur la SOPAL : vraiment, le patronat, il ne manque pas de culot !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 00:29
La crise met à l'ordre du jour un changement économique où la satisfaction des besoins immédiats et futurs (ce qui suppose le respect de notre planète) est l'objectif, remplaçant la course effrénée au profit des actionnaires du CAC 40 et autres profiteurs.
La crise met à l'odre du jour la fin du capitalisme.
Le chômage total ou partiel se développe au galop, porteur de misère. La responsabilité européenne dans cette économie de mise en concurrence des peuples tournant le dos à la résolution des questions fondamentales d'émancipation humaine est énorme. L'Europe est le frein au développement des indispensables services publics nouveaux ; pire elle casse ceux qui existent ; c'est au nom de l'Europe que le rapporteur de la commission des affaires sociales explique à l'Assemblée nationale que l'on ne doit pas faire de différence entre centres de santé à but lucratif et non lucratif. La commission européenne vient de donner son feu vert à N. Sarkozy pour un accord honteux dans l'automobile à l'opposé de solutions de sortie de la crise.
Bref, c'est d'une toute autre construction européenne que nous avons besoin et les Français, plus encore les Ardennais, l'avaient bien compris en 2005 en rejetant massivement le projet de constitution européenne. Ils attendent des politiques qu'ils donnent une vraie traduction à cette volonté d'une autre Europe lors des prochaines élections européennes de juin prochain, loin de la politique politicarde, rassemblant toute la diversité du non de gauche à la constitution européenne, rassemblant aussi ceux qui en 2005 ont encore espéré en l'Europe, mais ne veulent pas de sa politique actuelle dévastatrice.
Car les Français le savent bien, c'est dans l'unité, loin des pratiques politicardes, que la politique ultra libérale, génération de chômage, de misère, de dégradation de l'environnement pourra être mise en défaut.
C'est ce que proposent les communistes avec le front de gauche.
Certains hésitent à s'engager. Le NPA voudrait lier sa participation à un engagement à ne plus travailler avec le parti socialiste, alors que les électeurs socialistes ont été nombreux à faire le succès du NON en 2005, alors que beaucoup veulent une Europe de progrès, sans pour autant cautionner la politique du pire, l'abandon à la droite et à Sarkozy des régions, des départements, des villes.
Faire l'unité suppose évidemment des concessions, pas de revenir sur les principes humanistes qui caractéristique la gauche. Ne pas inclure dans le programme, comme le voudrait le MRC, le parti de Chevènement, de référence à la lutte des sans papiers, serait oublier que l'Europe que nous voulons, c'est précisément une Europe qui construise les conditions de la fin de la mise en concurrence des travailleurs entre eux !
Et je ne parlerai même pas des groupuscules qui règlent des comptes politicards, voire de personnes avec le PCF ou d'autres, loin des véritables préoccupations populaires. Il serait d'ailleurs bien que les alternatifs s'émancipent de ces querelles stériles
La situation sociale demande de la responsabilité : c'est ce que veut faire le front de gauche qui engagera sa campagne par un meeting dimanche prochain au Zénith à Paris.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 16:57
Le jugement des Prud'hommes concernant "l'affaire" Lenoir et Mernier/LCAB devait être rendu aujourd'hui. Les juges prud'hommaux n'ayant pas réussi à se mettre d'accord, une audience de départage aura lieu le 30 mars.
On aurait pu espérer que les juges prud'hommaux du collège patronal auraient aimé donner une image d'un patronat voulant faire le ménage dans ses rangs et condamnant un patron voyou !
Cela n'a pas été le cas ! Les patrons se défendent entre eux, à croire qu'ils sont tous pareils, voyous ! Ceux qui pensent que les classes sociales n'existent plus se trompent ! Et la lutte de classe a plus que jamais sa raison d'être !
Les salariés, on s'en fout ! Et à ceux qui pourraient croire que le CTP constitue une véritable sécurité sociale professionnelle, je leur conseille d'aller voir sur le blog de l'association des anciens de Thomé Génot en cliquant ici et d'aller lire les commentaires : un salarié d'Ardenne Forge est pénalisé par les impôts pour avoir cru qu'il était en emploi alors qu'il était en formation. En fait même l'Etat a gagné des sous dans cette mascarade de pseudo formations !
On se retrouvera tous dans la rue le 19 mars, pour dire notre mécontentement, mais je pense qu'avant les Lenoir et Mernier/LCAB préparent des actions ! Ils ont raison : on ne peut plus laisser cette société comme cela !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 16:26
D'ailleurs, avant même la journée d'action interprofessionnelle du 19 mars, le secteur de la santé se mobilise le 5 mars et personnellement, je serai donc gréviste !
Quelques caractéristiques fortes de ce projet de loi :
- Confusion totale entre le secteur privé et public pour mieux servir les intérêts privés
- Autoritarisme et suppression et tout ce qui pouvait exister en terme de démocratie sanitaire (déjà fort pauvre !)
- Des armes pour fermer des hôpitaux !
- Rien sur la prévention (ou à peine !)
- Rien sur les moyens pour les hôpitaux !

Pour mieux décortiquer tous les méfaits de cette loi, je me suis livrée à une lecture des débats à l'Assemblée Nationale et je me suis dit que j'allais vous en faire profiter : en est sorti un très long document où je vous suggère plutôt d'aller picorer ce qui vous intéresse en utilisant la roulette de votre souris. Il y a d'abord des documents sur la discussion générale et ensuite le débat article par article où j'ai mis le texte initial des articles, pour permettre à ceux qui le souhaitent de s'y référer, dans la colonne de droite les principales interventions des députés communistes et dans la colonne de gauche la présentation des différents articles, assortis de quelques commentaires et de citations des débats.
Il est aussi intéressant de voir comment la ténacité des députés communistes ont permis d'apporter quelques améliorations. Bien évidemment cela ne change pas les dangers de cette loi, mais par exemple quand il y aura un représentant de plus des personnels dans un conseil de surveillance de groupement de coopération sanitaire, c'est une organisation syndicale de plus qui pourra avoir des informations et donc des éléments supplémentaires pour lutter !

Je me suis aussi intéressée à l'expression des députés ardennais. Apparemment P. Vuilque et JL. Warsmann étaient absents.
Quant à l'insistance de Bérengère Poletti à faire reconnaître que les cadres des pôles mère enfants devaient être des sage femmes m'a interrogée : prépare-t-elle sa reconversion professionnelle quand elle ne sera plus députée ?

Le débat article par article n'a pour l'instant porté que sur la première partie de la loi, celle sur les établisssements de santé. Le débat reprend lundi prochain. Mon document, vous le trouverez en cliquant ici.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 15:36
Sur les 114 Tribunaux des affaires de la Sécurité Sociale, 44 sont appelés à disparaître : voilà la dernière trouvaille du ministre de la justice !
Celui de charleville Mézières serait absorbé par celui de Reims !
Au moment où les accidents du travail et maladies professionnelles explosent, les salariés ont souvent à se battre pour faire reconnaître la responsabilité de leur employeur. Très souvent le TASS rétablit la justice en reconnaissant, au vu des dossiers, la faute inexcusable de l’employeur. En éloignant les TASS, il sera plus difficile pour les victimes du travail de faire prendre en compte leurs droits.
Allez donc voir l'article sur le site de la CGT en cliquant ici
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 21:18

Rassemblement à Charleville-Mézières

Vendredi 27 février à 17 h 30 devant la préfecture

A l’appel du PCF – NPA – PG – LO

Plus d'un mois après le début de la grève générale en Guadeloupe, le mouvement à gagné la Martinique et la Réunion. Soutenus par toute la population, par des manifestations les plus grosses jamais vue là-bas, les grévistes exigent une baisse générale des prix et l'augmentation des salaires: 300 € pour tous en Martinique, 200 € en Guadeloupe.

La situation aux Antilles a ses particularités. L'économie y a en effet gardé l'essentiel des anciennes structures coloniales. En Guadeloupe, le collectif de lutte, dénonce "les marges exorbitantes des gros importateurs, qui réduisent l'île à une colonie de consommation, avec la complicité de l'état". En effet, les produits de première nécessité, y sont 50% plus cher qu'en métropole.

Mais, il y a énormément de points communs entre les Antilles, la Réunion, et la métropole Comme partout, les privilégiés veulent nous faire payer leur crise. C'est cette politique, pilotée par Sarkozy et le Medef, qui rend, la situation de plus en plus insupportable.

Comme l'a indiqué Alex Lollia, un dirigeant syndical guadeloupéen: " le gouvernement craint que les mots d'ordre de la Guadeloupe et de la Martinique soient repris par les camarades ouvriers de France et que celle-ci soit, elle aussi paralysée, ce qui aurait des répercussions dans toute l'Europe. Nous tenons bon, dans l'attente, que les ouvriers de France reprennent notre combat."

Il a mille fois raison ! Une première manifestation de soutien a été organisée le 16 Février à Paris. Deux journées d'action, auront lieu, à l'appel des associations Antillaises, et avec le soutien de nombreuses organisations syndicales et politiques de métropole les 21 et 28 Février. Dans ce cadre, nous appelons à un rassemblement de soutien à la population des départements d'Outre Mer devant la préfecture de Charleville : le vendredi 27 Février à 17 h 30.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 20:21
Les députés communistes ont voté pour,
tout en en mesurant les limites.
Vous pourrez retrouver l'intervention de Michel Vaxès, député communiste des Bouches du Rhône en cliquant ici.
En voici un extrait : "Modeste, elle l’est en effet, puisqu’elle exclut du bénéfice de l’allocation journalière les cas très particuliers de malades qui, pour des raisons matérielles ou médicales liées aux contraintes techniques exigées par la qualité des soins, ne peuvent absolument pas quitter l’établissement hospitalier. Je pense en particulier à certaines situations en néonatalogie, en pédiatrie, à d’autres relatives aux malades en état végétatif chronique ; je pense aussi à ces familles, souvent parmi les plus vulnérables, qui, malgré leur ardente volonté d’accueillir près d’elles un ascendant en fin de vie n’ont pas, du fait de l’exiguïté de leur lieu de résidence, la possibilité matérielle de le faire. Autant d’exemples – on pourrait en ajouter bien d’autres – qui imposent de réfléchir aux possibilités d’élargir le bénéfice de cette allocation aux situations pour lesquelles la seule solution est le maintien de la personne en fin de vie dans un environnement sanitaire."
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 21:07
Il y aurait sans doute un bouquin à écrire sur les techniques de l'UMP !
En voilà une pas mal : on supprime tout azimuth et sans réflexion les aides publiques aux associations en se disant : "là où ça râlera de trop, on reviendra en arrière, mais tout ne sera pas perdu, cela va nous faire de la pub !"
C'est ce qui s'est passé avec la Planning Familial. L'Etat a fermé les cordons de la bourse. A juste titre les citoyens se sont emparés du sujet (voir mon billet sur le sujet en cliquant ici) et le gouvernement a du revenir en arrière. Et maintenant, B. Poletti, députée ardennaise UMP se vante d'avoir permis au gouvernement de corriger "cette erreur" en oubliant les plus de 100 000 signataires de la pétition ... Vous pouvez aller lire le communiqué daté d'aujourd'hui du Mouvement Français pour le Planning Familial en cliquant ici, racontant leur entrevue avec Brice Hortefeux.
Mais la vraie leçon à tirer de cette affaire, à part la bassesse de l'UMP, mais cela est sans intérêt, car cela ne change la vie de personne, c'est que la mobilisation, ça marche !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 18:12

La conserver et l’améliorer : notre priorité !

Voilà la pétition que la CGT a lancée et que je vous invite à signer en cliquant ici.

La loi « Hôpital, Patient, Santé et Territoires » n’est pas la loi qu’il nous faut. Elle conduit à moins de protection sociale, moins de service public, moins de démocratie, moins de solidarité.
Face aux défis des besoins de santé grandissants, des progrès considérables permettant de mieux soigner et d’améliorer l’espérance de vie pour tous, nous avons besoin d’un système de santé et de protection sociale performant et au service de tous.
Salariés, retraités, privés d’emplois, jeunes, étudiants, nous revendiquons un grand débat national afin d’aboutir à une loi qui améliore la réponse à nos besoins de santé.

Pour :
- le développement d’un service de santé public performant, de proximité et accessible à tous ;
 - le développement d’une politique de prévention sur le lieu de travail, à l’école, dans des centres de santé… ;
 - une couverture du risque maladie solidaire et de haut niveau, avec la suppression des franchises, forfaits, dépassements d’honoraires médicaux…. ;
 - un autre financement de la sécurité sociale, permettant de dégager des recettes nouvelles au service de la solidarité nationale : cotisations sur l’ensemble des richesses crées, modulation de la cotisation des entreprises en fonction de l’investissement dans l’emploi et l’outil de travail ;
 - une gestion démocratique : création de chambres territoriales de santé au plus près des besoins de la population et d’une instance nationale représentative, le retour à l’élection des représentants des assurés sociaux dans les caisses de sécurité sociale, de représentants des salariés et de la population dans les chambres territoriales de santé.

Le système de santé français, longtemps considéré comme un modèle de référence, n’est pas à déconstruire mais à renforcer et à mieux coordonner.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 19:41
Lafarge, vous savez, c'est ce groupe qui a ouvert une usine de tuiles à Signy l'Abbaye.
Et bien Lafarge voudrait licencier dans son usine de Vienne dans l'Isère et propose aux salariés de venir travailler dans les Ardennes ! Pour en savoir plus, cliquez ici.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article