Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 22:54

"Par principe, nous sommes favorables au débat. A sa liberté, à sa pluralité, à son utilité. C'est pourquoi nous refusons le « grand débat sur l'identité nationale » organisé par le pouvoir : parce qu'il n'est ni libre, ni pluraliste, ni utile.
Il n'est pas libre car c'est le gouvernement qui le met en scène, qui pose les questions et qui contrôle les réponses. Il n'est pas pluraliste car sa formulation réduit d'emblée notre diversité nationale à une identité unique. Il n'est pas utile car cette manœuvre de diversion est une machine de division entre les Français et de stigmatisation envers les étrangers.
Affaire publique, la nation ne relève pas de l'identité, affaire privée. Accepter que l'Etat entende définir à notre place ce qui nous appartient, dans la variété de nos itinéraires, de nos expériences et de nos appartenances, c'est ouvrir la porte à l'arbitraire, à l'autoritarisme et à la soumission.
La République n'a pas d'identité assignée, figée et fermée, mais des principes politiques, vivants et ouverts. C'est parce que nous entendons les défendre que nous refusons un débat qui les discrédite. Nous ne tomberons pas dans ce piège tant nous avons mieux à faire : promouvoir une France de la liberté des opinions, de l'égalité des droits et de la fraternité des peuples.
"


Tel est l'appel lancé par Médiapart avec 200 personnalités. Cet appel rassemble aujourd'hui plus de 25000 signatures, des sensibilités diverses qui se rejoignent sur un point : le pouvoir fabrique là une machine à diviser, à exclure, à stigmatiser. Allez donc le signer, comme je l'ai fait, en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 23:02
Et il va en falloir des vitamines dans la région !
N. Sarkozy cherche à étrangler financièrement les collectivités et tout particulièrement les régions et les compensations annoncées pour la taxe professionnelle ne sont pas les ressources dynamiques dont ont besoin les régions.
Alors les années à venir vont être difficiles.
Mais l'esprit de responsabilité nécessaire aux élus du prochain conseil régional ne doit pas se confondre avec une soumission aux règles du libéralisme.
Les communistes champardennais ont choisi un rassemblement très large dès le premier tour, mais le programme va avoir besoin de beaucoup de vitamines !
Et personnellement, je refuserai de m'associer à une liste présentant un rachitisme (maladie due à un déficit en vitamine D) ou un scorbut (manque de vitamine  C) !
Alors, du programme, des propositions nécessaires à la Champagne Ardenne, parlons en et j'espère, amis lecteurs, que vous serez aussi prolixes en commentaires que quand il s'agit de stratégie électorale !
Je ne vous parlerai pas aujourd'hui d'emploi et de formation, un sujet pourtant essentiel et que j'affectionne, mais de ce fait, j'ai été chargée d'un groupe de travail sur ce sujet par les communistes champardennais, alors, permettez moi de leur laisser la primeur de mes réflexions à ce sujet.
Je vais me contenter d'aborder ce soir deux thèmes "hors sujet", hors sujet car ils ne sont pas directement dans les compétences régionales, mais la compétence générale des collectivités n'est pas encore supprimée et cela va me permettre, entre autre, de vous démontrer pourquoi la compétence générale ne doit pas être abandonnée !
Parlons santé, tout d'abord.
C'est une compétence de l'Etat, et cela doit le rester, seule garantie d'égalité de traitement sur l'ensemble du territoire national (et il est d'ailleurs urgent que le gouvernement fasse autre chose que des déclarations d'intention dans la lutte contre les inégalités territoriales de santé !)
Evidemment, le conseil régional doit gérer convenablement ce dont il a la charge dans ce domaine : les écoles paramédicales.
Mais les ARS (Agences régionales de santé), qui doivent être mise en place au plus tard en juillet 2010 d'après la loi HPST votée par le parlement au printemps dernier, vont être de véritables lieux de pouvoir autoritaire pour une restructuration accéléré du paysage de la santé et du médico social. Et face à ce pouvoir étatique régional, quel meilleur contre pouvoir que le conseil régional : un programme vitaminé pour les élections régionales doit donc prévoir d'organiser la démocratie sanitaire à l'échelle de la région pour permettre aux Champardennais d'intervenir, même s'ils n'y sont pas invités par les tenants d'un état autoritaire, dans les choix de l'ARS !

Parlons associations ensuite :
Pas question évidemment de proposer de subventionner les associations, quelqu'elles soient. Je le dis d'emblée car pour certains, prononcer le mot d'associations est synonyme de dépenses et donc d'esprit d'aresponsabilité.
Ce serait d'ailleurs jouer le rôle des communes ou des départements et non celui d'une région qui doit surtout structurer ce qui se passe sur son territoire, et lutter contre les déséquilibres teritoriaux, les déserts culturels, sportifs, les déserts du vivre ensemble tout simplement, que ce soit dans les zones rurales ou les banlieues.
A l'opposé d'un appel à projet opposant les associations, le conseil régional doit les aider à bâtir des projets de coopération pour faciliter l'accès de tous les Champardennais aux loisirs, aux sports, à la culture, aux vacances, à l’éducation populaire.
Pour les communistes, la conquête du temps libre pour soi, pour et avec les autres, le droit d’accès aux loisirs pour tous, le temps de la démocratie et de la vie associative sont des enjeux d’humanité. Le Conseil régional doit aider à la résistance aux logiques de marchandisation de ces activités et promouvoir le développement d’une nouvelle citoyenneté active.
Cela pourrait passer par une contractualisation avec les grands réseaux associatifs apportant sécurité, stabilité et visibilité à la vie associative : on leur demanderait de travailler à la lutte contre les inégalités territoriales, contre les discriminations, de faciliter l'intervention citoyenne et l'on pourrait chaque année organiser une conférence régionale de la vie associative intégrant projet territorial et observatoire des engagements, associant responsables associatifs, élus, communes, départements, état, représentants des entreprises.


Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 16:36
L'hôpital de Charleville Mézières vient d'adopter un plan de redressement financier avec à la clé des fermetures de lits et des suppressions d'emploi, c'est à dire moins de personnels pour prendre en charge les malades, moins de qualité.
Ce n'est pas un cas isolé, puisque le nouveau mode de financement des hôpitaux publics entraîne la généralisation de ces plans de retour à l'équilibre financier.
La santé, notre bien le plus précieux, n’est pas une marchandise.
La véritable rentabilité d’un hôpital, c’est d’abord assurer sa mission de dispenser des soins de qualité et d’accueillir tous les malades sans restriction.
C'est pourquoi l'initiative a été prise d'organiser une réunion d'information et de débat sur la situation de l'hôpital de Charleville Mézières et des hôpitaux en France avec l'ambition d'amplifier le mouvement de protestation.
Michel Antony, président de la coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité a accepté de venir faire part de son savoir et de son expérience.
Les difficultés hospitalières ne sont pas qu'ardennaises ! Jeudi dernier, une manifestation avait lieu à Reims contre les suppressions d'emploi au CHU : vous pourrez retrouver des photos et pleins de documents sur le site de la section de Reims du PCF en cliquant ici.
Devant le Conseil d'administration de l'hôpital Manchester, j'avais eu l'occasion de discuter avec un conseiller général de droite : "Ce n'est pas la loi HPST qui explique les difficultés financières" m'avait il dit. Certes, et c'est d'ailleurs un reproche majeur fait à cette loi, de ne pas avoir traiter des questions financières (un reproche parmi d'autres, il y en a tant à faire sur cette loi !) mais que l'UMP refuse toute responsabilité dans la situation, voilà un comble ! Car tous les ans, elle vote dans la loi de financement de la sécurité sociale une enveloppe budgétaire pour les hôpitaux, et les règles de financement, tout ce qui étrangle ! Et vous pouvez vérifier : cette année encore, Bérengère Poletti et Jean Luc Warsmann, les députés ardennais UMP, ont voté cette loi et sont donc responsables quoi qu'ils puissent dire de la situation de nos hôpitaux : on trouve les votes sur le site de l'assemblée nationale en cliquant ici.
J'avais envie d'intituler mon article "Insuffisants rénaux, faites vous dialyser à domicile, vous ferez gagner des sous au Directeur de l'Agence Régionale de la Santé." Mais j'ai eu peur que vous preniez cela au second degré, que vous pensiez que le Directeur de l'ARS, faisait campagne pour la dialyse à domicile car il est soucieux de l'argent public.
Figurez vous que pas du tout. C'est sa paie à lui qui est en jeu ! Cette information est très sérieuse, puisque c'est R. Bachelot elle même qui l'a expliqué devant le Sénat et si vous voulez tout savoir sur la rémunération des directeurs d'ARS, cliquez ici pour lire le compte rendu de la séance du 15 novembre du Sénat (il faut faire défiler la page assez loin vers le bas pour trouver cette intervention de la ministre.)
Sans commentaires !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 17:05
J'ai emprunté mon titre à une intervention de Serge Klopp, cadre de santé en psychiatrie, à un forum de la nuit sécuritaire à Cavaillon le 20 novembre. La nuit sécuritaire, c'est un mouvement en rébellion contre la politique sécuritaire de N. Sarkozy, en particulier contre son discours sur la psychiatrie du 2 décembre 2008. Serge Kopp est par ailleurs responsable des questions de psychiatrie au PCF. Allez lire cette intervention en cliquant ici : l'assèchement des soins par le protocole et les dangers du management par objectif, ce n'est pas qu'en psychiatrie ! Il s'agit en effet d'une véritable évolution visant à transformer le soin en une marchandise, pas uniquement dans la manière dont on le facture, mais aussi dans sa conception même, déshumanisée.
Serge Klopp cite le livre de Patrick Coupechoux : La révolte des opprimés. Je ne peux que vous inviter à lire ce livre, démontant remarquablement les mécanismes des transformations du travail expliquant l'augmentation de la souffrance au travail.
Patrick Coupechoux sera dans les Ardennes le 17 décembre : le syndicat CGT de l'Hôpital de Belair en collaboration avec l'Union Départementale CGT l'a invité à animer une soirée thématique sur la souffrance au travail (Ce sera à 17 h salle Arc en Ciel, rue d'Etion à Charleville). Venez y : ce sera passionnant (et qu'est ce que je regrette d'avoir déjà pris des engagements autres pour ce jeudi soir !).
Assèchement des soins : c'est aussi évidemment en supprimant des soignants et en réduisant les budgets. Le collectif de défense de l'hôpital Manchester a mis en ligne sa pétition : allez donc la signer en cliquant ici.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 22:10

Oiseaux mythiques, tel le faucon pèlerin ou le hibou grand-duc, visiteurs hivernaux sur la Meuse et la Semoy, sangliers, cerfs, « Patience et Respect »  est une nouvelle invitation au voyage en Ardenne de Jean-Pol Bois.


Le DVD est en vente au prix de 12 euros à la fédération du PCF des Ardennes ou chez Jean Pol 26, rue du culot 08700 Joigny sur Meuse. (par correspondance 15 euros à l’ordre de Nouvelles des Ardennes castor).

Vous avez déjà vu quelques unes des séquences sur ce blog en avant première : elles vous ont séduit : n'hésitez pas à acheter le disque ; la qualité des images y sera bien meilleure et il y en a bien plus !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 17:18
En prolongement de l'expression des 6281 ardennais qui ont participé à la votation citoyenne, le collectif départemental a prévu de se saisir largement du carton pétition "J'écris au Président de la République".
Un point de rencontre pour faire signer cette carte aura lieu le mercredi 9 décembre de 14 h à 16 h devant les bureaux de poste de l'Hôtel de ville et du théâtre à Charleville Mézières.
Par ailleurs, un rassemblement est prévu le jeudi 3 décembre à 15h15 devant la mairie de Boulzicourt où doit se tenir la commission départementale de la présence postale.
Un rendez vous a été demandé aux députés de la majorité avant le vote de la loi à l'assemblée nationale. Celui avec Bérengère Poletti est prévu le vendredi 11 décembre à 16h30.
Enfin, une manifestation nationale est en préparation pour le dimanche 13 décembre à la veille du débat à l'assemblée nationale.
La carte postale peut aussi être signée par internet en cliquant ici.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 22:09
Les communistes ardennais viennent de se prononcer, ce week-end, sur les choix qu’ils devront faire à l’occasion des prochaines élections régionales. Une majorité de militants (56,91%) ont souhaité " travailler à une liste de rassemblement de toute la gauche dès le 1er tour ". Autrement dit, à la constitution de listes les plus larges possibles à gauche, ouvertes à toutes les femmes et les hommes qui ont en commun la volonté de battre l’UMP et le MODEM et de construire un projet ambitieux pour notre région. En nous appuyant sur la combativité sociale et le bilan du conseil régional sortant, l’objectif est de renforcer notre action au service des populations de Champagne-Ardenne.
Souhaitant prolonger au niveau régional la politique de régression déployée par le gouvernement, la droite locale affiche sa volonté de conquête et déploie ses moyens pour regagner la région. Cette politique, nous la connaissons déjà : casse du service public et de l’emploi, asphyxie financière des collectivités, réforme territoriale bafouant la démocratie ou un aménagement au rabais. Ses prolongements régionaux seraient dramatiques pour la Champagne-Ardenne.
Pour parvenir à ses fins la droite à besoin de barrer la route à la gauche dans la région et de mettre la main sur les compétences régionales. Transports, formation, lycées.... seraient soumis à la même gestion d’austérité et de démantèlement qu’au gouvernement. Afin de préserver nos acquis régionaux et aller plus loin, les communistes ont décidé de résister à cette offensive et de proposer à tous les partenaires de gauche un projet ambitieux pour la Champagne-Ardenne et qui ancre notre gestion bien à gauche.
J'ai été chargée d'être le chef de file des candidats(es) communistes ardennais.
Après des débats riches et passionnés chez les militants communistes de Champagne Ardenne, avec des arguments divers et variés, le débat stratégique est tranché : la puissance de la droite en région justifie l'intérêt pour une dynamique d'union de toute la gauche dès le premier tour pour battre la droite et ceci l'emporte sur la lisibilité souhaitable du rassemblement d'une vraie gauche offensive au premier tour (non sans quelques pincements au coeur de certains !).
Mais nous ne sommes pas dans la communication : nous sommes dans la recherche de la solution la plus utile à nos concitoyens !
Nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses : à des propositions pour la région !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 15:17
La Halde, c'est la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité. Entre 2008 et 2009, le nombre des dossiers examinés a augmenté de 40 % et la HALDE en est à recruter des correspondants bénévoles dans les départements !
C'est vrai que la HALDE dérange peut être un peu : je m'étais intéressée à ses travaux sur les médecins à diplômes étrangers et de fait la HALDE avait tenu tête aux textes discriminatoires du ministère de la santé ! Mais ne vous inquiétez pas, ce n'est pas une insitution révolutionnaire, simplement une autorité indépendante du gouvernement.
Et bien, figurez vous que JL Warsmann, le député ardennais, a proposé et obtenu, dans le cadre de la loi de finances 2010, une baisse du budget de la HALDE.
Car économies, économies ... sauf pour les copains du MEDEF, telle est sans doute la philosophie à retenir du budget 2010 !
En cliquant ici vous retrouverez les explications du vote négatif sur le budget des députés communistes et républicains et du Parti de Gauche, présentées par Jean Pierre Brard, député de Seine Saint Denis.
Car ce budget, ce n'est évidemment pas que cette attaque sur la HALDE, qui témoigne simplement de la mesquinerie de Warsmann, ce sont des coupes sombres dans le nombre de fonctionnaires, et donc par exemple la casse de l'école publique, c'est aussi la suppression de la taxe professionnelle, un véritable cadeau au patronat, là où il faudrait revoir la fiscalité des entreprises pour effectivement promouvoir l'emploi, pas faire ce cadeau gratuit et sans contre partie !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 12:55
Il y a toujours multitude de dossiers à la commission permanente du conseil régional, l'importance des sommes votées n'étant d'ailleurs pas en rapport avec l'importance des débats !
Au fil de la revue des dossiers de lundi, voici quelques éléments qui ont attiré mon attention
:
- la subvention de consolidation des lycées agricoles : j'ai posé une question, car je n'avais pas compris pourquoi seul le lycée de St Laurent avait une subvention d'un montant inférieur au montant maximum. Je sais bien qu'il y a une tendance de ce lycée à faire payer au conseil régional ce qui est du ressort des compétences de l'Etat et qu'il est nécessaire d'être vigilant sur ce sujet, mais je n'ai eu de réponse que sur cet aspect de la question ! Et cela n'explique pas pourquoi moins !
L'avantage, c'est que je devais écrire au président Bachy pour lui proposer des solutions pour régler humainement l'avenir d'une personne employée directement par le lycée (donc sur la subvention accordée par le conseil régional) pour une fonction de type pédagogique, une personne donc qui devrait être fonctionnaire du ministère de l'agriculture. Mais j'ai du mettre les notes relatives à ce projet de courrier en dessous d'une pile à traiter et je ne l'avais pas encore fait. Je vais pouvoir rajouter une question !
- la subvention à Coeur d'Ardenne pour l'aménagement de la zone de la gare SNCF : la Région intervient au titre, d’une part, de la convention aménagement signée avec la Communauté d’agglomération pour un montant de 154 800 € au titre des aménagements urbains et d’autre part, de la politique infrastructures et transports au titre du développement de l'intermodalité et des transports collectifs :  l’esplanade sera réservée aux modes doux et les voitures particulières n'accèderont plus qu’aux flancs de la place pour faciliter les échanges intermodaux : bus urbains, cars interurbains, faciliter les continuités cyclables et les cheminements piétonniers… A ce titre, la communauté d'agglomération de Charleville Mézières va recevoir une subvention de
507 639 € de la part de la région.
- l'espace métiers de la Pointe des Ardennes : il s'agissait lundi d'un tout petit dossier avec l'atttribution, dans le cadre de la mise en place de cet espace métiers, d'une subvention de 5000 euros à la communauté de commune Rives de Meuse pour
la mise en œuvre d’une action transfrontalière relative à l’information sur les métiers en décembre 2009. Mais ce dossier m'a réjoui : c'est la préfiguration de la mise en place de cet Espace métiers pour lequel j'ai développé pas mal d'énergie. L'essentiel du dossier de l'Espace Métiers de la Pointe devrait être proposé au vote des élus lors de la commission permanente de décembre.
- Développement économique : je n'ai pas l'intention de vous faire le détail de ces rapports, mais plutôt une remarque. Il y a des aides votées, sous diverses formes, souvent des avances remboursables, mais il y a aussi des annulations de subventions : en effet, la mise en place de la commission d'évaluation et de suivi des aides publiques a eu un effet indirect très bénéfique sur le service du conseil régional. Celui-ci devient très vigilant sur les conditions de versement des aides et lorsque les promesses de l'entreprise ne sont pas tenues, les aides ne sont pas versées !
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 16:29
Le tout nouveau collectif de défense de l'hôpital de Charleville Mézières organise une
réunion publique
le mercredi 9 décembre à 18 h 30
à l'Hôtel de ville de Mézières a
vec la participation de
Michel Antony,
président de la Coordination Nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité.
Cette réunion sera évidemment l'occasion de débattre et d'officialiser la création de ce collectif d'usagers, déjà soutenu par le syndicat CGT des hospitaliers de Charleville-Mézières, la FSU 08, l'UD CGT, la Ligue des droits de l'homme, le NPA 08, le PCF 08 et le PS 08.
Ce collectif n'a pas l'intention de rester bras ballants d'ici cette réunion : au programme une pétition qui sera présentée à la signature des carolomacériens samedi prochain rue piétonne et dimanche devant l'hôpital, un courrier à la présidente du conseil d'administration pour l'associer à la lutte ...
Et il a déjà un blog que vous pouvez trouver en cliquant ici. Je l'ai d'ailleurs mis dans mes liens (et je viens de mettre un peu à jour cette liste de liens).
Car il y a véritablement urgence :
- A Charleville Mézières, la direction a annulé, sans plus d'explications, ni de nouvelle date, la réunion de travail qui devait se tenir demain soir et au cours de laquelle elle devait répondre aux propositions des médecins pour créer et organiser une unité de soins continus, sachant que l'autorisation du service de réanimation est conditionnée par l'ouverture d'une telle unité.
- A Sedan, les organisations syndicales viennent de rendre publique un courrier au directeur du centre hospitalier : en dépit de l'annonce faite
lors de la dernière séance du Conseil d’administration par le Président de cette instance du report de la mise en place de l’accueil des urgences pédiatriques dans le service des urgences pour « laisser le temps aux différents partenaires de se réunir et d’en organiser conjointement les modalités », la direction de l'hôpital engage sans concertation des transformations mettant en cause le service de pédiatrie et la qualité de la prise en charge des urgences pédiatriques.
Et pendant ce temps là, les Poletti, Warsmann ont voté la loi de financement de la sécurité sociale 2010 qui va encore aggraver la situation !

L'image de cet article, c'est le logo de la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité : l'arbre de vie qui fera reculer le déserts sanitaire.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article