Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 03:00

Je ne sais pas si j'ai bien défendu nos idées samedi à l'émission de France 3 "La voie est libre", mais j'ai bien remarqué que c'était uniquement les propositions que je faisais qui incitaient le président Huré à la critique, renforçant véritablement l'idée qu'en l'absence d'élu communiste, il n'y a pas d'opposition au conseil général.

Le mépris qu'il a affiché, en accréditant l'idée par exemple que je ne sais pas ce que c'est que le contrôle de légalité, lui a évité de répondre sur le fond ! Pour revoir cette émission, cliquez, ici  et la suite ici.

Et comme je suis relativement entêtée et bien décidée à ce que le transport scolaire redevienne gratuit dans le département, mais également à ce que les transports en commun soient développés pour tous et que B. Huré n'a pas écouté et préféré répondre à côté, je vais indiquer ici un lien vers un très long document technique expliquant tout sur les syndicats mixtes SRU et le versement transport additionnel. Peut être les services du conseil général pourraient l'expliquer à nos élus ! Ce document, il est ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 02:47

Le gouvernement sarkozyste confond formation et emploi et prétend remédier au chômage des jeunes en faisant développer l'apprentissage par les conseils régionaux !
L'apprentissage est une voie de formation initiale alternative : elle ne peut qu'être une orientation choisie par des jeunes, en aucun cas une orientation imposée par manque de place dans un lycée. Mais il ne peut s'agir non plus d'envoyer dans des entreprises des jeunes déjà formés, au prétexte qu'ils sont au chômage parce qu'un jeune en contrat d'apprentissage, ça coûte moins cher qu'un "vrai" salarié ! C'est contre productif en terme d'emploi durable !
Le gouvernement a une politique gribouille et incantatoire : il supprime les aides à l'embauche d'apprentis mis en place au moment de la crise, a créé les bacs pro en 3 ans, ce qui handicape l'apprentissage, car les employeurs hésitent à s'engager pour trois ans et il voudrait que le nombre d'apprentis augmente !
Le gouvernement joue du chantage avec les régions ! Il veut conditionner le renouvellement des contrats d'objectifs et de moyens à l'augmentation du nombre des apprentis. Ce contrat a quand même apporté 7,685 millions d'euros de participation de l'Etat aux dépenses liées à l'apprentissage en Champagne Ardenne en 2010 !
Cela sert pour un quart à des ouvertures de formations, d'une manière marginale à des investissements, mais surtout à l'amélioration de la qualité des formations et à l'amélioration des conditions de vie des apprentis.  Pour poursuivre cet apport financier nécessaire à la région, le gouvernement voudrait qu'il y ait pratiquement 4000 apprentis supplémentaires en région. Inacceptable, car cela ne correspond pas au choix des jeunes. Infaisable aussi, car ce n'est pas le conseil régional qui peut inventer des maîtres d'apprentissage, si les entreprises ne veulent pas embaucher des apprentis !
Enfin, on admirera les contradictions : ce contrat d'objectif et de moyens devra, d'après le délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle, être conçu en cohérence avec le contrat de plan régional de développement des formation (CPRDFP), mais être signé sans attendre la signature de ce dernier et "en tout état de cause avant le 30 juin 2011". D'après la loi, le CPRDFP doit être signé avant le 1er juin ! Le gouvernement aurait il déjà renoncé à appliquer la loi qu'il a fait voter ?

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 00:44

Les premières réactions ne se font pas attendre ! Voici le courrier adressé au directeur de l'hôpital de Sedan par les élus CGT de ce centre hospitalier.

Monsieur le Directeur,
Le 2 Février dernier s’est tenu une réunion à l’ARS à laquelle vous avez participé.
Des décisions y ont été prises conjointement entre les Directions du CHG de Charleville , vous-même , le Directeur de la Clinique du Parc et la Direction de l’offre de soins .Décisions dont la première phase d’analyse devrait être mise en œuvre avant le 31 mars .
La presse en a parlé dans ces colonnes hier (avant même que les «  partenaires sociaux » aient été informés de quoi que ce soit !).
Nous demandons solennellement un compte rendu précis et officiel de cette réunion et notamment quelles sont les incidences pour notre établissement, ses services, ses personnels et la réponse aux besoins de santé des Usagers du sedanais.
Nous demandons également la communication des scenarii regroupement que vous devez élaborer et remettre à l’ARS pour le 15 mars 2011.
Nous vous rappelons que nous avons combattu la loi HPST Bachelot au titre de sa dangerosité pour le service public, les Usagers, les Personnels.
Nous vous rappelons également que nous ne sommes pas dans un état d’esprit concurrentiel avec les autres structures de soins du département au motif QUE CHAQUE ETABLISSEMENT DOIT AVOIR LES MOYENS DE REPONDRE A TOUT MOMENT A TOUS LES BESOINS DE SANTE DES USAGERS DE SON BASSIN DE SANTE .
Nous continuons à exiger avec force le maintien et la pérennisation du CH SEDAN, établissement public de santé de proximité, dans toutes ses structures et dans tous ses services afin de répondre 24 H / 24 H et 365 jours par an à tous les besoins de toute la population du bassin sedanais. Pour cela nous en exigeons les moyens Humains, matériels et financiers.
Très mobilisés pour la défense et l’accessibilité du droit à la santé pour tous et au respect des statuts des Personnels, nous ne manquerons pas de mettre en œuvre toute action de lutte afin de faire obstacle à quelque mesure régressive que ce soit ,en mobilisant les Personnels, les Usagers et en informant la presse locale. ( Pour mémoire , lorsque ,il y a quelques années la fermeture d’un service de chirurgie était à l’ordre du jour, nous avons fait signer une pétition pour son maintien …..Pétition qui a reçu 8000 signatures et que nous avions remise à Monsieur CHEVROT alors Directeur de l’ARH ….Le service n’a pas été fermé !) .
Cette lettre ouverte sera aussi diffusée en tract et transmise à la presse locale.
Dans l’attente de votre réponse, acceptez Monsieur le Directeur, nos salutations syndicales.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 15:16

La commission de lois de l'assemblée nationale, présidée par un des quatre casseurs ardennais, le député de Sedan, a adopté, mercredi 16 février, deux amendements gouvernementaux qui remettent gravement en cause l’octroi de titres de séjour pour raisons médicales. Dans un souci évident de santé publique et de déontologie médicale, ces amendements avaient pourtant été rejetés par le Sénat, lors de l’examen en première lecture du Projet de loi Immigration, Intégration et Nationalité.

La commission des lois de l’Assemblée nationale a décidé de suivre la volonté délibérée du gouvernement de renvoyer les étrangers malades mourir dans leur pays. 

AIDES a lancé une pétition, que relaie d'ailleurs la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité. Je vous invite à la signer comme je viens de le faire, en cliquant ici : vous pourrez également y lire toutes les explications sur l'ignominie de ces amendements.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 23:19

hopital-copie-1.jpgDans un courrier adressé aux directeurs des hôpitaux de Charleville Mézières et de Sedan et à celui de la Polyclinique du Parc, le Directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) leur demande d'établir deux scenarii de regroupement permettant une spécialisation des sites des deux centres hospitaliers et une intégration des activités de court séjour publiques et privées au sein du centre hospitalier de Charleville Mézières.

"Les deux scenarii se distingueront selon le mode de répartition des activités entre les trois partenaires : principe d'exclusivité et de non concurrence pour le premier, principe de partage d'activités sur le même site (notamment en chirurgie entre la polyclinique du Parc et le Centre Hospitalier de Charleville Mézières) pour le second."

On croit réver !

Mais la réalité est pourtant là : on sait que la Polyclinique, aux mains de la Générale de Santé, un groupe coté en bourse, devrait investir pour se mettre aux normes, en particulier en ce qui concerne son bloc opératoire. On lui offre un bloc opératoire pratiquement neuf, à l'hôpital. Plus besoin d'investissements, juste à empocher les sous ! Pendant que le personnel de l'hôpital se serre la ceinture pour payer les investissements faits au Centre Hospitalier, ou les conséquences du rapprochement déjà effectué avec Sedan : la blanchisserie interhospitalière est un gouffre financier.

C'est la mise en place de la loi Bachelot dans toute son horreur.

Ce projet, mené en catimini, (une réunion a eu lieu le 2 février à l'ARS entre les directeurs), sans information des personnels médicaux et paramédicaux, ne répond pas aux besoins des populations mais n'a que des objectifs financiers d'ailleurs le nouveau directeur de l'hôpital de Charleville Mézières ne sait parler que finances.

Les personnels des centres hospitaliers, harcelés par les mesures d'économies, ne sont pas au service des actionnaires de la Générale de Santé.

Mais en plus les regroupements vont aggraver les conditions de prise en charge des patients, que ce soit en les obligeant à des transports plus longs ou en morcelant leur prise en charge lorsque leur pathologie nécessite le recours à plusieurs spécialistes.

Et les assurances données dans la presse locale du jour sur la pérenité garantie de la maternité de Sedan ne font qu'accréditer les rumeurs les plus folles : le transfert de la maternité de Charleville Mézières à Sedan par exemple. On n'ose imaginer les conséquences pour les femmes de la vallée ou du plateau.

Des rumeurs folles, mais comme nos gouvernants sont fous ...

ARS : agence régionale du sabotage ou agence de la régression sociale.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 13:46

Ce samedi 19 février, je serai invitée à l'émission "La voix est libre" de France 3 à 11h30, consacrée aux élections cantonales dans les Ardennes. Il devrait y avoir aussi B. Huré, E. Pilardeau, P. Cordier.

Si vous voulez savoir à quoi ressemble ce genre d'émission, vous pouvez cliquer ici : vous y retrouverez l'émission de la semaine dernière, consacrée aux cantonales dans l'Aube et vous y verrez mon ami Joé Triché, conseiller général communiste à Romilly.

De ce fait, l"'atelier d'écriture" du programme du canton prévu à Thilay est reporté au mardi 1 mars 18h30

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 20:44

cantonaleRené VISSE, ancien conseiller général du canton, nous a fait parvenir son soutien en ses termes, un texte évidemment adressé aux habitants du canton.

Ne doutez pas de vos capacités d'intervention citoyenne.

C'est ce message que je veux vous adresser. Pourtant, je n'ignore pas que dans cette société dominée par le fric, l'être humain est méprisé. Pour les oligarques et leurs valets qui se sont emparés de tous les leviers de commande, vous ne comptez pour rien.
Je n'ignore pas que les élections sont souvent le champ des promesses non tenues. Ainsi, tout est organisé pour vous dégouter de la vie politique, pour vous tenir à l'écart de toutes les décisions qui concernent directement votre vie. Or plus vous êtes écœurés, plus vos capacités d''intervention citoyenne s'émoussent. De la sorte, ceux qui sortent vainqueurs des urnes ont les mains libres pour poursuivre leur besogne. Ainsi, à tous les niveaux, ce sont les riches qui gagnent !
Choisissez l'efficacité ! Sur la base de vos intérêt de salariés, de chômeurs, d'étudiants, de parents, de jeunes, de femmes, je vous invite à vous rassembler sur les noms de Michèle LEFLON et Claude CHOQUET.
Pourquoi eux ?
Regardez comment ils agissent depuis des années. Non seulement, ils sont de tous les combats émancipateurs, plaçant l'HUMAIN au centre de leurs préoccupations, mais ils sont toujours animés d'un même souci VOUS FAIRE PARTICIPER ! A l'élaboration d'une revendication, d'un besoin et des initiatives à prendre pour les faire reconnaître, aboutir.
Avec eux, les « faites moi confiance » n'existent pas. Avec cette conception, il ne peut y avoir de coups tordu, de tromperie, de plans de carrière personnelle. La pratique du copinage, de la coterie, du chantage et donc des clans, des divisions ne peut exister.
Oui, avec Michèle et Claude, c'est l'honnêteté, puisque vous en êtes les gardiens. C'est l'efficacité.
N'hésitez pas, Rassemblez vous sur leurs noms avec le bulletin de vote.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 16:31

manif octobreLors de la manifestation du 28 octobre contre la réforme des retraites, qui réunissait des milliers de personnes à Charleville, des incidents ont éclaté suite à des provocations par les forces de police qui devaient protéger le local de l'UMP. Vous pouvez retrouver mon précédent article en cliquant ici.
Le procès, initialement prévu le 27 janvier a été repoussé au 24 février.

Le Comité de solidarité et de défense des manifestants inculpés qui regroupe des associations (le CRO, la  Ligue des Droits de L'homme, Attac 08, l'association des anciens salariés Lenoir et Mernier- LCAB, l'association des anciens salariés Thomé Génot, la FCPE), des organisations syndicales (Union locale CFDT de Bogny sur Meuse et du canton de Monthermé, UD CFTC métallurgie, Cheminot CGT, CGT-FAPT (Poste et télécommunication), UNSA personnel Mairie de Charleville et CCS, SUD Rail), des organisations politiques (NPA 08, POI 08, MRC 08, PCF 08, PG 08, PS 08, Europe Écologie Les Verts) appelle à un rassemblement

Jeudi 24 février à 13 h

devant le tribunal de Charleville Mézières

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, une pétition est lancée : vous pouvez la signer en ligne en cliquant ici. Un soutien financier peut être apporté en adressant un chèque à l'ordre de CARPA à l'adresse de la Ligue des Droits de l'Homme, BP 246 - 08103 Charleville Mésières Cedex.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 15:02

Le député sedanais aime bien parler de son activité de simplification du droit : on se rappelle encore la lamentable histoire de la scientologie lors du précédent épisode de simplification.

Dans la loi votée mercredi à l'Assemblée Nationale, ce n'est pas le droit qui est simplifié ; c'est le droit qui est changé !

Allez donc lire l'intervention de Roland Muzeau, député communiste des Hauts de Seine, en cliquant ici.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 21:10

hopital1002 collectifLa casse des services publics devient insupportable pour ceux qui y travaillent, cette impression de ne plus pouvoir faire correctement son boulot, au service de ses concitoyens. Elle est aussi un moins dans la vie pour tous et tout particulièrement pour ceux qui ne peuvent recourrir aux services privés !

La fièvre monte et les rassemblements et manifestations de colère se multiplient.hopital1002 syndicat

A Charleville Mézières, l'hôpital a ouvert le bal ce matin : beaucoup de personnels en congés étaient présents. Pour les autres, c'est tellement difficile de s'éloigner des malades, ne serait-ce qu'une heure. Les personnels étaient soutenus par le collectif de défense de l'hôpital venu avec banderole et pancartes.

(pour une fois, je suis fière : je n'avais pas oublié mon appareil photo).

Le syndicat CGT avait enfin réussi à rencontrer le directeur hier : ce n'est pas son discours qui va calmer les personnels : l'avenir de sa carrière dépend de sa capacité à rétablir l'équilibre financier de l'hôpital, un équilibre impossible avec les règles actuelles de financement sans des coupes sombres dans le personnel

Un peu plus tard dans la matinée, c'était le tour des enseignants, dans le cadre d'une journée nationale de lutte contre les suppressions de poste et la justice s'est mise de la partie en début d'après-midi


Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article