Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 15:03

Après l'Assemblée Nationale, le Sénat a voté lundi la loi sur l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels. Comme l'a dit Brigitte Gonthier Maurin, sénatrice communiste des Hauts de Seine, "Sur la forme, la proposition de loi ne se donne pas d'autre objectif que d'exaucer les vœux présidentiels, ce qui constitue une regrettable distorsion du fonctionnement de nos institutions et un dévoiement des droits des parlementaires. Se parant d'objectifs ambitieux, la proposition de loi manque pourtant son but : elle alterne entre dispositions insignifiantes et innovations dangereuses, aboutissant à la précarisation des apprentis comme des salariés." Si cela vous dit, allez lire les débats au Sénat en cliquant ici : vous verrez tous les amendements qui ont été proposés par le groupe communiste pour améliorer la situation des apprentis.

Le gouvernement confond emploi des jeunes et formation, alternance et apprentissage et fait de l'incantation, sans poser la véritable question, celle de la nécessité d'une allocation d'autonomie de la jeunesse donnant à chaque jeune une possibilité réelle de choix de sa voie de formation et en faisant du chantage aux régions : former plus d'apprentis avec moins de moyens mais si elles ne l'acceptent pas ce sera pas de sous du tout !

En Champagne Ardenne, l'Etat a donné plus de 7 millions d'Euros en 2010 à la région dans le cadre du Contrat d'Objectif et de Moyens de l'apprentissage. Il faudrait  former plus d'apprentis en 2011 et dans les années suivantes et l'Etat ne donnerait que 6 millions d'euros par an !

Tout à fait inacceptable ! Rappelons que le CPRDFP (Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles) qui vient d'être signé en Champagne Ardenne n'a rien tranché à ce sujet, se contentant de dire que l'objectif donné par la circulaire ministérielle de 12 000 apprentis en Champagne Ardennes était jugé inatteignable. Pour ceux qui souhaitent lire le CPRDFP, vous pouvez télécharger les décisions de la sessions plénière du conseil régional du 23 mai en cliquant ici : le CPRDFP se trouve à partir de la page 90 du document.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 00:09

electrolux.jpgOh là là, tout ce qui m'a scandalisé dans la semaine et dont j'aurais aimé vous faire part, de l'absence de propositions de l'UMP lundi au conseil régional - la droite préfère ressasser les mêmes thèmes à toutes les sessions - au scandale de ce qui est fait par le gouvernement à l'AFPA, aux GRETA et au CNAM, dont les personnels sont descendus dans les rues de Paris jeudi, comme d'ailleurs ceux des missions locales, dont le gouvernement restreint les moyens, voulant limiter leur rôle à une ANPE bis, en passant par le peu de cas qui est fait par le pouvoir en place du Conseil National de la Formation Professionnelle Tout au Long de la Vie à la réunion duquel j'ai participé mercredi mais on est déjà dimanche, il est tard et je n'ai pas eu le temps ... J'ai d'ailleurs tout fait dans le désordre, puisque ce midi, j'ai réagi à ce que je venais de découvrir, la remise en cause par petit bout des affections de longue durée.

Alors, je vais me contenter de vous parler de vendredi parce que mon indignation a eu un sujet typiquement ardennais : le vol des anciens salariés d'Oxame par leur patron de 2 millions d'€ : un patron voyou de plus dans les Ardennes.

Christian Deschamps, leur délégué syndical, m'avait invité à la conférence de presse qu'il donnait avec leur avocat, Xavier Médeau.

Vous vous souvenez, Oxame, c'est ce qu'était devenue la fonderie de Porcher dont s'était débarassé Idéal Standart en 2007, une manière de préparer en douceur ce qui c'est passé cette année, la fermeture complète du site. Dans un contexte de surenchère électorale le candidat UMP aux législatives de l'époque s'était vanté de sa participation à la solution d'une reprise de la fonderie avec un accord dont on n'a pas su tous les tenants et les aboutissants, mais qui comportait à la fois une aide d'Idéal Standart pour la nouvelle entreprise, et un compte bloqué de 2 M d'euros pour un éventuel plan de sauvegarde de l'emploi en cas de défaillance de la reprise dans les deux années suivantes. Vous pouvez retrouver mes articles de l'époque en cliquant ici et ici. L'histoire ne disait pas le devenir des 2 M d'euros au bout des deux ans.

La fermeture définitive de Porcher a permis à de vieux documents de réapparaître et Christian Deschamps vient d'avoir connaissance, par la CGT du Jura (il y a à Dole un autre site d'Idéal Standart qui connaît le même sort que celui de Revin et c'est là qu'avaient lieu les instances françaises du groupe) d'un compte rendu de CE à propos de la reprise où Mr Terrier (le patron d'Oxame) affirmait que l'argent serait reversé au terme des deux ans aux salariés sous forme d'actions de l'entreprise.

La suite, vous la connaissez, Oxame a dépassé les deux ans, mais à peine. Il y a eu une nouvelle reprise avec sa charrette de licenciements et personne ne sait ce que sont devenus les 2 Millions !

En plus, être actionnaire aurait permis aux salariés de donner leur avis sur une gestion qui s'est avérée désastreuse ! Mais leur patron a préféré oublier les promesses faites en 2007. Le compte rendu du CE va représenter un pièce importante que leur avocat a versé au dossier de l'enquête sur la gestion d'Oxame.

Il est d'ailleurs scandaleux que les salariés n'aient pas eu et ne puissent avoir accès à l'accord qui avait été passé en 2007 entre Idéal Standart et Mr Terrier, le repreneur d'Oxame. Vivement plus de droits pour les salariés !

Et un grand bravo à la solidarité ouvrière et à la ténacité des délégués syndicaux qui ont permis de mettre à jour ce vol !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 13:21

images.jpgUn décret paru au journal officiel de ce jour supprime de la liste des affections de longue durée permettant des remboursements à 100% l'hypertension artérielle sévère au motif qu'il s'agit uniquement d'un facteur de risque !

Il s'agit là d'une conception de la santé tout à fait particulière : cela veut dire qu'il n'est pas important que les gens se soignent pour éviter d'avoir une insuffisance cardiaque, une attaque cérébrale ... On les prendra en charge à 100% quand ils seront paralysés ou dialysés ? Curieuse manière de faire des économies. Il s'agit là d'une décision dangereuse condamnant ceux qui n'ont pas les moyens, pas de mutuelle ... et condamnant la notion même de prévention

Il s'agit en plus d'une décision sournoise : pour éviter trop de protestations, cette décision ne touche pas ceux qui ont actuellement cette prise en charge (et un autre décret précise même qu'ils pourront avoir le renouvellement de leur prise en charge à 100%) mais uniquement des nouveaux malades, qui ne sauront sans doute jamais qu'avant ce décret mortifère ils auraient eu une prise en charge à 100% !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 16:21

Indignation, angoisse du lendemain ...

Beaucoup de raisons de s'indigner, de se révolter : la misère, l'agravation des inégalités sociales, la casse des services publics, remettant en cause l'éducation de nos enfants, l'accès aux soins ... , notre environnement souillé par la recherche des profits maxima, les conséquences de la fuite en avant du capitalisme sur toute notre vie, nos conditions de travail, que ce soit dans le privé à travers la pression sur la productivité ou dans le public avec la RGPP, la guerre en Libye, le blocus de Gaza ...

Nous sommes tous des indignés !

Mais cela ne suffit pas ! Il faut agir !

"Pas de perspectives ! " disent certains. Mais c'est à nous de les construire !

"Sarkozy, le PS ...  ce sont les mêmes" entend-on souvent . Ce qui n'est d'ailleurs pas tout à fait vrai mais traduit bien l'aspiration à sortir des chemins battus, ce que ne fait pas le PS.  (Pour lire une "bonne" critique du programme du PS, cliquez ici.) Car rien ne changera véritablement dans nos vies si nous ne renversons pas l'échelle des valeurs, si nous ne mettons pas l'Humain d'abord, si nous ne renversons pas les pouvoirs de l'argent.

Nous sommes tous des indignés, mais nous ne pouvons nous contenter de  nous indigner : il faut changer la vie comme disait Rimbaud.

Changer la vie, c'est déjà changer la politique pour qu'elle s'intéresse à nos vies et non à leurs profits !

C'est ce que veut faire le PCF en envisageant les élections présidentielles et législatives de 2012, non pas comme le voudrait l'idéologie dominante de discours du candidat président qui sait ce qui est bon pour nous, mais comme un moment privilégié de débats et de luttes pour dégager un grand rassemblement du peuple français sur des propositions concrètes qui changent notre vie en osant s'en prendre au pouvoir de l'argent, en développant la solidarité avec les peuples voisins à travers une remise en cause des traités européens, actuellement plus oppresseurs des peuples que tounés vers des lendemains qui chantent. Le Front de Gauche qui se développe depuis deux ans est le moteur de ce rassemblement.

Une majorité de communistes a, après un débat qui n'a sans doute intéressé que les militants, mais qui était nécessaire pour mieux cerner toutes les richesses que nous voulons mettre dans le rassemblement, après un vote pour clarifier le choix majoritaire, une majorité de communistes a décidé d'une feuille de route pour les mois à venir avec une campagne collective autour de JL Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle, donnant ainsi un signe fort que le PCF n'est pas hégémonique dans ce Front de Gauche, et des candidats aux élections législatives, avec un programme populaire, partagé que vous pouvez trouver en cliquant ici et qui reste à enrichir avec vous.

Ceci n'était pas le choix majoritaire des communistes ardennais et dans leur vote, à 72% ils ont manifesté qu'ils auraient préféré la candidature à l'élection présidentielle d'André Chassaigne, lui faisant plus confiance pour faire de la politique avec les gens et pas pour eux, condition indispensable à la mise en mouvement du peuple et donc à la réussite d'un vrai changement qui change la vie !

Le débat nous aura certainement permis d'avancer. Evidemment ce qui compte, ce n'est pas le nom du candidat pour porter un programme qui refuse le présidentialisme de la constitution française et veut en changer. Ce qui compte c'est de rassembler pour changer la vie, loin des magouilles politicardes auxquelles nous ont habitués la droite et le PS.

Et j'espère que les camarades du Parti de Gauche et de la Gauche unitaire oublieront rapidement les pratiques d'un autre temps, ou d'autres partis, comme vouloir s'accaparer le logo du Front de Gauche ou envisager des parchutages de candidatures aux élections législatives, pas le meilleur moyen pour une campagne populaire : ce n'est pas cela qu'attendent tous ceux qui s'indignent publiquement ou plus souvent seuls ou en petit comité. Il y a urgence. Le capitalisme est moribond mais peut encore faire bien des dégâts et s'offrir un sursaut mortifère pour les peuples.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 22:50

hopital-copie-1.jpg

La Haute Autorité de Santé confirme dans ce rapprot ce à quoi on pouvait s'attendre vu les rumeurs : elle émet une réserve majeure sur l'organisation du bloc opératoire.

Une lecture plus avancée de ce très long rapport (418 pages) confirme ce qui avait pu être dit sur ce blog (à relire en cliquant ici) : les reproches les plus importants concernant l'organisation du bloc opératoire portent sur ce qui ne s'y passe pas, à savoir les endoscopies digestives ! (Les éléments concernant l'organisation du bloc opératoire se trouvent à partir de la page 378).

Cette stignatisation du bloc opératoire, sans rapport avec ce qui s'y passe, est particulièrement interrogative sur le but recherché : nuire à ce service public ?

Il convient de s'interroger aussi sur la manière dont le directeur de l'hôpital a répondu au pré rapport du la Haute Autorité de Santé. Comme il l'a fait sans consulter les professionnels concernés, le résultat obtenu avec la publication du rapport n'a rien d'étonnant. Reste à savoir comment il va traiter la question des endoscopies digestives dans l'année à venir, puisque l'hôpital a un an pour améliorer la situation. Je crains que cela ne soit pas bien parti, car pour l'instant, tout ce qu'il attend des anesthésistes, ce n'est pas qu'ils s'occupent des endoscopies digestives, c'est qu'ils acceptent de travailler le lendemain de leurs nuits passées au bloc opératoire au mépris de toute sécurité - même pas pour s'occuper des endoscopies digestives, mais simplement pour diminuer le recours aux médecins intérimaires, faute de médecins titulaires en nombre suffisant !

Deux autres choses sur ce rapport de l'HAS que vous pouvez télécharger en cliquant ici : ne vous étonnez pas. C'est un document pdf qu'il faut au préalable déziper.

- j'ai été amusé par les commentaires de la HAS sur le logiciel : " Le système d'information utilisé est propre au bloc opératoire et dédié essentiellement à l'élaboration du programme opératoire. Il n'est pas intégré dans le système d'information hospitalier et ne permet d'établir les requêtes relatives au suivi régulier des activités et des dysfonctionnements." Evidemment que ce système d'information n'est pas intégré. Il a fallu que je m'en occupe moi même pour le mettre en place, sans aucun secours de professionnels de l'informatique et ce ne devait être que provisoire pour un an ou deux (c'était à la fin du dernier millénaire !!!!). Quant aux requètes pour le suivi des activités, j'avais commencé à en faire, mais l'intrusion trop importante d'une administration plus prête au flicage qu'à une amélioration des pratiques m'en a dissuadée !

- Quand on dit que l'évaluation de la HAS est une évaluation de la quantité de papier noirci par le personnel au détriment de la prise en charge les malades, j'ai trouvé une phrase magnifique dans le chapitre sur la douleur (p185) : "Cependant, la périodicité de mesure pour le patient non algique n'est pas définie." En langage décodé, il est reproché à l'hôpital de ne pas avoir défini tous les combien d'heures l'infirmière doit noter le niveau de douleur d'un malade qui n'a pas mal !

Enfin, et sans rapport avec la certification, l'hôpital améliore sa qualité sans le directeur : les premières consultations d'anesthésie en eu lieu à Fumay cette semaine, évitant à certaines personnes de la Pointe un déplacement à Charleville Mézières, quelques jours avant leur hospitalisation, uniquement pour une consultation.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 16:56

logo.jpgCertains dramatisent le vote que vont effectuer les communistes la semaine prochaine à propos des échéances électorales de 2012. Mais n'est ce pas précisément la démocratie que d'offrir plusieurs choix aux militants ?

Une auto proclammation de JL Mélenchon comme candidat du Front de Gauche aux élections présidentielles de 2012 aurait elle était la meilleure manière d'enclencher la dynamique ?

Certains dramatisent le fait qu'André Chassaigne puisse être choisi par les communistes. Mais si la poursuite, le développement du Front de Gauche ne repose que sur le choix du candidat à l'élection présidentielle, alors que tous affirment vouloir remettre en cause la constitution de la Vème république à caractère présidentialiste, c'est qu'il n'est pas à la hauteur des affirmations !

L'aspiration au rassemblement pour ouvrir les perspectives d'une société débarrassée des choix des marchés financiers, débarrassée des dominations, pour ouvrir les perspectives d'une société plus sociale, plus respectueuse de l'avenir de notre planète, une société qui mette l'Humain d'abord, est trop forte pour que le Front de Gauche succombe à un choix du PCF qui ne serait pas tout à fait le même que celui du PG sur la seule question du candidat à l'élection présidentielle !

A mon sens, la candidature d'André Chassaigne ne représente pas un choix "identitaire" des communistes mais bien plutôt le choix d'un rassemblement ouvert, d'un Front de Gauche qui ne soit pas étriqué dans des accords au sommet.

J'ai souhaité vous mettre deux documents à disposition pour aider à la réflexion : tout d'abord un texte que j'ai signé avec quelques autres communistes, pour une bonne part membres du Conseil National, pour expliquer ce choix d'André Chassaigne (à lire en cliquant ici) et le second de Stéphane Bonnery, qui outre quelques arguments pour ce même choix, est un texte très intéressant de réflexions sur les questions de l'école (à lire en cliquant ici)

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 23:45

hopital-copie-1.jpgPour les profits, il faut ouvrir les supermarchés le dimanche ... au mépris de la vie des salariés !

Mais il faut économiser sur la santé ! Alors à l'hôpital de Charleville Mézières, il existe depuis une quinzaine de jours un service de chirurgie de semaine qui ferme pour le week end ... au mépris de la vie des malades.

Et le directeur surveille que les malades ne restent pas le week end. Du jamais vu ! Il s'est procuré un accès à des données médicales pour rappeler à l'ordre si le choix de l'hospitalisation, en service de semaine ou en hospitalisation traditionnelle, ne répond pas à l'idée qu'il s'en fait ! Il s'agit là d'une intrusion inadmissible de l'administration hospitalière dans le domaine du secret médical ! Sans parler du fait qu'il n'a aucune compétence pour décider des durées d'hospitalisation.

La loi Hopital Patient Santé et Territoires deux ans après

Tel est le thème de la réunion publique organisée par le collectif de défense de l'hôpital de Charleville Mézières

mardi 14 juin à 18 h 30

salle de Nevers

avec la participation de Paul Cesbron

responsable de la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité en Picardie

La loi HPST a organisé l'hôpital pour faciliter les coupes sombres dans le budget et le personnel en réduisant le rôle des instances et en donnant tout pouvoir aux directeurs des hôpitaux et à ceux des ARS, vous savez, les agences de régression sociale.

Le directeur de l'hôpital de Charleville Mézières, cela a du lui monter à la tête : il se dit que dimanche dernier, parti en vélo, il a crevé à Monthermé et qu'il a appelé l'hôpital pour exiger que l'on vienne le sauver, lui et son vélo !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 08:28

conferenceJe ne vais pas vous faire ici un compte rendu complet de la conférence nationale du Parti Communiste Français - il y a pour cela, par exemple la lecture de l'Humanité qui le fait beaucoup mieux que moi - mais simplement faire quelques commentaires dont le rapport avec la conférence nationale sera plus ou moins étroit !
Un peu de concret pour commencer : la conférence nationale n'a fait qu'une proposition concernant la stratégie envisagée pour 2012. Celle-ci va être soumise au vote des adhérents. Et, dommage pour les mauvaises langues et les pessimistes, le bulletin de vote permettra très clairement aux communistes d'exprimer leur choix et témoigne d'une maturité dans la démocratie.
La deuxième chose que je souhaite dire, c'est que cette conférence nationale prouve le grand sens de la responsabilité des communistes. Dans le crise sociale, économique, environnementale, sociétale, actuelle et tout porte à penser que le pire n'est peut être pas encore arrivé et que les mois à venir pourraient encore nous réserver qualques soubresauts pour ne pas parler de rebonds beaucoup plus graves de la crise financière dont l'on ferait encore supporter les conséquences aux peuples, dans la crise actuelle, les communistes sont très loin des questions de casting, petites phrases et autre gadgets pour animer les journaux people, mais bien conscients que le PCF par son histoire, sa capacité d'analyse politique, d'action, son organisation, a un rôle majeur à jouer dans l'intérêt du peuple de France, mais qu'il ne le jouera bien que s'il n'est pas seul et s'il sait rassembler largement.
De là découle des objectifs poursuivis par les communistes :
- développer le parti communiste, non pas pour lui-même, mais pour renforcer cet outil au service de l'émancipation humaine : c'est le seul parti qui ne veut pas se contenter d'aménager le capitalisme et la situation actuelle confirme bien l'impasse dans laquelle le capitalisme mène l'Humanité, mais veut dépasser ce stade du développement humain, non pas seulement en attendant le grand soir, mais très concrètement en s'apuyant sur tout ce qui favorise l'émancipation humaine, dans les luttes et dans les urnes. Et tout ce qui permet d'améliorer la condition des hommes et des femmes sert cette visée : on voit actuellement comment les difficultés de la vie favorisent chez certains le repliement sur soi, loin des luttes nécessaires contre le capitalisme, quand ce n'est pas l'écoute des sirènes de la division, les Français contre les étrangers, les salariés contre les chômeurs, les sirènes incarnées par le Front National, là pour servir le grand capital sous une forme immonde.
- rassembler largement bien au delà des militants communistes et de ce point de vue, le Front de Gauche a ouvert l'espoir. Faut il tenir ce que l'on a avec un accord quasiment conclu avec le Parti de Gauche et la Gauche unitaire ? Faut il avoir beaucoup plus d'ambition, quitte à mettre en cause cet accord ? Ne faut il pas davantage situer le Front de Gauche au coeur de la gauche, au véritable sens porté par l'expression "gauche" de visée politique au service de tous et non des intérêts de quelques uns alors que les anciens socialistes du PG poussent  à positionner le Front de Gauche en opposition avec le PS plus qu'à rassembler très largement contre la droite ? Changer la politique : n'est ce pas aussi ne pas recourrir à des accords au sommet pour construire sur le terrain les rassemblements nécessaires dans la rue et pour les urnes ? Voilà quelques questions abordées avec passion par les délégués à la conférence nationale avec un but commun : servir notre peuple même s'il y a une approche différente du Front de Gauche, entre celle proposée par le PG et son coprésident JL Mélenchon et celle incarnée par André Chassaigne : je vous invite à aller lire son intervention à la conférence nationale en cliquant ici. C'est le choix porté par André Chassaigne que je ferais, à l'image du rassemblement large, non figé par les partis politiques, que nous avons pu faire dans le canton de Monthermé à l'occasion des élections cantonales et qui nous a permis une nette progression sur les résultats de 2004.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 18:05

hautesrivieresJe m'étais fait l'écho du procès du patron des Lenoir et Mernier/LCAB (à retrouver en cliquant ici) en espérant que le jugement soit à la hauteur des dégâts causés. Hélas, si la culpabilité fut reconnue (il était difficile qu'il en soit autrement) le préjudice causé aux salariés ne l'a pas été, un signe dramatique de la banalisation du travail précaire !

Plutôt que de commenter longuement ce jugement, je vous conseille d'aller voir le blog des ex salariés, tenu par Claude Choquet, en cliquant ici.

Je voudrais quand même souligner le rôle essentiel joué par les salariés dans les découvertes des détournements qui ont eu lieu chez Lenoir/LCAB. Ceci montre tout l'intérêt qu'il y aurait à donner plus de droits aux salariés dans la gestion de leurs entreprises pour éviter des gâchis comme celui-là.

Histoire de tribunaux : il y a eu un autre procès dans les derniers jours qui a attiré mon attention, avec la condamnation d'Olivier Badré à une amende pour avoir eu des propos un peu vigoureux à l'égard de Francis Raphenne, le maire des Hautes Rivières. Il est assez scandaleux que le maire préfère recourrir au tribunal sur la forme des propos que d'admettre une discussion un peu aigre sur un sujet sur lequel il a manifestement tort : le recours au privé pour la distribution d'eau dans sa commune en a fait une des communes de France où le prix du mètre cube d'eau est parmi les plus élevés ! Il y a urgence à créer un service public de l'eau et je tiens à témoigner ici toute ma solidarité à Olivier Badré.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 01:16

L'ensemble des organisations syndicales appellent à protester contre le gel des salaires dans la fonction publique.

A Charleville Mézières

rassemblement à 11 h devant la préfecture.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article