Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 18:49

oxameOn s'en doutait, mais la décision du tribunal de commerce de Sedan cet après midi l'a acté : Oxame, à Revin est liquidé.

C'est avec un silence pesant que les salariés ont attendu l'audience, au cours de laquelle a été constaté la défaillance des banques : l'absence de prêt rendait toute continuation de l'activité impossible.

La responsabilité du système bancaire est entière : pas de prêt, car pas de certitude de profits immédiats et un refus qui a l'hypocrisie, d'une part de s'appuyer sur les derniers mois d'activité de l'entreprise, une activité trop faible du fait du manque de matières premières au mois de juillet faute de liquidités.

Et en plus, la banque n'a pas eu le courage de notifier par écrit son refus : elle a indiqué au téléphone qu'il était inutile de monter le dossier !

Ce sont à nouveau des salariés qui trinquent, qui se retrouvent à la rue, des salariés qui en étaient à leur deuxième repreneur depuis que Idéal Standart les avaient abandonné en 2007 en les confiant à un repreneur qui a gaspillé (pour ne pas employer d'autres termes) les fonds qu'il avait.

Des salariés qui ont mené, avec leur délégué CGT, Christian Deschamps une lutte très digne, non seulement pour leur emploi, mais aussi contre la désindustrialisation du département.

 

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 20:24

addeva 005 sJe suis complètement scandalisée : pourquoi faut il que Fabien Rey ait du recourir à la grève de la faim pour que sa mère puisse toucher un peu de sous, après le décès de père de l'amiante ? Son père, c'est Charly (en cliquant ici, vous pouvez retrouver ce que j'avais écrit au moment de son décès). Charly n'avait pas réussi à toucher la rente due aux victimes de l'amiante de son vivant. Et Fabien, qui a pris sa suite, pour assurer quelques revenus à sa mère n'a pas réussi par les moyens normaux à se faire entendre de l'assurance maladie et il a fait trois jours de grève de la faim pour qu'enfin les droits de sa mère soient reconnus.

A-t-on proposé aux victimes de l'amiante une indemnisation pour faire bien dans les médias et en ne prenant aucune mesure pour qu'elles le touchent vraiment ?

Et on peut aussi s'interroger sur la casse de tout accueil digne de ce nom à la CPAM, sous prétexte d'économies ! Une plateforme tléphonique n'a jamais remplacé des agents au courant des dossiers qu'ils suivent.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 16:07

choozL'enquête publique réalisée autour de l'usine de biomasse (?), incinérateur (?) à Givet est en train de démontrer à quel point on ne peut faire confiance à une entreprise privée : l'usine de biomasse sera en fait pour la DREAL un incinérateur et l'on ne saura ce qu'il brule, car il faut garder le secret ! Que de risques pris au nom des profits qui pourraient être réalisés !

Pendant ce temps là, EELV tombe dans le piège ouvert par N. Sarkozy et l'UMP en mettant au premier plan le débat sur le nucléaire et en bradant la réduction des émissions de gaz carbonique et la lutte contre le réchauffement du climat au nom d'une idéologie obscurantiste, contre quelques places de députés : ce n'est pas comme cela que la gauche gagnera !

Car, la première des urgences est de faire face aux risques patents du réchauffement climatique et donc d'élaborer un plan de sortie des énergies carbonées (et le nucléaire contribue aux économies d'énergies carbonées)  tout en visant la sobriété énergétique c'est à dire moins de consommation pour des usages identiques.

Il est urgent de militer pour la création d'un véritable service public à travers la constitution d’un pôle public de l’énergie, émancipé des logiques financières (contrairement à ce qu’organisent actuellement les partis de droite et le Medef dans le secteur -privatisation, sous traitance) !

Le débat sur le nucléaire traverse les formations politiques : évitons d'en faire un piège pour la gauche. Le Front de Gauche propose l'organisation d'un grand débat avec les salariés du secteur, sans obscurantisme, à trancher ensuite par un référendum. Et il n'oublie pas que le pire pour l'environnement, c'est la course effrenée pour le profit.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 10:03

hopital-copie-1.jpgL'Agence Régionale de Santé de Champagne Ardenne a mis en ligne son projet de plan régional de santé : Les documents en sont disponibles sur son site en cliquant ici.

L'élaboration a une apparence démocratique à travers la transparence des démarches et la multiplicité des réunions, mais il s'agit plus d'une apparence, car le débat est enfermé dans la gestion de la pénurie, tant des ressources financières que de la démographie des professionnels de santé, au prétexte que ces questions, étant du ressort du gouvernement, nous dépassent et qu'il faut gérer en région ce qui est de l'échelon régional.
Le deuxième aspect qui entache grandement la démarche est qu'il ne s'agit pas de partir de l'élaboration d'une réponse aux besoins de santé de la population mais d'adapter et de coordonner les différentes filières de soins ou de prévention actuelles.
Le résultat n'est pas seulement décevant : il traduit en fait la mise en oeuvre de la loi HPST en Champagne Ardenne en mélangeant offre de soins publique et privée et en avançant à grand pas vers le démantèlement de l'hôpital public.
En cliquant ici, vous trouverez le courrier que j'ai adressé au directeur de l'ARS : j'ai essayé d'y citer les éléments les plus inquiétants de ce PRS en contribution au décryptage nécessaire de ce langage codé de l'idéologie ultralibérale qui veut nous expliquer que les économies sont pour notre bien à tous et que notre santé sera mieux prise en charge à travers des mutualisations. Et je fais preuve de la même transparence que lui en n'utilisant pas de langue de bois dans mon courrier, sans doute d'ailleurs de plus de transparence, car mon langage n'est pas codé !
Car les coopérations et solidarités nécessaires sont confondues par l'ARS avec la mutualisation des difficultés, qui casse actuellement l'hôpital public !
C'est vraiment d'une toute autre politique de santé qu'il nous faut, qui abolisse la loi HPST, refonde les mécanismes de financement des hôpitaux, se donne les moyens d'augmenter les ressources de la sécurité sociale et assure une vraie démocratie sanitaire, pas une machine de promotion de l'idéologie ultralibérale.
Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 23:50

auditIls sont en train de prendre le pouvoir directement : en Grèce c'est un ancien administrateur de la Banque Centrale Européenne qui devient premier ministre avec le soutien de l'extrême droite ; en Italie, c'est un ancien commissaire européen, un des chantres de l'ultralibéralisme et d'une construction européenne faite pour les actionnaires, contre les peuples !

Ne laissons pas ces rapaces tranquilles : ils veulent nous culpabiliser pour nous faire payer leurs dettes. Exigeons un audit citoyen de la dette publique. Allez donc signer, comme je viens de le faire, la pétition en cliquant ici. Déjà plus de 37 000 signatures.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 21:21

On aurait attendu un effort du gouvernement pour ses politiques de l'emploi. A part des annonces pour de nouvelles créations d'emplois aidés, tout le reste est en baisse. Et en plus, il a ponctionné le FPSPP (Fond paritaire de sécurisation des parcours professionnels) pour assurer ses fins de mois. Je vous invite à lire l'intervention à l'assemblée nationale de Jean Paul Lecoq, député communiste de Seine Maritime en cliquant ici.

Pendant que vous y êtes, allez lire l'intervention d'André Chassaigne sur la politique environnementale en cliquant ici. Alors que l'objectif du Grenelle 1 était d'aller vers 25% de fret non routier, il baisse avec le démantèlement de la SNCF !

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 21:20

Supprimer des postes d'infirmières aux urgences de l'hôpital de Fumay, au motif que le SMUR ne sort, en moyenne, qu'une fois par jour relève d'une mesure d'économie inacceptable : la vraie vie est sans rapport avec les moyennes effectuées par la technocratie de l'Agence Régionale de Santé au service de la seule réduction des dépenses de santé et l'on n'ose imaginer le malade venu consulter aux urgences quelques minutes avant une sortie du SMUR, laissé en plan, car il n'a pas programmé sa maladie en fonction des appels du SMUR !

Il s'agit là d'une nouvelle attaque pour une prise en charge des urgences médicales dans la Pointe des Ardennes, déjà particulièrement défavorisée. Cela s'accompagne d'autres suppressions d'emplois à l'hôpital de Fumay, mettant en cause la qualité de l'accompagnement des personnes âgées, au nom de contraintes financières et du nouveau mode de financement des hôpitaux, imaginé pour réduire les dépenses de santé.

Avec mes camarades des sections du PCF de Revin-Fumay et Givet, je ne peux accepter en me taisant, cette casse de l'hôpital public qui ouvre la porte à une aggravation des inégalités de santé, sociales et territoriales. En ce moment où le parlement discute de la loi de financement de la sécurité sociale 2012, nous tenons à réaffirmer que d'autres choix sont possibles. Les ressources de la Sécurité Sociale peuvent être accrues, par exemple en faisant cotiser les profits financiers des entreprises à la même hauteur que les cotisations patronales.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:38

Le projet de l'implantation d'un gigantesque incinérateur à Givet se précise, puisque l'enquête publique est en cours. Avec André Majewski, conseiller municipal de Vireux Molhain, nous venons d'adresser un courrier à la commissaire enquêtrice :

Madame,
Vous menez, actuellement, une enquête publique sur la faisabilité d’implantation, à Givet, d’une usine de valorisation de la biomasse sous la forme d’un incinérateur. Après consultation du dossier de demande d’autorisation d’exploiter, déposé par le GIE Pointe EnR, les élus communistes tiennent à vous faire part de leur désaccord total concernant la construction de cette usine. Plusieurs éléments motivent cette position.

Tout d’abord, la quantité énorme de refus de tri de papiers qui serait traitée, plus de 200 000 tonnes qui proviendraient de sites très éloignés comme des bassins du Rhin ou de la Seine et qui généreraient de nombreux kilomètres de transport et un trafic intense de camion dans la commune de Givet et ses environs et cela à partir du port.

D’autre part, la méthode de traitement choisie, consistant à incinérer ces déchets, nous semble préjudiciable pour les riverains et l’environnement. La maîtrise environnementale de cette technique n’étant pas confirmée, il y a fort à craindre des rejets atmosphériques nocifs, d’autant qu’on apprend que, près de 10 000 tonnes de plastiques et de PVC seraient brûlés dégageant plus de 16 000 tonnes de CO2.

Plusieurs autres questions restent sans réponse, comme l’évaluation de l’impact sanitaire sur les populations, le traitement des filtres à cheminées ou la capacité d’alimentation en eau.

Enfin, ce projet est lancé au moment même où le Nord des Ardennes cherche à obtenir la labellisation Parc Naturel Régional. Nous y voyons, pour notre part, une contradiction majeure. Non pas que le futur PNR interdise toutes activités industrielles nouvelles, mais celles-ci doivent répondre à des critères préservant notre environnement. Cela n’apparaît pas être le cas avec cette demande du GIE Pointe EnR.

Ce sont pour toutes ces raisons, qu’au nom des élus communistes, nous tenions à vous faire part de notre opposition à la construction de cette usine de valorisation de la biomasse par incinération.

Vous remerciant par avance de prendre en compte ces remarques, Veuillez agréer, Madame, nos meilleures salutations.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:38

logoEn fin d'après midi a eu lieu la conférence de presse organisée par la coordination du Front de Gauche dans les Ardennes, présidée par René Visse avec pour but de faire connaître l'appel lancé aux Ardennais : vous pouvez retrouver sur le blog du Front de gauche dans les Ardennes en cliquant ici.

Notez d'ores et déjà qu'un débat est prévu le lundi 5 décembre à 18 h 30 avec Catherine Mills, économiste, pour aborder toutes les questions autour de la crise, de l'euro, des solutions pour s'en sortir.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 01:54

grueJe suis en colère, en ce jour où le gouvernement présente son nouveau plan d'austérité, son nouveau plan pour nous faire payer leur crise, son nouveau plan de sabordage de l'économie française et européenne, car il serait beaucoup plus sensé d'organiser la reprise que d'aggraver la récession : on vient bien de voir les conséquences dramatiques en Grèce et comment de plan d'économies en plan d'économies on casse un pays.
Je suis trop en colère, alors, j'ai décidé plutôt de ne rien dire du sujet, ou si peu, ci dessus, et d'illustrer la commission permanente du conseil régional de ce jour comme j'essaie de le faire de temps en temps en parlant de certains dossiers pour montrer toute la diversité des questions traitées par notre assemblée.
En ce temps de morosité, j'ai donc eu envie d'illustrer cet article légèrement, avec une grue cendrée. Pour favoriser la biodiversité et permettre aux grues d'hiberner en Champagne Ardenne, en particulier sur le lac du Der qu'elles ont adopté, le conseil régional contribue en effet à la fois à des mesures préventives des dégâts causés,  avec les agriculteurs et à des indemnisations.outines
Pour continuer avec des dossiers dont je ne parle jamais (et qui d'un point de vue budgétaire sont très faibles), la région a "récupéré" dans le cadre de la dernière loi de décentralisation le patrimoine : alors on a voté aujourd'hui par exemple une subvention de 2 851 € à la commune d'Outines pour la restauration de ce magnifique bâtiment historique qu'est son église à pans de bois. C'est dans la Marne, près de Vitry le François.
Je finirai avec un dossier dont je n'aurais sans doute pas parlé un autre jour, car comme les deux précédents, il ne concerne pas les Ardennes. Il est cependant beaucoup plus important et comme il rentre dans mes compétences, il m'a valu deux voyages à Chaumont pour lé négocier ! Il s'agit du cofinancement par le conseil régional d'un espace formation insertion dans cette ville : c'était une urgence car Poinfor, à Chaumont le principal organisme de formation, de statut associatif, (qui héberge aussi des formations de l'AFPA) est mis à la porte de ses locaux ! Le montage financier a été un peu difficile, car si le conseil général de la Haute Marne était partant dès le départ, le maire de Chaumont était plus réservé : la formation des demandeurs d'emploi intéresse sans doute peu le ministre de l'Education Nationale ! C'est d'autant plus dommage que le montage financier est fait pour qu'à terme cele ne coûte rien à la ville qui louera les locaux aux organismes de formation.

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article