Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 00:53
hopital-copie-1.jpgJ'ai une foule de chose à dire :
- Charleville Mézières : le collectif de défense de l'hôpital tiendra son assemblée générale constitutive le 26 février à 18 h 30 salle de Nevers (toutes les informations en cliquant ici). Bien évidemment, on n'y discutera pas uniquement des aspects administratifs de la constitution de l'association (statuts, élection du CA) mais on envisagera aussi les actions futures. Venez nombreux !
- Rethel : vous avez peut être vu les informations à France 3 hier soir et le maire de Rethel se retrancher derrière la sécurité pour justifier la fermeture : il y a un cynisme énorme. Les femmes qui accoucheront chez elles (et depuis la fermeture de la maternité de Vouziers, il y en a déjà eu !) ou qui consulteront trop tard, car elles se seront demandé si les petits troubles qu'elles avaient nécessitaient bien d'aller jusqu'à Charleville Mézières ou Reims, cela ne le regarde pas : ce ne sera pas dans son hôpital ! On ne lui reprochera pas ! Et ce sont des gens comme cela, des gens qui fuient leurs responsabilité qui se présentent avec J.L. Warsmann aux élections régionales !
Le collectif de défense de l'hôpital de Rethel organise une réunion publique le 12 mars.
- Epernay : voici la lettre ouverte écrite par Karine Jarry, conseillère régionale comuniste et représentant la région au CA de l'hôpital d'Epernay.
Hôpital public d’Epernay
Attention Danger !

Le projet « Pôle de santé sparnacien » a été recalé par la ministre de la santé. Malgré les nombreuses déclarations du maire d’Epernay sur la solidité du dossier, le projet de fusion entre l’hôpital public et la clinique privée vient de perdre toutes les subventions ministérielles (24 millions d’euros) alors qu’il était inscrit dans le plan « hôpital 2007 ».
Les milliers d’usagers qui se sont inquiétés, qui ont signé des pétitions, les associations et les organisations syndicales ont eu raison de se mobiliser pour défendre l’avenir de notre hôpital public.
De qui se moque t-on ?
Depuis plusieurs années, et dans la perspective de ce projet, les moyens de fonctionnement de notre hôpital sont durement mis à mal : ils conduisent à des conditions de travail de plus en plus difficiles pour les personnels. A cela s’ajoute l’austérité budgétaire imposée par le gouvernement, votée par le Parlement chaque année, et donc par le député Philippe Martin et ses amis au Sénat. Ils font croire à Epernay qu’ils défendent un projet de développement de l’offre de soins, alors qu’à Paris ils ont voté la loi Bachelot qui supprime l'appellation de "Service public hospitalier" pour ne parler que "d’Etablissement de santé". Cette loi consacre la casse de l’hôpital public dans notre pays, avec des conséquences lourdes pour les patients.
Ils ont voté le budget 2010 en faveur de la réduction des « coûts » et des effectifs dans les hôpitaux publics. Ils soutiennent cette politique qui oriente vers le secteur marchand un nombre grandissant de malades.
Le plan hôpital 2012 et les fusions/disparitions d’hôpitaux s’inscrivent dans ces logiques, notamment en livrant l’hôpital public, la santé, aux appétits des actionnaires des marchés financiers.
Ne laissons pas faire !
Je demande publiquement que le personnel de l’hôpital et de la clinique, la population de notre bassin de vie, soient informés, concrètement et en toute transparence, des raisons de fond qui ont déterminé la décision ministérielle.
Je demande publiquement que soit diffusée la nature des « améliorations à apporter » dans le cadre de la négociation en cours avec le ministère.
Je demande publiquement quel sera le véritable statut du groupement de coopération sanitaire, privé ou public.
Je demande publiquement la tenue d’une table ronde, avec tous les acteurs locaux concernés, usagers, personnels, organisations syndicales, associations, élus), afin qu’une information sérieuse soit donnée sur la situation actuelle et l’avenir de l’hospitalisation publique dans le bassin d’Epernay.
Enfin, je demande publiquement que la ministre de la santé, madame Bachelot, reçoive une délégation pluraliste, représentative des personnels, des usagers et des élus locaux, conseillers régionaux et généraux, pour débattre des moyens nécessaires au développement de notre hôpital public.
- Je voulais aussi vous parler du plan hôpital 2012, de la galère des infirmières entre la création de l'ordre infirmier et le chantage entre revalorisation de salaire et perte de la possibilité de partir en retraite à 55 ans ... Ce sera pour un autre jour !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article

commentaires