Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 02:46

images.jpgC'est avec détermination que l'assemblée générale du collectif de défense de l'hôpital de Charleville Mézières, réunie vendredi soir, a décidé de s'associer au mouvement lancé par la coordination nationale des collectifs de défense des hôpitaux et maternités de proximité, d'une journée nationale de protestation auprès des Agences Régionales de Santé (ARS)  le 2 avril : une journée d'action soutenue par de nombreuses organisations et vous pourrez lire le communiqué en cliquant ici.

Le collectif va s'adresser à l'ensemble des organisations signataires de cet appel, à celles qui ont soutenu sa naissance à Charleville, pour organiser une manifestation dans l'après midi de ce samedi 2 avril, de l'hôpital Corvisart au siège de la délégation de l'ARS (ancienne DDASS, rue François Mitterrand).

Le débat avait permis de replacé les difficultés de l'hôpital dans le cadre national des restrictions qui touchent tous les hôpitaux : d'ailleurs, il y a quelques jours, la presse locale se faisait l'écho de la satisfaction du directeur de l'hôpital de Sedan d'être à la tête du seul hôpital de la région non en déficit : une satisfaction mal placée, car elle résulte de coupes sombres faites dans la gestion, de la remise en cause de certaines activités comme la spécificité des urgences pédiatriques par exemple, mais témoignant bien des difficultés généralisées.

Et le rappel a été fait de la loi HPST, une loi de casse pour les hôpitaux, une loi qui mélange secteur public et privé, une loi de gestion autoritaire par des directeurs d'ARS, véritable préfet de police.

ARS, agence régionale de santé, ou plutôt agence régionale du sabotage, a lancé un participant. Je pense que je vais souvent reprendre cette expression !

Juste un exemple sur le mélange public et privé : le nouveau statut des médecins hospitaliers stipule qu'ils ont un profil de poste qui peut les obliger à travailler sur deux établissements, y compris privé !!!

Et on a aussi dénoncé les déremboursements, les menaces qui pèsent sur les affections de longue durée comme le diabète ou l'hypertension artérielle, sans parler des transferts sanitaires, dont les autorités s'étonnent sans doute de l'inflation en oubliant juste un détail : les fermetures de service augmentent les déplacements !

Et fait le point sur la situation locale : nombre de rumeurs circulent de fermetures de services, de restructuration, comme si le directeur jetait des bouteilles à la mer pour savoir laquelle ferait le plus de vagues. Un rapprochement avec l'hôpital de Sedan et la polyclinique du Parc fait partie des rumeurs les plus insistantes : nous ne laisserons pas la Générale de Santé faire de l'argent sur le dos des Ardennais hospitalisés !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article

commentaires