Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:46

ferrat 1Salle comble vendredi soir pour l'hommage à Jean Ferrat, organisé par le Parti Communiste Français : une soirée rebelle à l'image de ce grand chanteur dont Danielle nous a retracé les principaux moments de sa vie, dans une longue évocation ponctuée par ses chansons, magnifiquement interprétées par Adeline.ferrat 2

 

 

 


 

 

 

Manifestation en demi teinte samedi, à l'image de la déprime ardennaise actuelle !

Entre le désespoir, qui ne pousse pas à l'action, la résignation devant l'intox des médias gouvernementaux sur la réforme des retraites et les difficultés matérielles d'organisation de la manifestation à Charleville Mézières, ce n'était pas la foule des grands jours, mais 500 manifestants, c'est quand même pas mal pour un premier mai, car, à part en 2002, le premier mai n'a jamais été synonyme de foule des grands jours !

Ce n'était pas non plus l'ambiance des grands jours, ne serait ce que parce que le trajet n'incitait pas à la combativité, la sono manquait ... et ça ralait dans la manif !

manifpremiermaiOn a un peu l'impression que les difficultés successives auxquelles s'étaient heurtés les dirigeants syndicaux dans l'organisation, les contraintes du trajet, les avaient amenés à faire profil bas pour ne pas casser leur unité. Et on a besoin de cette unité, de ce rassemblement, alors pas question de leur faire des reproches !

Mais effectivement, il manquait le punch !

Le rassemblement large sans perdre créativité, combativité, c'est aussi toute la question posée actuellement aux organisations politiques à gauche, c'est la question que se pose le Parti Communiste dans la préparation de son congrès de juin prochain et j'y reviendrais bientôt dans ce blog.

Il manque effectivement actuellement le tour de main qui fait prendre la mayonnaise, la mayonnaise du changement - et en plus le patronat et la droite s'appliquent à gripper le poignet, et quand on a des rhumatismes, on déprime facilement ! - mais tous les ingrédients sont là. Alors, ne désespérons pas : on y arrivera à mettre en difficulté la droite et le patronat et le tour de main, on va le trouver !


Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Michèle Leflon 05/05/2010 00:42



Daniele, je ne sais qui vous êtes, je comprends votre amertume et je vais ici tenter de vous répondre, mais aussi au commentaire du Bernard que je ne connais pas non plus ou tout du moins que je
n'ai pas identifié, commentant l'article précédent sur le premier mai.


Je comprends votre amertume : Sarkoy, la droite, le patronat sont en train de casser notre société et la réponse syndicale, politique n'est pas à la hauteur, j'en suis bien consciente.


Faut il pour autant tout mettre sur le dos des responsables syndicaux, politiques ? J'en suis moins sure et je pense qu'il est difficile de s'abriter derrière un manque de combativité des
responsables pour ne rien faire ... Car la faible mobilisation est la conséquence du manque de combativité des dirigeants, mais aussi sa cause : car comment oser organiser des actions d'envergure
si on n'est pas sur d'être suivi !


La gauche, la vraie gauche, je ne parle pas de ceux du parti qui a voté avec l'UMP la claque supplémentaire sur le peuple grec, déjà victime des malversations bancaires, la vraie gauche est en
train de se mourrir de ses querelles internes, à croire que l'idéologie libérale a déjà trop marquée les esprits et que la gauche est devenue une somme d'individus en concurrence avec les autres
et non un collectif d'individus où le collectif doit permettre l'émancipation de chacun.


Critiquons ce que l'on aime, pas de problèmes : c'est comme cela que l'on avance, mais la critique doit rester constructive, pas décourager de lutter ceux qui luttent ! Et elle doit contribuer au
rassemblement.



Danièle 04/05/2010 08:18



Si la CGT et Le PCF étaient à l'écoute de la population un peu plus souvent, les gens se mobiliseraient. Personne n'est prévenu quand il y a une manif. Ce n'est qu'au moment des votes qu'on
entend le refrain, on vous soutien, on es la pour vous et on vous soutien. De quoi rire si ce n'était si triste.Et ce n'est pas non plus parcequ'ils apprécient la politique actuelle de Sarkozy,
loin de là.