Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 19:56
J'avais réagi au quart de tour en apprenant le projet de remise en cause de la gratuité des transports scolaires par le conseil général (voir mon article en cliquant ici).
Je ne suis pas la seule scandalisée par cette annonce : voilà la déclaration d'André Libron, maire adjoint de Charleville Mézières et président de l'association départementale des élus communistes et républicains :

Lors du débat d'orientation budgétaire au conseil général, le président Benoit Huré, UMP, soutenu par sa majorité et sans contestation du groupe socialiste, a remis en cause la gratuité des transports scolaires dans les Ardennes. Il a pour cela invoqué le coût et les difficultés budgétaires que rencontrent les collectivités territoriales. Les problèmes financiers, entraînant cette remise en cause, sont la suite logique des soutiens à la politique nationale d’étranglement des collectivités et des décisions votées par l'ensemble des députés et sénateurs UMP ardennais. C'est également la même logique prise, il y a quelques années, par Benoit Huré, concernant la tentative de fermeture de collèges ayant moins de 300 élèves.

Le gouvernement réduit le nombre de fonctionnaires, supprime des classes, oblige de ce fait les familles à envoyer leurs enfants à des kilomètres de leur lieu de résidence. Ces derniers font parfois plusieurs heures, aller et retour, de transports pour se rendre à leur école, à leur collège. En plus de la fatigue imposée par ces déplacements, le président du conseil général et sa majorité, veulent pénaliser davantage les familles en les obligeant à prendre en charge une partie des coûts de déplacement. C’est inadmissible.

Pas un mot n'est sortie du conseil général pour fustiger les transferts de charges imposés par le gouvernement (RSA, routes, etc.) non compensés en totalité aux collectivités. Pas une action n’est envisagée pour demander à l'Etat d'assurer les compensations à hauteur des dépenses, comme l'ont fait certains départements devant les tribunaux. Sur les dépenses sociales transférées aux Ardennes, l'Etat doit plus de 100 millions d'euros, mais ce n'est pas la ligne directrice de la majorité départementale. En exigeant de l'Etat la compensation intégrale de ces transferts de charges les finances du conseil général pourraient, entre autre, financer intégralement le transport scolaire.

Les Huré, Warsmann, Laménie et autres Poletti, votent, avec application, les orientations de leur mentor Sarkozy : comme baisser l'imposition des plus aisés à l'exemple du bouclier fiscal ou la suppression de la taxe professionnelle. L’application de ces mesures a des conséquences que l’on connait dans les Ardennes sur l’emploi et les services publics. Par contre, pour les salariés ou les retraités et maintenant les parents d’élèves c'est payer toujours plus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Michèle Leflon 08/02/2010 23:23


Je suis partante pour soutenir toute mobilisation sur ce sujet !
On avait réussi à obtenir une amélioration nette de la prise en charge : ce n'est pas pour accepter un tel retour en arrière !


CLEMENT CHRISTOPHE 08/02/2010 23:07



Mr CLEMENT Christophe


Vice- Président départemental FCPE08


Parent d’élève Du Lycée Louis Armand 08440 VIVIER AU COURT


 


.


 


Même pas en rêves


 


Je suis scandalisé  de la remise en cause par le conseil général lors du débat d’orientation
budgétaire  de la gratuité des transports scolaire dans notre département.


Nous parents d’élèves, n’avons pas  à subir les
conséquences des décisions votées à Paris par les élus UMP du département.


La droite au pouvoir mène une véritable politique d’étranglement financière des collectivités,
il  faut alors faire des choix et là c’est facile, on fait trinquer les familles.


Sachez Messieurs du conseil général, nous ne laisserons pas faire n’importe
quoi !!!


 


Rappelez-vous en 2006 lors des débats publics du conseil général, vous avez tenté de fermer 10 collèges ardennais, résultats des
courses, vous avez déclenché la colère de l’ensemble des parents d’élèves du département.


 


Alors qu’aujourd’hui, nous demandons d’étendre la gratuité des
transports à l’ensemble des élèves du département, y compris aux élèves du chef – lieu du département,


 


N’essayez pas Messieurs du conseil général !!!


 


N’essayez pas, même  pas en rêve de remettre en cause ce
principe de gratuité


Si vous ne voulez pas que la colère gronde de nouveau dans nos villes et nos campagnes.


 


Les aides publiques accordées aux écoles privés (à 90 % catholiques ) n’ont jamais été aussi élevées
dans notre pays, c’est près de 7milliards d’Euros que verse l’état chaque année.


Nous pourrions avec ces aides publiques, financer largement la gratuité des transports pour l’ensemble
des élèves du département.


 


Messieurs du conseil général, battez – vous !!


Battez – vous à nos cotés


Battez –vous pour plus de gratuité


Pour plus de solidarité


Pour plus de justice sociale.


 


Il est toujours possible de rêver ……….


 



Michèle Leflon 08/02/2010 23:03


Dans les Ardennes, le conseil général se vantait il y a une dizaine d'année d'être un des départements qui faisait le mieux en la matière et c'était vrai (Je ne sais pas l'évolution en France
depuis)
La situation financière s'est beaucoup dégradée, mais les choix d'économies faits ne sont pas les meilleurs : il y a en particulier eu des aides économiques astronomiques à des entreprises qui ont
fermées (1,5M d'€ par exemple au groupe Gascogne pour maintenir et développer son activité dans les Ardennes en 2006, usine fermée en décembre 2008)
Et bon petit soldat de l'UMP, le sénateur président du conseil général Huré, vote toutes les lois mortifères pour les collectivités et les services publics, avec son petit copain, le député
Warsmann, président de la commission des lois à l'assemblée nationale, qui prétend devenir président de région !


CGT CG 19 08/02/2010 20:33


Le résultat d'une politique tout entière dévolue aux seuls tenants d'un capitalisme débridé. Je te le pique, puisqu'en CORREZE, 1er département le plus endetté de FRANCE après une gestion de 20 ans
d'une droite décompléxée qui a ruiné le département, le Conseil Général de la CORREZE peine à établir un budget.