Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 17:14

La reprise de l'entreprise Raguet à Bogny sur Meuse se fait dans des conditions qui interrogent tous ceux qui ne supportent pas l'injustice et la souffrance infligée volontairement par des hommes à d'autres hommes.

Car il y a une véritable torture infligée aux salariés : après leur avoir fait un ignoble chantage aux salaires, l'entreprise licencie les récalcitrants (des récalcitrants qui on eu bien raison : accepter des baisses de salaires, c'est constituer un dangereux précédent pour l'ensemble des salariés de la métallurgie ardennaise), l'entreprise licencie pour embaucher des intérimaires.

Jean CharlesVanbervesseles explique sur son blog toute la perversité de la zone franche ardennaise : vous pouvez le lire en cliquant ici.

La zone franche, c'est une aide publique à travers des dégrèvements de charges sociales. Y-a-t-il eu d'autres promesses d'aides publiques, des aides des collectivités ? Je viens d'écrire au Président du Conseil Régional pour savoir s'il s'est engagé sur ce dossier. Voici mon courrier :

La reprise de l'entreprise Raguet à Bogny sur Meuse se fait dans des conditions détestables avec un chantage aux salaires, des licenciements.
La préservation de l'emploi ne peut se faire à n'importe quelle condition : le nombre de licenciements annoncés est contradictoire avec le nombre d'emplois préservés et les baisses de salaires vont constituer un dangereux précédent dans notre département pour l'ensemble des salariés de la métallurgie.
Des interrogations légitimes se font jour sur les aides publiques à un tel montage.
Aussi, je vous serais reconnaissante de m'indiquer si vous avez pris des engagements sur une aide éventuelle du conseil régional.
En vous remerciant d'une réponse rapide, je vous prie de recevoir l'expression de mon amitié.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

didier 16/10/2010 21:06



Madame leflon ,je prend connaissance de votre courrier et vous remercie ,d'une part pour votre soutien aux portes de la grille de l'entreprise ,et d'autre part ,pour votre courrier pertinent
adressé à Monsieur le président du conseil régional.


Il est important que la lumière soit faite sur les subventions "données" aux dirigeants de FORGEX RAGUET SAS,


Je me fais le relais du personnel pour vous remercier .


Didier P.