Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 21:27

J'ai attendu quelques jours avant de publier cette lettre adressée au Président de la Région, espèrant pouvoir vous communiquer quelques éléments. Hélas, je n'en sais pas plus.

Monsieur le Président,
La presse vient d'annoncer la reprise de l'entreprise Oxame à Revin, avec le concours d'aides financières des collectivités, dont la région. Cette reprise laisse sur le carreau 19 salariés.
Ces salariés sont ballotés depuis qu'Idéal Standart s'est débarrassé du secteur « fonte » de son entreprise de Revin dans des conditions dont l'épisode actuel montre bien à quel point elles étaient précaires, dans un contexte pré électoral où un certain conseiller de N. Sarkozy s'était impliqué, sans vision plus lointaine que celle des élections !
Aussi il me paraît particulièrement important de faire connaître les assurances que vous avez eu sur la pérennité de cette reprise pour avoir engagé le conseil régional. Quelles conditions ont été posées à cette aide, permettant de garantir la sécurité des emplois des salariés repris ?
La démocratie a tout à gagner à cette clarté.
D'autant plus qu'à la suite de la reprise d'Enia par Techsom, des questions sont apparues : les salariés licenciés vont bénéficier d'un abondement sur les stocks, versée en quatre fois, par le repreneur, soit, en langage décodé, d'une prime supralégale financée par le repreneur, aidé en cela par l'argent public des collectivités (dont la région).
Certes, on ne peut que se réjouir pour les bénéficiaires, d'autant plus qu'ils sont particulièrement les victimes de la crise économique.
Mais pourquoi eux et pas d'autres ? Parce que les autres sont nombreux, trop nombreux pour les finances régionales, dont ce n'est d'ailleurs pas la vocation.
Mais pourquoi Enia et pas les licenciés de Raguet ou de la Seroma ou d'Oxame pour ne citer que des exemples récents dans les Ardennes ?
La confusion engendrée par cette décision de Techsom pose une question : le président du conseil régional était il au courant, voir aurait il facilité cet arrangement, créant un dangereux précédent ?
Voici toutes les raisons que me porte à dire que l'information la plus complète doit être faite sur les conditions de l'aide du conseil régional au repreneur d'Oxame, aide qui n'a d'ailleurs pas encore été approuvée par les élus.
Bien à toi

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

LENOIR ET MERNIER - LCAB 07/11/2010 09:30



L’association dans anciens Raguet, a été reçue au conseil général par Ms PILARDEAU et ROBERT, ceux-ci ont affirmé que l’aide aux
salariés licenciés d’Enia est une invention des journalistes.


Je peux affirmer, pour en avoir eu personnellement confirmation, qu’une somme de 10 000 euros sera bien versée en quatre fois aux
salariés d’Enia, et cela grâce à l’aide des collectivités.


D’ailleurs le silence de J.P BACHY au courrier de Michèle LEFLON, confirme bien le malaise qui entoure le conseil régional et général
sur cette affaire.


Claude CHOQUET