Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 22:45

siteon0Pour compléter mon bien trop court article sur la session du conseil régional de lundi consacrée au budget 2011, je vous invite à aller lire l'intervention de Franck Leclère, conseiller régional communiste marnais, sur le développement économique en cliquant ici, et les explications de vote sur Vatry en cliquant ici.

La déclaration de Karine Jarry, à lire en cliquant ici, reprend l'ensemble de l'appréciation du groupe communiste sur le budget.

Sur le site du groupe communiste, il y a aussi l'intervention de Karine sur les questions de santé : j'aurais l'occasion de revenir prochainement ici sur cette exigence d'assises régionales de santé.

En ce qui concerne la formation professionnelle, le budget a surtout pour but de conforter les améliorations apportées au fil des années, l'innovation de cette année étant de mettre en place du conseil en évolution professionnelle dans les espaces métiers pour essayer de développer la formation des salariés et de leur donner un outil de plus de sécurisation des parcours professionnels.

L'année prochaine sera certainement marquée par davantage de nouveautés, en fonction du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations, en cours d'élaboration, mais aussi avec une nouvelle étape de développement des procédures de mandatement dans les relations entre le conseil régional et les organismes de formations, pour lutter contre la marchandisation de la formation. Mais bien difficile d'étendre le champs du mandatement cette année, sans un minimum de bilan de ce qui se met en route seulement depuis septembre de cette année.

Mon intervention n'a même pas porté sur ces questions essentielles : je me suis contentée d'expliquer les points peut être un peu obscurs puisque objet de questions de la droite, encore que je ne sois pas sure qu'il ne s'agissait pas de leur part de parler pour parler et d'un peu de mauvaise foi !

Reprenons les, point par point :

- le budget consacré à la formation des demandeurs d'emploi est en légère baisse, pour des questions purement techniques : la transformation des procédures d'appel d'offres en mandatement a amené à payer plus en fin d'année 2010 et on avait, pour ce faire,gonfler un peu le budget en 2010. Il est également vrai que l'on a essayé d'adapter un peu mieux le budget à la réalité des dépenses et malheureusement certaines formations prévues par la région ne sont pas pleines du fait des freins existant à Pôle Emploi pour orienter les chômeurs vers des formations qualifiantes. J'espère bien que la convention signée entre le Conseil Régional et Pôle Emploi améliorera les choses et les personnels de Pôle Emploi y mettent beaucoup de bonne volonté, mais ils ne sont pas assez nombreux et ce ne sont pas les coupes faites dans le budget 2011 de Pôle Emploi par le gouvernement qui vont améliorer les choses !

J'ai noté avec amusement que la droite est prête à dépenser plus pour la formation, mais avait critiqué le matin le fait que l'on déplorait les pertes de recettes du conseil régional.

- la préparation aux métiers "de demain" se fait dans la mesure où les professionnels sont effectivement capables de préciser quels sont les exigences de ces métiers, mais là encore, j'ai été un peu amusée que la conseillère UMP parle des métiers de demain dans la métallurgie, alors que quand on rencontre l'UIMM, c'est silence radio sur la question des transformations à intégrer dans les formations. Sans faire de bruit, le conseil régional travaille cette question dès que nous avons des éléments et dans le batiment par exemple se mettent en place des formations de formateurs sur les transformations des métiers du batiment en fonction des exigences environnementales.

- l'école de la deuxième chance de Champagne Ardenne a des taux inférieurs à d'autres écoles quand on considère le taux d'insertion dans l'emploi à la sortie, mais c'est la seule école qui ne trie pas les jeunes à l'entrée !

Enfin j'avais profité de mon intervention pour annoncer le cinglant camouflet que vient de se prendre le gouvernement avec la décision du conseil constitutionnel refusant que l'Etat donne le patrimoine de l'AFPA à cette association.  J'en ai déjà dit quelques mots ici. J'y reviendrai plus longuement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article

commentaires