Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 15:03

logo regionA la veille de la session plénière du conseil régional dédié au budget 2013, la majorité régionale lance un manifeste que vous pouvez lire en cliquant ici.

Faisant le constat des difficultés particulières de la région, liées à la faible densité de population, mais aussi au contraste entre un PIB par habitant élevé et les bas niveaux de revenus, témoin de l'importance des inégalités sociales de la région, ce manifeste appelle à la solidarité nationale, en attirant l'attention sur quelques points envisagés dans le cadre de l'acte 3 de la décentralisation qui ne nous paraissemt pas adminissibles, comme le transfert des trains d'équilibre du territoire aux régions.

Il insiste sur les priorités régionales : le développement économique et la formation d'abord, la solidarité et enfin l'amélioration du cadre de vie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article

commentaires

Michèle Leflon 31/01/2013 19:01


Je ne pense pas que la question se pose sous cette forme là actuellement et cela sans vouloir ignorer le débat qui devra avoir lieu librement avant les élections régionales. Mais elle me parait
complètement prématurée. Car la question est bien : que fait on pour être utile aux gens maintenant ? Et pour faire court, comment fait on pour que le gouvernement change de cap et arrête
d'écouter les sirènes du patronat ? Sous cette forme extrèmement ambiguë ce manifeste a l'avantage de dire l'inquiétude devant la situation actuelle. On est encore très loin du compte mais
répondre maintenant à la question qui se posera en 2015 ou fin 2014 me paraît y compris un aveu d'échec sur la capacités de mobilisation d'ici là.

Delaitre Bernard 31/01/2013 11:42


A la lecture de ce document, on voit bien la perception de l'inquiètude des élu(e)s de gauche, en prise avec la politique d'austérité choisie et appliquée par un gouvernement à direction
socialistes-verts.


A la fin de cette mandature, si d'ici là la politique suivie au plan national n'est pas inversée, les élu(e)s communistes pensent-ils pouvoir s'associer à nouveau à un tel équipage majoritaire ?
ou bien s'engager dans une autonomie conquérante, à l'instar du Groupe Front de Gauche à l'Assemblée Nationale ?