Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 14:19
Voilà le courrier que j'adresse au Ministre de l'Education Nationale, vous savez, celui qui n'a même pas démissionné de son poste de conseiller régional en devenant ministre, mais qui ne met plus les pieds au conseil régional !
lyceerevin.jpgMonsieur le Ministre,
Vous mettez en place une réforme des lycées qui inquiète beaucoup enseignants, parents et au delà l'ensemble des Français.
Car cette réforme change le sens de l'enseignement. Elle le fait passer d'un enseignement global, avec ses défauts certes, mais aussi ses qualités qui ont fait la réputation de la France, à un enseignement utilitariste dont le seul but serait de faciliter l'insertion professionnelle des jeunes, là où il faut former de futurs travailleurs, certes, mais aussi de futurs citoyens, des femmes et des hommes tout simplement.
Au delà de la très dommageable suppression de l'histoire en classe de terminale scientifique, exemple caricatural de cet enseignement devenu uniquement celui de l'homo oeconomicus, je voudrais vous donner deux autres exemples qui m'ont été largement commentés par des enseignants de ces disciplines inquiets à juste titre :
- la réduction des horaires de sciences et vie de la terre à tous les niveaux du lycée est surprenante à une époque où l'importance des questions environnementales nécessiterait que tous connaissent quelques principes de base sur la photosynthèse, la génétique, l'immunologie... pour ne pas être la cible des obscurantistes. Aucune garantie n'est donnée sur la place des travaux pratiques indispensables à la découverte de ces sciences alors même que cet enseignement serait aussi une ouverture importante à la réflexion pour les élèves des classes littéraires et économiques.
- Le programme de sciences économique et sociale prévu pour le classe de seconde l'année prochaine évacue les questions de société comme l’emploi, le chômage, les inégalités de revenu… et marginalise la sociologie.
L'importance des évolutions de notre monde impose à l'éducation des jeunes des transformations profondes : ils devront être les citoyens de demain, aptes à comprendre les enjeux sociaux, économiques, environnementaux de leurs vies ; ils doivent pouvoir s'insérer sans difficultés dans le monde du travail mais cette insertion se fera d'autant mieux qu'ils seront des acteurs de leur vie et non des sujets passifs.
C'est tout particulièrement important dans mon département, les Ardennes, un département en grande difficulté économique comme vous le savez.
Or non seulement vous proposez cette réforme qui change le sens de l'enseignement, mais vous supprimez des postes d'enseignants, confirmant ainsi le caractère réducteur de ces transformations, alors que l'investissement dans la formation est indispensable pour préparer l'avenir.
La lutte contre les inégalités sociales, culturelles ne peut passer par une réduction globale de l'enseignement, assortie de quelques heures de soutien scolaire, une offre réductrice qui va encore favoriser les enfants des classes les plus cultivées qui pourront trouver chez eux l'éducation leur permettant d'être acteur de leur vie, mais nécessite au contraire plus d'enseignants pour aider les jeunes en difficultés.
En vous demandant de revenir sur cette réforme délétère, je vous prie de recevoir, Monsieur le Ministre, l' expression de mes salutations distinguées.
Michèle Leflon

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article

commentaires

christophe CLEMENT 15/02/2010 18:32









christophe CLEMENT 14/02/2010 19:10









Jean Duterte 14/02/2010 18:59


J'imagine que tu as diffusé auprès des syndicats, ce courrier mérite d'être connu et très largement diffusé.
On pourrait l'envoyer aussi en copie directement dans les lycées de la région, aux administrations (c'est un courrier d'élue !) et au SNES qui y a une adresse (casier).


Michèle Leflon 14/02/2010 17:18


Jean me signale avec beaucoup de justesse que j'aurais aussi pu parler de la suppression des mathématiques en 1ère L (qui ne reste que comme option),ce qui va contribuer à vider de ses élèves une
filière déjà des plus mal en point : où comment en supprimant les sciences, on fait disparaître la formation aux humanismes !


Florian Glay 14/02/2010 14:43


très bon courier Michèle