Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 20:04

En attendant le 13 février, la réunion du conseil régional devant donner son avis sur le plan régional de santé (PRS), le conseil économique social et environnemental de Champagne Ardenne a rendu son avis sur le sujet : cet avis vous pouvez le trouver en cliquant ici.

La formulation est un peu compliquée, car, selon la loi, le CESER a rendu son avis sur le projet de rapport du conseil régional et non directement sur le PRS.

Sachez d'ores et déjà que le rapport sur lequel le conseil régional va délibérer le 13 février émet un avis négatif sur le PRS : je vous donnerai les détails en temps venu, mais l'ensemble des élus ont déjà ce rapport en leur possesion.

Cela vous permet de comprendre le sens d'une approbation du rapport du Conseil Régional par le CESER.

Les membres du CESER ont fait un travail très intéressant sur les données de santé dans la région, en en faisant dans leur avis une synthèse claire.

Le paragraphe de l'avis sur la prévention synthétise les problèmes du PRS : bonne prise en compte de la problématique mais interrogation sur les mesures concrètes vis à vis des populations les plus fragiles et inquiétude pour la médecine scolaire et la médecine du travail.

En ce qui concerne les soins, le CESER s'inquiète de la confusion des genres entre établissements publics et privés, mais aussi du fait que la gradation des soins n'est organisée que pour mutualiser les moyens dans le cadre d'une maîtrise des dépenses de santé et de l'équilibre budgétaire des établissements. Il pose toutes les questions de la proximité.

Cet avis se termine par des propositions pour éviter toute discrimination dans l'accès aux soins et lutter contre la désertification médicale. Cet avis a été voté à l'unanimité : allez le lire car cela vaut la peine.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article

commentaires