Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 21:20

Supprimer des postes d'infirmières aux urgences de l'hôpital de Fumay, au motif que le SMUR ne sort, en moyenne, qu'une fois par jour relève d'une mesure d'économie inacceptable : la vraie vie est sans rapport avec les moyennes effectuées par la technocratie de l'Agence Régionale de Santé au service de la seule réduction des dépenses de santé et l'on n'ose imaginer le malade venu consulter aux urgences quelques minutes avant une sortie du SMUR, laissé en plan, car il n'a pas programmé sa maladie en fonction des appels du SMUR !

Il s'agit là d'une nouvelle attaque pour une prise en charge des urgences médicales dans la Pointe des Ardennes, déjà particulièrement défavorisée. Cela s'accompagne d'autres suppressions d'emplois à l'hôpital de Fumay, mettant en cause la qualité de l'accompagnement des personnes âgées, au nom de contraintes financières et du nouveau mode de financement des hôpitaux, imaginé pour réduire les dépenses de santé.

Avec mes camarades des sections du PCF de Revin-Fumay et Givet, je ne peux accepter en me taisant, cette casse de l'hôpital public qui ouvre la porte à une aggravation des inégalités de santé, sociales et territoriales. En ce moment où le parlement discute de la loi de financement de la sécurité sociale 2012, nous tenons à réaffirmer que d'autres choix sont possibles. Les ressources de la Sécurité Sociale peuvent être accrues, par exemple en faisant cotiser les profits financiers des entreprises à la même hauteur que les cotisations patronales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires