Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 08:52

Petit-logo-emplois-davenirEn complément des réflexions que j'ai apporté dans un précédent article sur le projet d'emplois d'avenir (à lire en cliquant ici) où j'aborde essentiellement les questions de formation, j'ai envie de revenir sur un point : le public visé, les jeunes des zones urbaines sensibles.

Cela m'interroge particulièrement : loin de moi l'idée de penser que ces jeunes n'ont pas particulièrement besoin d'être aidés dans leur insertion dans l'emploi, mais aidés, pas assistés !

Ils ont droit, comme chaque citoyen adulte de notre société, à un emploi et ils attendent de l'organisation de la société d'avoir cet emploi, de bonne qualité, en CDI.

Evidemment, beaucoup seront contents, dans la galère qui est actuellement la leur, de trouver ces emplois d'avenir (cela montre d'ailleurs, que contrairement aux dires des mauvaises langues, les jeunes ont envie de travailler quelque soient les conditions).

Mais est ce un cadeau à leur faire que d'inscrire à leur CV un emploi qui aura été réservé aux jeunes des ZUS ?

Mais est ce un facteur de cohésion sociale que d'éliminer de ces emplois d'autres jeunes, tout autant dans la panade, même s'ils ne sont pas stigmatisés ? Rappelons nous les analyses faites après les élections du printemps, l'importance du vote FN dans des zones rurbaines (et on en a, dans le département, des zones comme cela) : tous ces gens qui se sont éloignés des centres-villes pour se loger à moindre coût et qui n'en peuvent plus financièrement avec le chômage qui les a rejoint, l'augmentation du prix de l'essence ..., leur colère, leur scandaleuse dérive idéologique pour nombre d'entre eux. Leurs jeunes, souvent aussi bien dans la mouise - en plus, il y a les problèmes de transports - n'auraient pas le droit à ces emplois ? De quoi amplifier des colères ! Les rendre encore plus irrationnelles et dangeureuses !

Car fondamentalement la sélection des publics pouvant bénéficier des emplois d'avenir témoigne d'une idéologie fausse, celle de la charité que l'on fait pour essayer d'atténuer la dureté du capitalisme, obole d'un emploi précaire à certains, là où ce qui est nécessaire c'est d'instaurer le droit à l'emploi, la sécurité sociale professionnelle dès la sortie de la formation iniale pour tous, quitte à se heurter aux lois du capitalisme !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires