Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 22:38

cio-logoLes conseillers psychologues de l'Education Nationale, les personnels des CIO sont dans l'action ce vendredi 8 février contre le projet gouvernemental de décentraliser les CIO aux régions.

Je tiens à leur apporter mon soutien le plus total.

L'ambition pour l'école et pour les jeunes passe par le maintien de ces personnels, de leurs actions, de leurs missions au sein de l'Education Nationale.

Car l'orientation à l'école est avant tout une démarche pédagogique d'éducation au choix. Casser les déterminismes sociaux, relancer l'ascenseur social, suppose de faire découvrir aux jeunes d'autres métiers que ceux de leurs parents avec le nécessaire accompagnement pédagogique permettant de dépasser le coup de cœur pour un professionnel ou la liste des emplois disponibles dans le quartier ! Et cette orientation ne peut être que la même partout, sur l'ensemble du territoire national.

L'orientation subie par les jeunes est décriée ! Mais dans une confusion totale entre orientation, construction progressive du projet de vie, y compris mais pas uniquement professionnelle et affectation par défaut dans telle ou telle série, en particulier au lycée professionnel. Ce n'est pas l'orientation qui est subie, mais l'affectation ! Le service d'orientation de l'Education Nationale ne doit pas être le bouc émissaire de l'échec scolaire !

La demande par les oraganisations patronales et syndicales d'un service public d'orientation tout au long de la vie est légitime et doit être mise en œuvre concrètement, au delà de sa création virtuelle par la loi de 2009 sur la formation et l'orientation. Les pratiques ne sont pas être les mêmes vis à vis d'un adulte en recherche d'évolution professionnelle ou de reconversion ou vis à vis d'un jeune, avec ses interrogations sur l'avenir, propres à l'adolescence, qu'il faut aider à entrer dans le monde des adultes. Des liens sont éminemment nécessaires, ne serait ce que pour que le jeune sache qu'il entre dans un processus qu'il pourra poursuivre tout au long de sa vie, mais respectons les compétences de chacun !

Et la construction d'un service public d'orientation tout au long de la vie ne peut se faire par la casse de l'existant, comme l'a fait le précédent gouvernement avec le transfert des psychologues du travail de l'AFPA à Pôle Emploi, mais en coordonnant les différents acteurs pour assurer la lisibilité pour le public et en répondant aux besoins non satisfaits actuellement.

La région est sans doute un bon échelon de coordination en respectant les prérogatives propres à chaque acteur. C'est ce qui se fait chez nous, sous mon impulsion, dans la continuité de la signature à l'automne dernier d'une charte régionale de l'orientation en Champagne Ardenne.

Travaillons à répondre aux besoins, là où ce n'est pas fait actuellement : c'est ce que fait le conseil régional avec la mise en place des Espaces Métiers et l'enrichissement progressif de leur offre de service (quelques subsides de l'Etat seraient d'ailleurs bienvenus !).

Mais, par pitié, améliorons, ne cassons pas, ne démantelons pas le service public d'orientation de l'Education Nationale, un petit bout pour les régions, un petit bout confié aux établissements scolaires et au bout du bout une ambition pour nos jeunes variable selon les territoires et les capacités de pression du patronat.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article

commentaires