Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 17:23

Il me semble particulièrement intéressant de vous faire connaître la déclaration des élus communistes et du Front de Gauche du conseil général de l'Essone à propos de ce scandale : la construction en PPP de l'hôpital d'Evry Corbeil : 

"La situation de l’Hôpital Sud-Francilien illustre jusqu’à la caricature la logique du gouvernement Sarkozy de réduction des moyens publics pour la santé et la volonté de marchandiser l’offre de soins.

Alors que la population essonnienne continue de croître, les restructurations hospitalières imposées à Dourdan-Etampes, à Orsay-Longjumeau et bien sûr à Evry-Corbeil, les fermetures de services et de sites, la réduction des urgences de nuit et de week-end, les menaces sur les maternités ou les hôpitaux gériatriques…, toutes ces mesures imposées par le gouvernement via l’Agence Régionale de Santé apparaissent comme un non-sens.

Le partenariat public/privé et la tarification à l’acte ont partout pour conséquence que les services les plus rentables sont assurés dans le secteur privé au détriment du secteur public.

Ainsi, la France est devenu un véritable laboratoire de la privatisation de l’offre de soins hospitalière : elle est le pays d’Europe où la part de l’hospitalisation privée lucrative est la plus importante avec plus d’1/3 du « marché » et jusqu’à 60% dans le secteur de la chirurgie.

Confier à un groupe comme Eiffage, en PPP, la construction de l’Hôpital Sud-Francilien révèle l’absurdité de cette logique : 8 000 malfaçons, 100 millions de surcoût, 42 millions de loyer, un directeur qui jette l’éponge… Que la Chambre Régionale des Comptes estime à 550 millions d’€ le surcoût par rapport à une maîtrise d’ouvrage publique ne peut surprendre que les faux naïfs ! Que l’on ne vienne plus nous dire que le service public coûte trop cher !

Cette situation est à la fois catastrophique pour les comptes publics, pour les personnels et pour les usagers. Car ce sont les conditions de travail et le service rendus aux patients qui se dégradent chaque jour un peu plus, pour satisfaire aux exigences d’Eiffage.

Nous nous félicitons qu’aujourd’hui plus personne n’ose défendre l’efficience du PPP. Mais dans ce cas de figure, faute avouée ne peut-être pardonnée, quand les conséquences sont si graves.

Nous soutenons pleinement les revendications des personnels hospitaliers avec leurs organisations syndicales.

Nous réitérons notre demande au Préfet d’un moratoire immédiat sur les restructurations hospitalières dans l’Essonne et nous exigeons que soit organisé dans les plus brefs délais une table ronde sur la situation spécifique de l’Hôpital Sud-Francilien."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article

commentaires