Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 08:25

Projection le samedi 20 novembre à 20 h au Metropolis

dans le cadre du festival du cinéma d'ATTAC

film hopitalCe film, réalisé en 2003 par Stéphane Mercurio à l'hôpital de Gonesse (Val d'Oise) reste - ou plutôt est plus que jamais - d'une criante actualité.

D'un côté la direction, en lien avec les décideurs, de l'autre, les soignants en prise directe avec les malades. Entre les deux, réunions sans fin, discussions, incompréhension et un même discours : l'hôpital est au bord de la rupture.

Cette projection sera suivie d'un débat avec le Docteur Jean SCHEFFER, président du Comité de défense de l'hôpital d'Albi, et responsable Midi Pyrénées de la Coordination Nationale de défense des hôpitaux et maternités de proximité.

Ce débat devrait permettre de démonter les mécanismes qui expliquent les catastrophes que nous voyons actuellement à l'hôpital de Charleville Mézières comme la fermeture des lits d'hématologie, ou celle, sans bruit, de trois lits de réanimation, une parfaite aberration, amenant à des transferts vers d'autres services de réanimation, parfois en Belgique d'ailleurs, ou à laisser dans les services classiques, en particulier de chirurgie, des patients qui nécessitent une surveillance plus intensive.

Les raisons de la fermeture de ces trois lits sont l'absence de respect des normes en terme de nombre d'infirmières. Depuis quelque temps déjà est fait un projet de réduction du nombre de lits de réanimation, mais avec la création d'un nouveau service de soins continus, ceci étant plus adapté aux nouvelles réglementations et normes, tout particulièrement financières et les 12 lits de réanimation devraient devenir 10 lits de réanimation et 8 lits de soins continus, soit un total de 18, en relation avec une étude sur les besoins. Là, on est passé de 12 à 9 lits de réanimation. Sans commentaires !

Venez nombreux samedi voir ce film et débattre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires