Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 00:06

eoliennePermettez moi de vous citer André Chassaigne, député communiste du Puy de Dome, à l'assemblée nationale mardi : "Ne voyons-nous pas chaque jour que le Grenelle de l'environnement, jadis cheval de bataille de la communication environnementale présidentielle, ne se résume en fait qu'à une volonté d'intégrer l'environnement au système capitaliste ? L'écologie gouvernementale est-elle autre chose qu'une simple variable d'ajustement, et le développement durable, qu’un simple outil pour conserver ou développer ses parts de marchés ?
Mes chers collègues, le Grenelle de l'environnement est devenu le rêve incarné du libéralisme écologique français, laissant, dans les faits, le soin à la main invisible de résoudre l'ensemble des problèmes environnementaux de notre pays.
Voilà pourquoi chaque mécanisme avancé dans le cadre des conclusions du Grenelle est désormais retravaillé et passé au crible du libéralisme, afin de préserver les intérêts du système, la rentabilité du capital.
Monsieur le ministre d'État, avec M. le secrétaire d’État chargé des transports, vous nous avez apporté un nouvel exemple de cette logique la semaine dernière, en annonçant le report après 2012 de l'écotaxe kilométrique sur les poids lourds sur le réseau routier non concédé, pour des raisons de complexité technique et financière.
Cette notion de temps ne semble pas la même lorsque vous décidez, en quelques jours, de démanteler le fret SNCF. Deux poids, deux mesures.
" Vous pouvez retrouver toute l'intervention d'André Chassaigne en cliquant ici.

Et en effet, les poids lourds : on leur facilite la vie.

Le fret ferroviaire, on le démantèle !

Mais on ne laissera pas faire cela !

Les fédérations CGT et UNSA des cheminots, la FGTE-CFDT et l’IUT-CGT, la FNAUT, le Réseau Action Climat, France Nature environnement, Agir Pour l’Environnement, WWF, Les Amis de la Terre, le Comité de Liaison Energies Renouvelables… réclament ensemble :
- Le respect des objectifs de réduction de Gaz à Effet de Serre du secteur des transports, inscrits dans la loi Grenelle,
- Un moratoire immédiat sur la partie « wagon isolé » du plan Fret SNCF/Gouvernement,
- La transparence et un débat public objectif, notamment sur les conséquences en terme d’émissions de GES, la mise à disposition et l’approfondissement des études « carbone »,
- La préservation des installations ferroviaires en situation de réutilisation, afin d’être capable de disposer d’alternative à la route en réponse aux changements de comportement demandés aux chargeurs,
- L’examen d’organisations nouvelles de la production SNCF en proximité, spécialement adaptées et en coopération avec les opérateurs nouveaux pour, ensemble, donner de la pertinence économique aux convois.
Ensemble ils appellent à un véritable débat associant élus et citoyens, professionnels et utilisateurs du rail, militants salariés et associatifs.

L’ANECR (association nationale des élus communistes et républicains) qui partage les exigences exprimées a décidée de s’associer à cet appel et d’être partie prenante dans l’organisation d’un véritable débat public national.

Après les transports, parlons énergie :

"Que penser du paradoxe qui verrait EDF acheter au prix fort la production électrique d’éoliennes appartenant à des entreprises filiales de groupes privés tout en cédant à ces mêmes groupes jusqu’à un tiers de la production des centrales nucléaires au-dessous du prix coûtant, dans le cadre de la future loi portant nouvelle organisation du marché de l’électricité dont nous discuterons bientôt ?" Je cite là Daniel Paul, député communiste de Seine Maritime lors de cette même séance de l'Assemblée Nationale  et vous pouvez retrouver l'intégralité de son intervention en cliquant ici.

Si vous ne voulez pas admettre que la publicité faite autour du développement de l'éolien, c'est avant tout une question de fric, figurez vous que j'ai reçu, en tant qu'élue, un très long courrier de la société Volkswind, une société qui fabrique des éoliennes, basée en Allemagne, dénonçant d'éventuelles limitations à l'installation d'éoliennes qui pourraient résulter du vote de la loi, actuellement en débat à l'Assemblée Nationale !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires