Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 23:19

hopital-copie-1.jpgDans un courrier adressé aux directeurs des hôpitaux de Charleville Mézières et de Sedan et à celui de la Polyclinique du Parc, le Directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS) leur demande d'établir deux scenarii de regroupement permettant une spécialisation des sites des deux centres hospitaliers et une intégration des activités de court séjour publiques et privées au sein du centre hospitalier de Charleville Mézières.

"Les deux scenarii se distingueront selon le mode de répartition des activités entre les trois partenaires : principe d'exclusivité et de non concurrence pour le premier, principe de partage d'activités sur le même site (notamment en chirurgie entre la polyclinique du Parc et le Centre Hospitalier de Charleville Mézières) pour le second."

On croit réver !

Mais la réalité est pourtant là : on sait que la Polyclinique, aux mains de la Générale de Santé, un groupe coté en bourse, devrait investir pour se mettre aux normes, en particulier en ce qui concerne son bloc opératoire. On lui offre un bloc opératoire pratiquement neuf, à l'hôpital. Plus besoin d'investissements, juste à empocher les sous ! Pendant que le personnel de l'hôpital se serre la ceinture pour payer les investissements faits au Centre Hospitalier, ou les conséquences du rapprochement déjà effectué avec Sedan : la blanchisserie interhospitalière est un gouffre financier.

C'est la mise en place de la loi Bachelot dans toute son horreur.

Ce projet, mené en catimini, (une réunion a eu lieu le 2 février à l'ARS entre les directeurs), sans information des personnels médicaux et paramédicaux, ne répond pas aux besoins des populations mais n'a que des objectifs financiers d'ailleurs le nouveau directeur de l'hôpital de Charleville Mézières ne sait parler que finances.

Les personnels des centres hospitaliers, harcelés par les mesures d'économies, ne sont pas au service des actionnaires de la Générale de Santé.

Mais en plus les regroupements vont aggraver les conditions de prise en charge des patients, que ce soit en les obligeant à des transports plus longs ou en morcelant leur prise en charge lorsque leur pathologie nécessite le recours à plusieurs spécialistes.

Et les assurances données dans la presse locale du jour sur la pérenité garantie de la maternité de Sedan ne font qu'accréditer les rumeurs les plus folles : le transfert de la maternité de Charleville Mézières à Sedan par exemple. On n'ose imaginer les conséquences pour les femmes de la vallée ou du plateau.

Des rumeurs folles, mais comme nos gouvernants sont fous ...

ARS : agence régionale du sabotage ou agence de la régression sociale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires