Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:47

auditL'interrogation du collectif ardennais pour un audit citoyen (CAC08) me permet de revenir sur cette question centrale de l'Europe. Déclinaison ardennaise du Collectif pour un audit citoyen de la dette publique dont vous pouvez trouver le site en cliquant ici, le CAC08 a en effet interrogé les candidats à l'élection législative du département : 

Vous vous êtes porté(e) candidat(e) aux élections législatives. Si vous êtes élu(e), une des premières décisions que vous prendrez sera de ratifier, ou non, le "Pacte budgétaire" signé par les chefs d'Etat  et de gouvernement de l'Union européenne début mars.

Ce traité vise à  imposer une austérité perpétuelle aux peuples dans le mépris des urgences sociales et écologiques. Il sera inefficace car il ne permettra pas d'atteindre ses objectifs affichés de réduction de la dette publique puisque l'austérité qu'il impose ne le permettra pas. De surcroît, il va à  l'encontre des principes les plus fondamentaux de la République. En effet, il court-circuite les institutions élues démocratiquement et notamment le Parlement au profit d'une procédure budgétaire opaque corsetée par les institutions européennes. L'Europe a, au contraire, besoin d'une refondation démocratique.

En tant que Collectif Ardennais pour un Audit Citoyen de la Dette, nous souhaitons connaitre le sens de votre vote lors de la ratification, et si votre groupe parlementaire serait prêt à  proposer l'organisation d'un vaste débat démocratique européen, qui débuterait en France par un référendum sur la ratification du Pacte budgétaire.

Très attentifs à  votre réponse que nous ne manquerons pas de rendre publique, nous vous prions, Madame, Monsieur, d’agréer l'expression de nos salutations citoyennes. 

Voici donc la réponse que je leur ai apportée : 

Vous avez bien voulu m'interroger comme candidate à l'élection législative et vous posez des questions essentielles à l'avenir de notre pays et de l'Europe.
Vous avez tout à fait raison de dire que le "Pacte budgétaire" et l'ensemble des nouveaux traités sur lesquels s'étaient engagés N. Sarkozy et A. Merkel visent à imposer l'austérité aux peuples et ce n'est d'ailleurs pas une annexe sur la croissance, en contradiction avec les mécanismes européens de stabilité et donc avec le corps du traité qui pourrait changer la donne : c'est bien une renégociation totale qui est nécessaire.
Evidemment, si je suis élue, je voterais contre la ratification de ces traités.
Un référendum du peuple français est nécessaire et, quelque soit l'issue des élections législatives j'agirai, avec mon parti politique, avec toutes les composantes du Front de Gauche, mais aussi avec les organisations comme la votre pour exiger que le peuple français soit consulté.
Et j'agirai aussi pour une nouvelle construction européenne, avec, en particulier, un rôle nouveau de la banque centrale européenne, dans l'intérêt des peuples et non des actionnaires des grandes banques privées qui s'enrichissent de la dette des états qu'ils ont provoqué. C'est en effet une mobilisation européenne qui est nécessaire pour que les citoyens prennent le contrôle de cette machine infernale de la finance. C'est d'ailleurs ce à quoi contribue le parti de la gauche européenne, présidé par Pierre Laurent, secrétaire du PCF et le groupe de la Gauche Unitaire Européenne au parlement européen.

Je me permets aussi de vous donner la réponse de Sylvain Dalla Rosa, d'autant plus que j'ai essayé de ne pas redire ce qu'il avait dit, mais plutôt d'être complémentaire :

Vous interrogez les candidats sur leur position concernant le « Pacte budgétaire » ratifié par Nicolas SARKOZY à l’occasion d’un récent sommet européen. Cette décision, prise par la droite, est profondément anti démocratique et va aggraver considérablement la situation des peuples européens dont le notre. C’est pourquoi, je m’oppose résolument à la ratification de l’ensemble de ces traités. Les Français n’ont d’ailleurs pas été consultés sur cette politique et je milite pour l’organisation d’un référendum concernant la position de la France.
Le Pacte budgétaire européen comprend plusieurs aspects, tel le Mécanisme européen de stabilité ou la règle d’or, autant de dispositifs qui imposent une véritable cure d’austérité pour tous les pays. L’objectif affiché est de réduire les déficits budgétaires. Cependant, cette gestion se fait au détriment du développement des services publics, casse l’essor économique et la planification écologique et soumet les habitants à une austérité sociale destructrice.
D’autres alternatives existent. Comme de nombreuses organisations, dont votre collectif, je soutiens l’instauration d’une nouvelle politique qui relance le développement de notre pays. Il est urgent de redéfinir le rôle des banques et notamment de la BCE qui doivent en priorité servir l’emploi et le progrès social. Cela passe par la création d’un pôle public bancaire qui permettrait de maitriser la politique de crédit dans notre pays.
Le Front de gauche porte des propositions s’appuyant sur ces principes que je développe pendant la campagne des législatives.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires