Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 21:36

petition-copie-1Tandis qu'une réunion doit se tenir demain au ministère du travail, le but étant avant tout de faire accepter à la direction d'Electrolux le plan ARdenneS pour relancer l'usine de Revin, ce plan travaillé de longue date par l'intersyndicale en alternative à la volonté de la direction internationale d'Electrolux de ne pas renouveler les productions, les Revinois ont engagé la résistance : un groupe sur facebook rassemble maintenant plus de 10 000 membres : vous pouvez le trouver en cliquant ici. Et une pétition lancée ce midi a déjà 760 signatures : allez donc la signer, en cliquant ici.

Interdire les licenciements boursiers pour obliger à l'étude de solutions alternatives, comme le proposent les communistes, serait un appui dans le bras de force qui s'est engagé avec le groupe suédois.

Ce qui plombe la compétitivité, ce sont d’abord et avant tout les appétits des actionnaires. C'est pourquoi les sénateurs et plus récemment les députés PCF et du Front de Gauche ont déposé une proposition de loi pour interdire les licenciements boursiers. En février 2012, cette proposition de loi n'avait été repoussée qu'à une très courte majorité lors d'un vote au Sénat, les socialistes s'étant associés aux communistes pour la voter.

Dans la nouvelle configuration politique de notre pays, on pourrait donc espérer que cette proposition de loi devienne loi. Déposée par les députés communistes en juillet, elle attend toujours d'être examinée par l'assemblée nationale.

Volontairement très simple, pour être votée vite, cette proposition ne constitue que le premier niveau de la protection due aux salariés concernés par ces pratiques patronales. Il est indissociable du nécessaire renforcement des droits des salariés dans l’entreprise.

Dans ce cas d'école qu'est Electrolux où existe une proposition alternative à la fermeture, l'interdiction des licenciements serait un point d'appui pour obliger la direction à étudier le projet ARdenneS de l'intersyndicale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires