Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 08:28

conferenceJe ne vais pas vous faire ici un compte rendu complet de la conférence nationale du Parti Communiste Français - il y a pour cela, par exemple la lecture de l'Humanité qui le fait beaucoup mieux que moi - mais simplement faire quelques commentaires dont le rapport avec la conférence nationale sera plus ou moins étroit !
Un peu de concret pour commencer : la conférence nationale n'a fait qu'une proposition concernant la stratégie envisagée pour 2012. Celle-ci va être soumise au vote des adhérents. Et, dommage pour les mauvaises langues et les pessimistes, le bulletin de vote permettra très clairement aux communistes d'exprimer leur choix et témoigne d'une maturité dans la démocratie.
La deuxième chose que je souhaite dire, c'est que cette conférence nationale prouve le grand sens de la responsabilité des communistes. Dans le crise sociale, économique, environnementale, sociétale, actuelle et tout porte à penser que le pire n'est peut être pas encore arrivé et que les mois à venir pourraient encore nous réserver qualques soubresauts pour ne pas parler de rebonds beaucoup plus graves de la crise financière dont l'on ferait encore supporter les conséquences aux peuples, dans la crise actuelle, les communistes sont très loin des questions de casting, petites phrases et autre gadgets pour animer les journaux people, mais bien conscients que le PCF par son histoire, sa capacité d'analyse politique, d'action, son organisation, a un rôle majeur à jouer dans l'intérêt du peuple de France, mais qu'il ne le jouera bien que s'il n'est pas seul et s'il sait rassembler largement.
De là découle des objectifs poursuivis par les communistes :
- développer le parti communiste, non pas pour lui-même, mais pour renforcer cet outil au service de l'émancipation humaine : c'est le seul parti qui ne veut pas se contenter d'aménager le capitalisme et la situation actuelle confirme bien l'impasse dans laquelle le capitalisme mène l'Humanité, mais veut dépasser ce stade du développement humain, non pas seulement en attendant le grand soir, mais très concrètement en s'apuyant sur tout ce qui favorise l'émancipation humaine, dans les luttes et dans les urnes. Et tout ce qui permet d'améliorer la condition des hommes et des femmes sert cette visée : on voit actuellement comment les difficultés de la vie favorisent chez certains le repliement sur soi, loin des luttes nécessaires contre le capitalisme, quand ce n'est pas l'écoute des sirènes de la division, les Français contre les étrangers, les salariés contre les chômeurs, les sirènes incarnées par le Front National, là pour servir le grand capital sous une forme immonde.
- rassembler largement bien au delà des militants communistes et de ce point de vue, le Front de Gauche a ouvert l'espoir. Faut il tenir ce que l'on a avec un accord quasiment conclu avec le Parti de Gauche et la Gauche unitaire ? Faut il avoir beaucoup plus d'ambition, quitte à mettre en cause cet accord ? Ne faut il pas davantage situer le Front de Gauche au coeur de la gauche, au véritable sens porté par l'expression "gauche" de visée politique au service de tous et non des intérêts de quelques uns alors que les anciens socialistes du PG poussent  à positionner le Front de Gauche en opposition avec le PS plus qu'à rassembler très largement contre la droite ? Changer la politique : n'est ce pas aussi ne pas recourrir à des accords au sommet pour construire sur le terrain les rassemblements nécessaires dans la rue et pour les urnes ? Voilà quelques questions abordées avec passion par les délégués à la conférence nationale avec un but commun : servir notre peuple même s'il y a une approche différente du Front de Gauche, entre celle proposée par le PG et son coprésident JL Mélenchon et celle incarnée par André Chassaigne : je vous invite à aller lire son intervention à la conférence nationale en cliquant ici. C'est le choix porté par André Chassaigne que je ferais, à l'image du rassemblement large, non figé par les partis politiques, que nous avons pu faire dans le canton de Monthermé à l'occasion des élections cantonales et qui nous a permis une nette progression sur les résultats de 2004.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires