Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 23:18

communismeLe capitalisme va mal !

C'est sur le dos des travailleurs qu'il fait ses profits, mais il cherche à réduire les emplois ! Comme les profits dans l'industrie ne sont plus assez élevés au goût des actionnaires, le capital cherche à investir dans le travail immatériel, mais l'appropriation privée des connaissances est un obstacle même au développement. Les richesses de la planète s'épuisent ...

Le capitalisme s’empêtre dans ses contradictions.

Il a essayé de s'en sortir : en particulier, en France, il a utilisé la baisse de vigilance des classes populaires à l’occasion des gouvernements successifs de gauche pour installer ses nouveaux outils, comme les traités européens, la libéralisation des services publics ou une augmentation massive de la productivité, les 35 h donnant le change à une aggravation des conditions de travail.

Maintenant, il a créé la crise en cherchant des solutions dans la financiarisation de l'économie !

La société se clive entre une poignée de privilégiés dans chaque pays et une immense majorité qui souffre, du chômeur dans la misère au cadre à qui l'on demande toujours plus pour les actionnaires.

L'emprise idéologique est toujours plus forte pour diviser, opposer entre eux les peuples, raviver les nationalismes et donner envie de jalouser les voisins plutôt que lutter contre la poignée de privilégiés.

Mais l'extension du salariat, le resserrement des capitalistes autour de quelques familles partageant pouvoir économique et politique, l'oppression des classes moyennes, des cadres, constituent les bases objectives d'un dépassement du capitalisme beaucoup plus plausible que jamais et c'est bien ce qui rend le capitalisme si agressif !

Plus que jamais, c'est bien le communisme qui est à l'ordre du jour pour s'en sortir: une société où il n'y aurait plus d'exploitation de l'homme par l'homme, une société de partage des richesses communes en fonction des besoins de chacun, une société d'émancipation humaine.

C'est dans ce contexte que s'est tenu le 35ème congrès du PCF : un congrès d'espoir, un congrès où le commun, cette visée d'une société d'émancipation humaine et cette conviction qu'il faut en construire dès maintenant des pièces dépasse largement la diversité des approches sur la stratégie à adopter pour arriver au rassemblement majoritaire qui permettra de transformer l'utopie en réel.

Riposter à la droite tout de suite, dans la rue le 24 juin, contre cette inique réforme des retraites, mais aussi contre la casse des services publics, l'Education Nationale au premier chef et tout et tout et contre toute cette misère que sème actuellement N. Sarkozy et le patronat.

Et construire un pacte d'union populaire pour réussir le changement : pas juste un aménagement du capitalisme avec quelques recettes généreuses dont l'histoire a démontré que le capitalisme savait les récupérer à son profit, mais une véritable transformation de la société pour remettre à l'endroit l'économie, la mettre au service des femmes et des hommes et non des profits, arrêter la casse de notre planète, vivre une vraie démocratie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires

Michèle Leflon 21/06/2010 21:38



Bernard, tu m'as apparemment trouvé un peu loin des décisions du congrès dans cet article ...


mais je ne voulais pas faire dans l'à peu près et il n'y avait pas encore hier soir le texte exact de la résolution sur le site du PCF, alors j'ai préféré faire autour, autour de ce qui fait le
fondement du PCF, autour des décisions prises.


Et je suis tout à fait d'accord, le respect de la démocratie, c'est bien maintenant de mettre en oeuvre les décisions prises et l'article que j'ai fait ce soir donne le lien vers la résolution du
congrès.



Delaitre bernard 21/06/2010 14:11



A l'issue de ce Congrés, la démocratie, au sens non dévoyée, veut qu'en toute chose, que l'on débatte, décide, mettre en oeuvre à présent, l'affirmation, la confirmation, l'implantation du
Front de gauche au coeur de la gauche, pour rendre lisible une alternative crédible.