Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 01:27

afpaLe fait est malheureusement trop rare pour qu'on ne le souligne pas : la politique du gouvernement actuel vis à vis de l'AFPA marque une rupture avec la période précédente.

Et là où le gouvernement précédent avait décidé la mort à petit feu par une mise en concurrence inacceptable en tirant vers le bas la formation, les appels d'offres ne finançant pas, par exemple, des choses aussi essentielles que l'ingéniérie de formation qui a fait la réputation de l'AFPA, pour faire place nette aux organismes de formation plus soucieux de profits que de pédagogie, les annonces du Premier Ministre de la semaine dernière sont de nature à pérenniser l'AFPA.

Il faut reconnaître qu'il y a eu mobilisation avec en particulier une manifestation des salariés le 22 novembre, dont je m'était fait l'écho ici, l'exigence de l'ensemble des confédérations syndicales dès la conférence sociale de juillet où elles avaient obtenu une table ronde particulière au sujet, sans parler des élus.

C'est le soulagenemt pour les salariés et vous pouvez lire le communiqué de la CGT AFPA en cliquant ici. C'est aussi une fort bonne nouvelle pour tous ceux qui ont besoin de l'AFPA.

Quelles sont ces annonces ?

- financières, avec l'octroi par le gouvernement de fonds propres à l'AFPA. C'était essentiel !

- patrimoniales : la propriété des locaux de l'AFPA est en suspends depuis plusieurs années interdisant ainsi toutes les modernisations nécessaires. Pour la plupart des centres, il s'agit de propriétés de l'Etat, que le gouvernement précédent avait souhaité donner à l'AFPA, ce qui lui avait été interdit par la commission européenne. Et depuis on attendait ...

J'avoue que je reste perplexe devant les propositions : expérimenter des baux emphytéotiques. Cette mesure qui semble bonne, pour autant que l'Etat ne fasse pas payer un loyer exorbitant à l'AFPA, me parait limitée dans son ampleur ! On entend parler de deux régions ...

D'autant plus que l'inquiétude me gagne à la lecture de la communication au conseil des ministres de la semaine dernière de Thierry Repentin (à lire en cliquant ici) : le projet de loi de décentralisation permettrait que les régions qui le souhaitent puissent devenir propriétaires du patrimoine de l'AFPA.C'est à mon avis la pire solution, car elle casse l'unité de l'AFPA et prive celle-ci d'une réflexion d'ensemble sur les moyens financiers à mettre en oeuvre pour la rénovation du patrimoine. Il y aura les régions qui seront volontaires pour récupérer ce patrimoine car elles ont les moyens de le rénover, et les autres où le patrimoine restera à l'abandon.

- sur la gouvernance enfin.

La vigilance va devoir être de rigueur car des efforts financiers vont encore être demandé à l'AFPA et il ne faut pas que cela soit prétexte à poursuivre le management mis en place par la direction précédente de l'AFPA, un management digne des pires : la qualité des formations passe par le bien être au travail des formateurs !

Enfin, il y a ce qui n'est pas dans les déclarations du premier ministre : l'annonce de mesures législatives permettant de sortir la formation du champ de la marchandisation. C'est d'autant plus inquiétant qu'un projet de loi sur la formation professionnelle a été annoncé pour les mois à venir sans que cette question ne soit abordée : ce projet de loi serait surtout consacré à l'apprentissage.

Comme le dit la confédération CGT (communiqué à lire en cliquant ici) "la bataille n'est pas terminée. Elle doit prendre au contraire un nouvel élan."

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Formation Education
commenter cet article

commentaires