Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 20:56

muguetJe n'ai rien écrit sur la fermeture de Porcher. D'autres l'ont fait, sans doute mieux que je ne l'aurais fait. Allez donc lire ce beau poème de Anne Mulpas en cliquant ici et ce portrait, sur le même blog, en cliquant ici.  Geneviève Nival y a aussi consacré plusieurs articles de son blog (à lire en cliquant ici et ou encore ici ou ici  et   et ). Je ne peux d'ailleurs que vous recommander le blog de cette ancienne correspondante de la Semaine des Ardennes, riche en informations sur la vallée et le plateau (avec un article tout récent sur les annonces sur l'intercommunalité à lire en cliquant ici) et je vais d'ailleurs l'indiquer dans mes blogs préférés.

Les semaines se suivent en soufflant le chaud et le froid sur Electrolux, plutôt le froid d'ailleurs, car comment espérer une pérennité de cette entreprise alors que sa direction suédoise se refuse à envisager sérieusement un nouveau type de machines à laver à fabriquer à Revin. Les milliers de pétitions que les communistes de Revin ont fait signer ont un peu porté leurs fruits, puisque les machines à laver Faure seront de nouveau fabriquées sur ce site. Mais ce n'est pas suffisant. Encore cette semaine de nouveaux licenciements étaient annonés et il va falloir faire monter davantage la pression !

Je ne peux évoquer Electrolux, Revin, sans une pensée pour André Nivelet, décédé cette semaine, André qui a consacré sa vie, comme militant syndical, comme militant communiste, à défendre les salariés de Revin et de la vallée.

La tourmente du capitalisme est devenue invivable, mais on ne sortira pas de la crise sociale, économique, environnementale, comme on sort de l'hiver !

N. Sarkozy est venu dans les Ardennes, mais comme l'a écrit Thomas Lemahieu dans le reportage qu'il a écrit pour l'Humanité à cette occasion (à lire en cliquant ici), il n'a rien vu des Ardennes. Il n'a rien vu, car, avec ses amis du Fouquet's, il veut rester dans sa bulle avec les 1% des 1% de la population française qui voit le plus ses revenus augmenter, pendant que le pouvoir d'achat de l'immense majorité baisse.

La tourmente du capitalisme devient invivable, mais s'il sera plus difficile d'en sortir que de l'hiver, il ne dépend pourtant que de nous tous d'en sortir, de construire le printemps, le printemps des luttes, de l'action, le printemps de l'élaboration d'un programme populaire partagé pour s'émanciper du fatalisme d'un printemps 2012 qui donnerait le choix entre un N. Sarkozy, ami des patrons et un socialiste, candidat de rechange des patrons avec en embuscade le risque de l'extrème droite raciste et xénophobe.

Des propositions existent qui gagnent à être connues : sur la politique industrielle, je vous invite par exemple à aller lire la contribution du groupe des sénateurs communistes à la mission d'information sur la désindustrialisation des territoires en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Claude 30/04/2011 07:34



J'ai eu l'occasion de croiser André Nivelet lors de commissions paritaires ou sur des conflits. J'ai toujours admirer sa force de conviction au service des travailleurs.


A toute sa famille je présente mes plus sincéres condoléances.


Claude Choquet