Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 18:13

J'ai été bien silencieuse ces derniers temps sur ce blog :
- comment traduire en mots l'immense tristesse ressentie lors de l'assemblée générale des ex salariés de l'entreprise Raguet de Monthermé, licenciés il y a maintenant un an ? Même en admettant que ce sont ceux qui étaient absents lors de l'AG qui ont retrouvé du travail, il n'y en a pas dix : pour les autres, c'est l'angoisse du lendemain !
- comment exprimer l'inquiétude vis à vis des salariés d'Oxame à Revin, ce sentiment mélangé d'espoir d'une reprise qui serait un bon signe pour Revin mais aussi de peur qu'une fois de plus on se joue de ces salariés, les transformant en pantins au service de l'image de l'avenir du département ? Le jeu électoral de 2007 ne doit pas recommencer en 2012. C'est d'un avenir durable que ces salariés ont besoin.
- comment dire, sans mordre le trait, l’écœurement devant le devenir de l'hôpital, la prise de pouvoir par ceux qui n'ont pas l'intelligence de pratiquer cette maxime de Socrate : "je sais que je ne sais rien" et décident, car ils savent mieux que les autres, avec mépris pour les personnels, semant la zizanie, la crainte, rentrant dans le jeu de la loi Bachelot, là où tous ensemble, on pourrait marquer des points. Car l'Agence Régionale de l'Hospitalisation, le directeur de l'hôpital, marchent sur des oeufs dans leurs recherches d'économies à tout prix : il ne faut pas faire de vagues ! Un simple courrier que j'ai adressé au directeur fin octobre a porté quelques fruits et un préavis de grève déposé par les infirmières du bloc opératoire a permis d’annuler rapidement une nouvelle aberration dans l'organisation décidée par les coqs qui ont pris le pouvoir ! Oui, on peut faire changer les choses ! Mais je suis tout particulièrement écoeurée de la manière dont celui qui était responsable du service d'anesthésie depuis mai a été "remercié "!
- comment résumer l'indignation devant cette manipulation du vocabulaire, annonçant la construction d'une usine de biomasse à Givet pour masquer la réalité : celle du projet d'un gigantesque incinérateur dont le seul but est de permettre à ses promoteurs de se faire du fric. Indignation aussi devant la lâcheté du maire et de sa majorité au conseil municipal de Givet, refusant de donner un avis sur cette implantation. C'est bien aux élus à trancher, sauf à recourir à un référendum populaire, mais cela n'a pas l'air d'être à l'ordre du jour. Les élus ont les éléments en main, puisqu'il y a eu expertise, contre-expertise et laisser les fonctionnaires décider, c'est la négation même de la démocratie.
Et je ne prends là que quelques points locaux. Car c'est bien notre société qui est malade, malade du capitalisme, malade des suppôts du capitalisme, des Sarkozy, Fillon, Poletti, Warsmann ...Ravignon ...
2012 va être une année de choix forts pour la France. N. Sarkozy et sa clique ont montré leur soumission aux banques, l'échec des promesses de 2007, du travailler plus pour gagner plus (leur dernière trouvaille en date, c'est la promotion du travail à temps partiel pour lutter contre le chômage, bref, l'explosion de la précarité !). Dans mes commentaires sur les derniers évènements ardennais, je n'ai même pas osé parler de l'étalage par le PS des procédures de désignation de ses candidats aux élections législatives, d'un P.Vuilque prêt à outrepasser leur démocratie interne (est ce un bon signe de démocratie externe ?), des sollicitations de D. Herbillon, élu à Sedan sur une liste où des conseillers municipaux de droite ont été préférés à une alliance avec le PCF, de l'expression du groupe socialiste au conseil général dans le dernier magazine, gommant les différences entre droite et gauche. Mais peut être, cela leur permet de masquer des réalités, comme le refus de F. Hollande d'une retraite à taux plein à 60 ans, quand tant de jeunes sont au chômage ...
Avec le Front de Gauche, les communistes ont décidés de s'engager dans un rassemblement clair pour changer véritablement la société. Le Front de gauche ne fait pas le tintamarre du FN qui exploite les angoisses de ceux que la politique libérale du gouvernement a plongé dans la désespérance pour mieux servir le capitalisme. Pour ne donner qu'un exemple, le FN ne prend pas en compte l'aspiration à la retraite à 60 ans, sans parler des discours de préférence nationale, infondés même d'un simple point de vue économique : les travailleurs immigrés en France s’acquittent chaque année de 60 milliards d’euros d’impôts et de cotisations sociales, alors qu’ils reçoivent dans le même temps 48 milliards d’allocations publiques, soit un solde positif de 12 milliards au bénéfice de l’Etat, de la Sécurité sociale et du financement des retraites !
arton354Car le Front de Gauche s'est donné un programme réaliste de transformation de la société : un petit livre reprenant ce programme a été édité.
Dans leur grande majorité, les communistes ardennais n'ont évidemment pas oublié les débats de la constitution du Front de Gauche, les débats liés à l'accord entre les différentes formations, la désignation de JL Mélenchon comme candidat à l'élection présidentielle, le partage des différentes circonscriptions entre les partis (dans les Ardennes, la première et la deuxième circonscription sont attribués au PCF et la troisième à la Gauche Unitaire, à charge pour ces partis de désigner leur candidat et d'organiser la campagne). Ces débats les ont passionnés, car ils aspirent au mieux possible ! Mais ils sont bien conscients que notre peuple attend autre chose des formations politiques que des débats internes : il attend une vraie mobilisation contre N. Sarkozy mais pas seulement. Il veut reprendre en main le contrôle de son destin pour un avenir meilleur, qui ne soit pas décidé par une poignée de financiers et autres membres de l'"élite". Depuis septembre la coordination du Front de Gauche dans les Ardennes a lancé un appel au rassemblement. La réunion publique organisée sur la crise avec la participation de Catherine Mills, a été un franc succès réunissant au delà des militants habituels de nos organisations. C'est un bon début, car évidemment le Front de Gauche ne peut compter sur les médias financés par les grands groupes capitalistiques et ne peut que s'appuyer sur la mobilisation des citoyens : place au peuple, car "Nous, on peut !" pour reprendre le titre d'un bouquin écrit par J. Généreux, un économiste du PG. Evidemment ce n'est pas parce que les communistes sont à fond dans le Front de Gauche qu'ils tairont leur identité : c'est bien de la diversité que peuvent naître les meilleurs idées pour se sortir de cette crise économique, financière, sociale, environnementale, morale. C'est bien la diversité qui permettra le rassemblement le plus large pour gagner.
J'aurai l'occasion, tout au long des mois qui vont venir, de vous préciser les propositions du Front de Gauche, de vous les commenter, d'espérer, avec vous, les enrichir. Pour vous donner déjà quelques idées, vous trouverez en cliquant ici, le texte de la conférence de presse faite début décembre à Revin, puisqu'avec André Majewski, nous avons été désignés pour être les candidats du PCF et du Front de Gauche aux élections législatives dans la seconde circonscription, celle de Charleville, Revin, Givet. J'avais aussi fait l'impasse sur le récit de cette conférence de presse sur ce blog, ne sachant comment en rendre la richesse des débats, avec les représentants des différentes formations politiques du Front de Gauche et surtout avec les Revinois présents et tout particulièrement des salariés en lutte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Ardennaise 31/12/2011 21:44


Meilleurs voeux pour cette année 2012 , que l'espoir revienne avec un vrai changement pour plus de justice sociale moins de misère
, une plus juste répartition