Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 14:43
Telle est en gros l'appréciation que l'on peut porter sur la politique du conseil Régional vis à vis des TOS, ces personnels de service dans les lycées qui ont été confiés aux régions en 2004.
En tout cas, beaucoup mieux que la politique du Conseil Général des Ardennes vis à vis des TOS des collèges !
Voici le courrier que je viens d'adresser au Président de la Région, JP Bachy :
Monsieur le Président, cher ami,
J'ai eu l'occasion de rencontrer un responsable syndical des TOS et cela m'a permis de faire le point sur les différentes difficultés rencontrées.
Il est clair que la décentralisation a posé des questions complexes et que tout n’est pas encore réglé !
La vision syndicale, c’est que l’approche du conseil régional est beaucoup mieux que celle d’un conseil général comme celui des Ardennes, qui supprimerait une vingtaine de postes dans les collèges pour cette rentrée scolaire : la politique de déprécarisation des emplois dans les lycées que nous menons est effectivement la seule de nature à assurer dans les établissements scolaires la qualité nécessaire à l’accueil des élèves.
Mais cela ne suffit pas. Le budget 2010 de la région doit être l’occasion de mettre un coup d’accélérateur à cette politique de déprécarisation : il y a encore des contrats aidés sur des fonctions TOS, deux par exemple au lycée Sévigné à Charleville Mézières.
Les mécanismes clairs de mouvement des personnels tardent à se mettre en place. La publication, uniquement par voie informatique des postes vacants, crée une fracture numérique, d’autant plus que dans certains établissements, les TOS n’ont pas accès à un ordinateur en dehors de la présence de l’intendant de l’établissement ; les commissions paritaires ont du mal à être aussi constructives qu’au temps de l’Education Nationale et les choix faits, sans doute en suivant systématiquement l’avis du chef d’établissement ou de l’intendant, laissent un arrière goût avec une préférence donnée pas forcément à la personne la plus qualifiée (par exemple un travail en restauration sans CAP cuisine alors que d’autres candidats l’avaient) Les droits syndicaux sont limités au minimum légal.
Il n’y a pas eu de CHS pendant plus d’un an …
Il convient donc de corriger rapidement ces erreurs de jeunesse dans la décentralisation des TOS par une gestion plus rigoureuse des ressources humaines, développer encore la formation des TOS.
Ce travail inachevé ne doit pas masquer l’ampleur de ce qui a déjà été réalisé et les progrès apportés : par exemple, les TOS ont enfin des visites de médecine du travail, ce qui n’était pas le cas dans l’Education Nationale !
Bien à toi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article

commentaires

machin 05/09/2009 15:03

Il est heureux de voir que les TOS sont enfin reconnus ! Et je sais de quoi j' cause !