Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 23:35
Aujourd'hui avait lieu la signature du protocole opérationnel entre Pôle emploi et le Conseil Régional, voté lors de la dernière session plénière.
Cette signature a été précédé d'une journée de travail ayant pour objectifs de mettre la prescription de formation au cœur du métier des conseillers Pôle emploi et de favoriser une approche coordonnée des acteurs de la formation et de l’orientation en région qui a rassemblé environ 130 personnes dont 90 agents de Pôle emploi.
En cliquant ici, vous pourrez trouver l'intervention que j'ai faite en introduction : elle vous donnera quelques éléments sur l'accord signé et surtout vous en précisera le but : pas du tout un satisfecit sur Pôle emploi, mais la volonté de tout faire pour que malgré la politique de gribouille du gouvernement en matière d'emploi, les demandeurs d'emploi de Champagne Ardenne puissent accéder à des formations dans de bonnes conditions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Champagne Ardenne
commenter cet article

commentaires

rey charles 03/07/2009 05:48

bonjour Michèleje trouve que c'est important que la région apporte sa contribution à la formation, mais il y a une chose importante pour que ces formations soit efficace, c'est que les demandeurs d'emploi sachent dans quel formation se diriger, il faut que les entreprises de Champagne - Ardennes donnent leurs besoin pour que ces formations aboutissent à un emploi après cette formation.Le CTP aurait pu être une bonne chose si les patrons avait été parti prenante dans les formations et non pas sans servir comme une maind'oeuvre bon marché.le choix de la formation est déterminante pour un emploi ,  il faudrait connaîttre quel sont les emplois demandés dans le futur pour obtenir les meilleurs résultats.Comme tu le sais, j'ai essayé par le biais du patronnat que l'on mette se dispositif en route mais en 2 ans, toujour pas réussi, j'espère que le conseil Régionnal pourra le faire.amicalementcharly 

Michèle Leflon 03/07/2009 13:29


Je dis souvent que la formation professionnelle ne peut se régler à coup d'annonces et de grandes mesures mais relève plutôt de la broderie ou de la dentelle pour améliorer dans le détail ce qui se
fait déjà ! Car c'est très concrètement quelles formations sont utiles et comment les formations sont de qualité !
Sur la question de permettre aux demandeurs d'emploi de savoir vers quelles formations se diriger, cela fait partie de l'intérêt de la mise en place des Espaces Métiers (dans les Ardennes, dans les
maisons de l'emploi à Charleville et Sedan ; il y en a un en projet dans la Pointe). La création de ces espaces métiers, c'est le résultat de longues réflexions et consultations en particulier du
CESR de Champagne Ardenne. Je pense que les bénéficiaires du CTP ont beaucoup utilisé celui de Charleville Mézières, mais c'est vrai que j'aimerai bien savoir ce qu'ils en ont pensé et si cela leur
a apporté quelque chose vraiment !
Mais c'est aussi un des buts en conventionnant avec Pôle emploi : que Pôle Emploi fasse mieux ce conseil indispensable !
Le deuxième aspect, c'est effectivement qu'il faut que les entreprises donnent leurs besoins, à court, moyen et long terme. C'est le but des contrats d'objectfs signés entre les branches
professionnelles et la région. Il n'y en a pas encore avec la métallurgie ! Et les travaux pour le faire avancent lentement !
En plus, quand on établit notre commande de formation, on utilise largement les offres d'emploi de Pôle emploi pour savoir où sont les besoins et un certain nombre d'entreprises, en particulier de
la métallurgie, préfère recruter par connaissances plutôt qu'en déposant leurs offres d'emploi à Pôle emploi.
Au moment de la fermeture des Lenoir et Mernier, le MEDEF avait annoncé avoir plus de 200 offres d'emploi que l'on n'a jamais vu, mais je suis persuadée qu'elles existaient vraiment, si ce n'est
que tout est fait pour que ce ne soit pas public pour plein de raisons plutôt mauvaises que bonnes !
Yannick me parlait ce matin d'une série de qualifications pour lesquelles il y a des emplois. J'ai retenu chaudronnier parce que j'en entends souvent parler. Mais c'est un métier pénible. Les
employeurs en sont effectivement à accepter de bien payer un chaudronnier qualifié ayant une ancienneté reconnue, mais tant qu'il n'y aura pas d'engagements envers des demandeurs d'emploi qui
s'engageraient dans cette voie d'avoir un salaire reconnaissant la pénibilité du métier dès le début, les stages de formation resteront vides !