Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 00:14
La décision est tombée aujourd'hui : le comité d'entreprise de Raguet a annoncé 73 licenciements sur les 180 salariés que compte cette entreprise à cheval sur Bogny sur Meuse et Monthermé.
Rentrant de Chalons à la suite de la session plénière du conseil régional, j'ai cherché des nouvelles sur le site des Lenoir et Mernier, car même si la décision était attendue, on peut toujours rêver ... Hélas, non. Et que dire, à part que je suis en colère, en colère contre cette société qui broient les hommes, en colère contre ces patrons qui ne regardent que leurs intérêts, en colère contre toute cette élite financière qui a construit la crise ...
Cela m'a permis d'apprendre que les AGS n'avaient pas fait appel de la décision du tribunal des prudhommes concernant les Lenoir et Mernier : c'est une vraie reconnaissance pour ces ex salariés ; c'est que les AGS avouent le bien fondé du jugement !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

yannick langrenez 23/06/2009 06:26

salut michèle,J'y suis passé hiers soir, j'ai parlé avec l'un des délégué, celui-ci m'a confirmé que Raguet perdait de l'argent alors qu'ils sont en redressement judiciaire donc qu'il ne paye pas les charges liées à leur endettement, ce qui indique qu'ils sont, de fait, en déficit d'exploitation !!! Dans ce cas et sans un investisseur, ils vont à la liquidation judiciaire. C'est ainsi que ça c'est passé chez Lenoir et Mernier malheureusement. J'espère pour eux une autre issue.