Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 20:11
Le modèle social européen fait de la santé un droit fondamental pour tous les citoyens, basé sur la solidarité. Mais qu’en est-il de l'harmonisation des systèmes sociaux vers le haut, de la réelle modernisation des systèmes de santé ?
Les hôpitaux publics malmenés : Les politiques de réductions des capacités hospitalières, de privatisation et de mise en place de tarification commerciale à l’activité se généralisent en Europe. Ainsi en 10 ans, la chirurgie hospitalière publique française est passée de 60 à 35% au profit du privé, et certains ne veulent y maintenir que les 20 % des activités non rentables. Les directives conformes à la Stratégie de Lisbonne visent à permettre la soumission du système aux lois du marché libéral, avec des entreprises de la santé appliquant la législation sociale du pays d’origine (directive Bolkestein) du salarié pour faciliter le dumping social. Ainsi la Générale de Santé qui gère 147 cliniques en France, dépendant de capitaux italiens, tout en pillant la Sécurité Sociale française, pourrait délocaliser délocaliser son siège en Pologne et profiter sur tous les tableaux !
La régression de la santé publique : En matière de promotion de la santé, de prévention et d’éducation à la santé, on aurait pu imaginer que l’expérience des pays scandinaves se serait propagée dans l’ensemble de la Communauté. Il n’en a rien été. En France la médecine du travail régresse, en même temps que les inégalités sociales de santé se creusent. L’action des PMI est remise en cause, la médecine scolaire est sinistrée.
L’accès aux soins est réduite : Augmentation des tickets modérateurs et des forfaits hospitaliers, instauration des franchises médicales, augmentation des cotisations personnelles et des tarifs des mutuelles : tout concourt à une augmentation des charges supportées par le malade qui ont plus que doublé en 5 ans et au renoncement aux soins. Le code européen des mutuelle, qui s’applique maintenant dans notre pays, aboutit à des concentrations de mutuelles, à la fermeture de leurs services médico-sociaux, à la démutualisation et, demain, à leur absorption par les compagnies d’assurance privées.

Roselyne Bachelot déclare imprégner « la politique de santé française d’une couleur européenne », mais sa loi « Hôpital, Patient, Santé, Territoire », vise l’intégration de la santé à la mondialisation libérale. Les luttes en France pour défendre la sécurité sociale, l’hôpital public, les services publics et l’accès de tous à la santé, ne sont pas un phénomène isolé en Europe. Leur convergence et le développement des mobilisations sont indispensables.
Une politique de santé alternative en Europe comme en France, exigerait :
•Al’hôpital, de substituer à la logique marchande la logique de la personne, avec de nouveaux droits pour les malades,
• d' accroître les résultats des indicateurs de santé et d'en élaborer de nouveaux, visant la prévention, la lutte contre la pollution, contre les inégalités de santé,
• Un Droit explicite à la sécurité sociale solidaire doit être reconnu, ce qui implique un développement du financement,
• La création d’un pôle public européen du médicament.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires