Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 08:00
Objectifs sociaux à la hauteur, moyens financiers, pouvoirs.
L'articulation entre des objectifs sociaux de promotion du modèle social européen, des moyens financiers et des critères d'utilisation des fonds et les pouvoirs et institutions constitue un triangle efficace pour atteindre les objectifs sociaux revendiqués, afin de sortir des grandes difficultés actuelles et de répondre aux défis de la crise mondiale, pour une autre vie. Ces exigences de cohérence des propositions devraient être au coeur des débats politiques à gauche et dans le mouvement social, à l'opposé de récupérations électorales des simples rejets des politiques actuelles, sans transformation profonde de la construction européenne actuelle.
Cette articulation fondamentale entre objectifs et moyens se distingue des positions du PS en France et du Parti Socialiste Européen. En effet, ces derniers, tout en haussant le ton sur des objectifs sociaux en vue des élections, négligent de façon grave les moyens de financement ainsi que les pouvoirs pour la démocratisation des institutions. Cela concerne, notamment, un autre rôle de la BCE avec d'autres critères de crédit à taux très abaissés et aussi des pouvoirs des travailleurs et usagers sur la gestion dans les entreprises et les services publics ou d'intérêt général.
Ces exigences de cohérence se distinguent aussi des positions du Nouveau Parti Anticapitaliste (N. P. A.), lequel déserte précisément les combats concrets sur les moyens financiers et les pouvoirs.
Les pouvoirs à conquérir dans les faits puis dans le droit, ne concernent pas seulement la démocratisation des grandes institutions européennes, mais aussi de nouvelles capacités d'intervention des travailleurs et des usagers dans les entreprises et les services publics. Ceux-ci peuvent être développés en coopération dans les divers pays de l'Union européenne, tout particulièrement face aux multinationales et aux banques, et déboucher sur des concertations des décisions au niveau de l'Union, en liaison avec la promotion des comités d'entreprise européens et des droits du Comité économique et social européen au-delà de son rôle actuel consultatif, pour des codécisions avec le Parlement européen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Au fil des jours
commenter cet article

commentaires