Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 22:10

C'est le sens du projet de loi Bachelot : les directeurs d'hôpitaux n'ont de compte à rendre qu'au directeur de l'Agence Régionale de l'Hospitalisation, demain de l'Agence Régionale de Santé, lui-même nommé directement en conseil des ministres et il n'y a plus de conseil d'administration dans les hôpitaux, de simples conseils de surveillance.
Cette loi n'a même pas encore été discutée au Sénat.
Mais déjà maintenant, le directeur de l'hôpital de Charleville Mézières se permet d'interpeller la presse pour commenter ce que la présidente du Conseil d'Administration, Claudine Ledoux, maire de Charleville Mézières, a dit lors d'une conférence de presse la semaine précédente !
Il a ainsi clairement affiché sa soumission à sa tutelle et oublié qu'il y a encore un conseil d'administration !
A-t-il seulement compris :
- que l'hôpital n'ira pas mieux si on subit le chantage fait par l'ARH ?
- que ce n'est pas de réclamer des moyens supplémentaires qui va diminuer l'activité de l'hôpital ?
- que le personnel travaillera d'autant mieux qu'il sentira son travail reconnu ?

Quant à son explication concernant le désengagement de l'hôpital vers les mutuelles, elle est tronquée. Certes, les mutuelles ont toujours payé pour que des patients aient des chambres seules par convenance personnelle et c'est légal.

Mais faut il pour autant dire à des patients que l'on met dans une chambre seule sans qu'ils l'aient demandé, de faire une demande ? Est il légitime de faire intervenir le personnel des services auprès des malades dans ce sens ? Les infirmières n'ont elles pas assez de travail sans, en plus, être chargées d'alimenter le budget de l'hôpital ? En cliquant ici, vous retrouverez un extrait du plan de retour à l'équilibre du Centre Hospitalier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

jcvb 06/04/2009 10:09

J'ai aussi trouvé l'interview de ce directeur dans la presse locale tout à fait déplacé vis à vis du Conseil d'administration ! ce monsieur s'est transformé en porteur d'eau de MME Bachelot pour réduire la qualité des soins à Charleville-Mézières sur l'autel de l'équilibre comptable !! ....alors que-dans le même temps, l'hôpital est utilisé par de nombreux médecins " en privé" et même en "non conventionné" ou en "dépassements d'hon oraires" !!! silence radio sur ce scandale !!!! jcvb