Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 20:47

Et oui, je vais encore vous parler du contrat de transition professionnelle ou tout du moins de tout ce qui tourne autour, de la réalité des conditions qui sont faites à ceux qui sont victimes d'un licenciement économique.
Vendredi après midi, c'était le traditionnel comité de pilotage du CTP : rien de bien palpitant dans l'ordre du jour : l'étude des chiffres surtout. On apprend quand même qu'au jour d'aujourd'hui 58 % des personnes rentrées en mars dernier dans le CTP ont trouvé une issue favorable. Ceux qui sont rentrés en mars dernier, ce sont les Lenoir et Mernier/LCAB. Je vois bien que ce ne sont pas du tout les mêmes chiffres que ceux donnés par Claude Choquet dans un article récent du blog des Lenoir et Mernier qui parle de 70 % encore à la recherche d'un emploi ! (
cliquez ici  pour lire cet article). Je n'épiloguerai pas plus sur ces chiffres : cela ne fait que montrer le parti pris institutionnel pour démontrer les merveilles du CTP et je ne mettrai même pas en cause les responsables locaux du CTP : ils ne font qu'appliquer des consignes et des modes de calcul nationaux, mais il faut quand même savoir que, par exemple, tous ceux qui sont actuellement dans la SCOP sont considérés comme étant sortis positivement  du CTP en tant que créateurs d'entreprises. Un moyen comme un autre d'améliorer les statistiques du CTP sans que ce dispositif n'ait contribué un tant soit peu au résultat !
Mais quand on est sorti de l'ordre du jour, c'est devenu  plus intéressant ! Trois choses :
- les allocations temporaires dégressives, cela ne regarde pas le CTP ! Soit, c'est un dispositif existant dans d'autres cadres, mais ce sont bien des mêmes ex salariés qui sont concernés ! L'Etat n'avait pas tout à fait bien fait ses calculs et tout est réglé. Soit, mais ceux qui disent cela ne savent sans doute pas exactement ce que cela veut dire ne plus avoir de sous sur son compte à la veille de Noël, ni d'ailleurs tous les mois à partir du 15 ou du 20 ! Je n'ai pas abordé cette question, mais il faut sans doute se demander si cette sous estimation par l'Etat de ses dépenses dans ce domaine n'est pas liée à une méconnaissance totale des pertes de salaires subies par les salariés qui reprennent un emploi moins payé !
J'en ai par contre profité pour redire que les difficultés des démarches annexes, comme pour ces allocations temporaires dégressives par  exemple, justifie la nécessité d'une assistante sociale dans le CTP !
- j'ai appris une nouvelle abréviation : OPP. OPP, cela veut dire opérateur privé de placement. Il sera vraisemblablement fait recours à un OPP pour augmenter le nombre de référents ! Il s'agit là d'une véritable remise en cause du service public de l'emploi et cela ne doit pas être de nature à améliorer le travail en équipe nécessaire !
- Enfin, il a été souligné les difficultés administratives en ce qui concerne certains nouveaux entrants dans le dispositif du fait des retards apportés par Maitre Brucelle.
A propos de négligence du liquidateur, allez donc voir sur le site de l'association des anciens de Thomé Génot en cliquant ici : il y a plusieurs articles récents concernant le devenir des archives administratives de leur ancienne entreprise !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires

Claude 01/02/2009 23:36


Sur 150 salariés licenciés depuis le dépôt de bilan en mai 2007, je confirme qu'environ 70 % sont toujours sans emplois stables.Nous ferons une information en fin de CTP, sur le bilan de cette disposition.