Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 12:16
Ce ne serait pas une question de moyens, mais une question d'organisation ! Je n'ai rien écrit sur ce blog sur l'hôpital pendant toute cette période des fêtes marquée par des accidents graves : le respect de la peine des familles me semblait primer sur tout autre chose, mais savez vous, par exemple, que pendant que Roselyne Bachelot essayait de démontrer qu'il y avait des lits de réanimation libres dans la région parisienne, il n'y en avait aucun en Champagne Ardenne !
Et jeudi dernier, la direction de l'hôpital de Charleville Mézières appelait à "temporiser les entrées programmées" pour pouvoir faire face aux malades urgents.
Merveille d'organisation, mais effectivement, il n'y a plus le choix dans une période comme celle-ci : les essais d'organisation en programmant des soins, sont mis à mal, faute de lits, et cela risque d'être des malades qui vont rentrer en urgence du fait de l'aggravation de leur maladie, avec tous les dangers que cela comportent pour eux. Pour l'hôpital ce sera un facteur de plus de désorganisation et pour la sécurité sociale, vraisemblablement des dépenses accrues ! Mais les économies de bout de chandelle, en refusant de remplacer le personnel malade ou en congés, sont aussi un facteur considérable de désorganisation : les soins demandent la coordination des différents maillons de la chaine : quand un des maillons manque, c'est l'ensemble qui déraille, et l'on en perd du temps, à bricoler pour remplacer le maillon manquant !
L'hôpital a besoin d'un chef, paraît il ! Soit, mais un chef qui anime une équipe pour permettre à la richesse et à la diversité de l'équipe de développer sa créativité au services des malades. Car seule la démocratie peut permettre d'améliorer l'hôpital. Mais ce n'est pas cela que veut N. Sarkozy : le projet de loi Bachelot, c'est un modèle dans le genre "le chef décide avec un droit de vie ou de mort sur ses subordonnés", ou tout du moins de licenciement ! C'est le genre de fonctionnement qui a été une des causes de l'échec du socialisme dans les pays de l'est européen !
Bref, Sarko il a tout faux et le projet de loi Bachelot doit être retiré.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Santé
commenter cet article

commentaires