Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Le blog de Michèle Leflon
  • : Michèle Leflon, communiste, Vice présidente du conseil régional de Champagne Ardenne, a créé ce blog pour crier son indignation devant le recul de l'humain, la casse de la planète et favoriser le débat pour une alternative politique vraiment à gauche. Ce blog, tout particulièrement tourné vers les Ardennes, en présente des informations alternatives.
  • Contact

Qui suis-je ?

Pour me contacter :
michele.leflon@orange.fr


Vice-présidente du Conseil Régional de Champagne Ardenne, chargée de la formation professionnelle et de l'orientation

Membre du Conseil National du Parti Communiste Français.

Ancien médecin anesthésiste-réanimatrice à l'hôpital de Charleville Mézières.

Recherche

La nature dans les Ardennes

Archives

5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 23:16

Je me suis beaucoup exprimée dans ce blog sur les limites du CTP pour véritablement permettre aux salariés licenciés de retrouver un emploi.
Mais ce n'est pas le seul défaut ! Il y a aussi par exemple la non prise en compte du temps passé dans le CTP pour les droits à la retraite.

C'est ce que je viens d'écrire à Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat à l'Emploi :
Monsieur le Secrétaire d'Etat,

Le contrat de transition professionnelle va être étendu à d'autres bassins d'emploi.

Il serait souhaitable que cela s'accompagne d'une amélioration du dispositif.

En effet il comporte certaines incohérences et je voudrais en particulier attirer votre attention sur la non validation pour le calcul de la retraite, des trimestres passés dans ce dispositif. Il s'agit là d'une mesure tout à fait contradictoire avec la volonté affichée de sécurisation des parcours professionnels. La connaissance de plus en plus généralisée de ce grave inconvénient, au fur et à mesure que d'anciens bénéficiaires du CTP reçoivent des informations sur leurs droits à la retraite, risque d'ailleurs d'être un frein à l'acceptation de ce dispositif par d'autres salariés licenciés.

Aussi, il serait souhaitable que la réglementation soit revue, évidemment avec effet rétroactif pour les premiers bénéficiaires du dispositif.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Secrétaire d'Etat, l'expression de ma considération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michèle Leflon - dans Ardennes
commenter cet article

commentaires